Aide en Philo

introduction droit et moralité

Publié le 27/02/2022

Extrait du document

droit

« DROIT ET MORALITÉ « Qui dit morale, dit plutôt obligation du for intérieur ; qui dit droit, dit obligation du for extérieur » René Demogue. Cette citation révèle l’opposition qu’il y a entre le droit et la morale. Le for intérieur est un jugement de la conscience, au plus profond de soit même, il fait partie de la partie intime d’une personne. La morale se crée a partir d’un jugement, ce qui rejoint sont sens étymologique du latin « mores » qui signifie mœurs elle désigne un ensemble de normes et règles relatives au bien et mal, propre a une société ou a un groupe. Elle tente de définir quel est la finalité de l’action humaine pour en déduire des conduites à tenir. La morale est donc un travail intérieur a un individu. Le droit quant à lui est défini ensemble des règles et des lois qui régissent les rapports entre les hommes au sein d'une société. Il provient du bas latin directum, « ce qui est juste », « justice », puis « règles du droit ». Il est donc conforme à des règles énoncées par une société ou un groupe. Le droit est donc attribué par une source extérieure à un individu. Ils sont différents donc au niveau de leurs sources et de leur but. Le droit est destiné au bon fonctionnement d’une société et est défini par loi, qui est chacune des prescriptions qui règlent le gouvernement d'une société ou qui fixent les droits et les devoirs des citoyens. Alors que la morale vise à faire tendre un individu vers un être parfait, la ou le droit vise à faire de son mieux pour une globalité. Le droit est le même pour tout le monde, tandis que la morale est propre à chacun. Ce qui explique la différence au niveau de leurs sanctions. La morale va causer des remords ou encore la culpabilité(interne) tandis que le droit applique des sanctions tels que des amendes ou des années d enferment.(impact sur le monde extérieur) Cependant, il existe tout de même des liens entre ces deux notions, elles ont des « points de rencontre ». En effet, ce qui est interdit dans la loi est en partie ce qui n’est pas considéré comme morale, or la moralité de chacun est différentes pour chaque individu. Le droit va donc organiser les relations humaines dans certains cas et la morale va elle aussi influencer le droit dans certains domaines. Ce sont les liens et différences entre droit et moralité qui nous mène à se poser la question suivante : « Peut-il y avoir de droit sans morale ? » »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles