Aide en Philo

dissertation de français sur la littérature: “On lit pour découvrir une vision du monde”

Publié le 31/05/2022

Extrait du document

« Dissertation de Français “On lit pour découvrir une vision du monde”, citation provenant de la romancière Amélie Nothomb. Cette citation montre l’importance du rôle de l’écrivain dans la réflexion des questions humaines, sociales, historiques. La littérature est un travail, un art de l’écrivain, il s’agit aussi d’un ensemble d’ouvrage à valeur esthétique. En quoi la littérature est-elle donc efficace pour susciter la réflexion des lecteurs sur des questions sociales, humaines et historiques ? L’efficacité de la littérature provient probablement de sa diversité des formes, des moyens utilisés. Dans un premier temps, nous verrons la puissance de l’argumentation directe. Puis dans un seconde temps, nous nous intéresserons à l’efficacité de l’argumentation indirecte. Et enfin, dans un dernier temps nous verrons que la fiction est une arme contre les illusions. La littérature permet de faire prendre conscience de certaines questions, son efficacité repose dans l’utilisation des deux formes d’argumentations : directe et indirecte. L’argumentation indirecte est plus propre à persuader or l’argumentation directe est plus propre à convaincre tous deux tirent leur force de différentes ressources. Lorsqu’il s’agit d’argumentation directe, les principaux genre sont : l’essai, le discours, le traité. Ils exposent une thèse en général explicite. Par exemple le discours : “plaidoyer contre la mort” dans Claude Gueux de Victor Hugo. La thèse explicitement défendu dans son oeuvre est : l’abolition de la peine de mort. Dans l’argumentation directe les auteurs ont recours à la logique et la raison par une démonstration rigoureuse. Certaines oeuvres s’inspirent de raisonnement mathématiques et scientifiques qui servent à étayer l’argument en donnant par exemple des chiffres, des connaissance. Pour dépeindre la faiblesse de l’homme, Jean Rostand dans les Pensées d’un Biologiste, se base sur l’étude de l’évolution des espèces et également sur des connaissances scientifiques. Dans les différent genres littéraires, l’écrivain rend la réflexion vivante par son implication personnelle comme Montaigne dans Essais. Par ailleurs, l’écrivain possède d’autre stratégies pour directement impliquer les lecteurs. Il se sert de questions rhétoriques, de la ponctuation, d’apostrophes, d’images. Comme cela a été le cas dans “J’accuse” d’Emile Zola. La ponctuation permet de rendre le récit plus vivant, l’indignation ue témoigne Zola vis à vis de l’affaire Dreyfus, est montré par le “!” dans sa phrase “ cette abominable affaire Dreyfus !”. Lorsqu’il pose des questions rhétoriques, il n’attend pas de réponse. Le procédé suppose que la réponse est évidente et inutile à reformuler, il permet donc d’attirer les lecteurs. Les écrivains suscitent la réflexion du lecteur en ayant recours à des images pour »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles