Aide en Philo

explication linéaire : Madame de La Fayette, La Princesse de Clèves, 1678 « Il parut alors une beauté

Publié le 27/03/2022

Extrait du document

« Explication Linéaire du texte 1 SEQUENCE 1 Madame de La Fayette, La Princesse de Clèves, 1678 « Il parut alors une beauté à la Cour…pleins de grâce e et de charme »(l.224 à 261) Bibliolycée Les étapes de l’introduction A. Présenter Le contexte (INTRODUCTION) Au XVIIème siècle, le règne de louis XIV marque l’apogée du classicisme. La vie des nobles se partage entre l’armée et la cour. C’est cette atmosphère de la cour de Louis XIV qui est évoquée par transposition à travers la Cour des Valois, dans le roman La Princesse de Clèves. L’auteur L’auteure est Marie-Madeleine Pioche de la Vergne, née à Paris en 1634, qui devient par son mariage Comtesse de La Fayette en 1655. Elle publie en 1662 une nouvelle, La Princesse de Montpensier, sous le nom de SEGRAIS, puis un roman précieux, Zaïde (1669). L’œuvre Elle écrit sans nom d’auteur La Princesse de Clèves, en 1678, premier roman moderne qui évoque les désordres de l’amour, en analysant la passion entre deux belles personnes, Mme de Clèves et le Duc de Nemours. Le récit montre le questionnement de l’héroïne sur la Cour, l’amour et ses cruautés, avant son retrait au couvent. B. Situer résumer et L’extrait Le texte se situe au début du tome I du roman, après une présentation du tableau de la Cour de France sous le règne d’Henri II qui régna de 1547 à 1559. La jeune Mademoiselle de Chartres, future princesse de Clèves, 1 FERRATY »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles