Aide en Philo

L'Etat doit-il affirmer des limites à sa puissance ?

Extrait du document

« L’Etat doit-il reconnaître des limites à sa puissance ? Au vu des événements actuels (gestion de la crise COVID entre autres), les citoyens tendent de plus en plus à vouloir contester l’autorité de ce dernier qui est alors perçu commet tout puisant. Ces contestations amènent donc à penser que l’Etat prend de plus en plus de place dans la vie des citoyens ce qui peut s’illustrer par des entraves aux libertés et notamment les libertés les plus fondamentales (libre circulation, etc.) L’Etat désigne l’ensemble des pouvoirs d’autorité et de contrainte collective que la nation possède sur les citoyens et les individus afin de faire prévaloir l’intérêt général. La nation est un groupe d’hommes dont les membres sont unis par une origine commune et qui sont organisés sur un même territoire. La notion de limite de puissance permet quant à elle de déterminer la frontière entre un Etat disons saint et un Etat au caractère autoritaire voir dictatorial. Dans quelle mesure l’Etat doit-il s’affirmer pour conduire à une société saine ? Nous verrons tout d’abord pourquoi l’Etat doit s’affirmer et non pas se brider. Pourtant, nous verrons également que l’Etat doit limiter son influence et par conséquence son champ d’action. I L’Etat doit affirmer sa puissance pour assainir la société. A. Un Etat puissant permet aux citoyens de vivre dans une société respectueuse de l’autorité et ordonnée. En effet, un Etat puissant permet de poser des limites entre ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas, cela permet également de déterminer quels sont les droits et les devoirs des citoyens. L’Etat peut ainsi recourir à certaines lois afin de définir clairement la limite entre une liberté d’expression totale et une liberté d’expression encadrée. Il s’agit des lois Pleven (1972) et Gayssot (1993). Elles permettent alors de sanctionner comme il se doit les Révisionnistes et ce qui s’ensuit. De plus, un Etat puissant qui redouble d’efforts pour assurer l’efficacité des pouvoirs régaliens (notamment la défense intérieure et extérieure et la justice) permettra de faire régner l’ordre et de punir comme il se doit les délinquants. La peine de mort pourrait alors s’appliquer pour les crimes les plus graves à savoir : viols, crimes et actes terroristes, trahison des intérêts nationaux. L’Etat peut en plus de cela soutenir activement les forces de l’ordre que ce soit sur le plan moral, le plan matériel et le plan juridique. Ce qui permettra que ces derniers puissent être plus respectés qu’ils ne le sont. B Un Etat puissant permet la mise en place d’un fil conducteur pour que le pays puisse traverser une crise. En effet, en cas de guerre l’Etat doit savoir fédérer ses armées et le peuple autour d’un même combat, celui de la défense de patrie, des citoyens et des intérêts de cette dernière. L’Etat devra alors affirmer sa puissance pour affronter l’ennemi et le battre. Il devra alors motiver ses troupes et ses citoyens, cela peut se faire en amont de possibles conflits armés et notamment en mettant en place des programmes scolaires (notamment en histoire-géographie) qui permettent aux jeunes élèves d’être fiers de leur pays au lieu de leur vendre l’histoire de »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles