Aide en Philo

La nature de L'homme

Extrait du document

« Correction : La nature de l’Homme Problématique : Y-a-t-il lieu de concevoir la nature humaine comme une dimension universelle dès l’instant où cette idée apparaît historiquement et géographiquement située ? La théorie du droit naturel moderne : 16è. avec Hobbs. Présuppose l’existence d’une nature humaine commune et universelle. Kant s’inscrit dans la continuité de Hobbs. C’est une construction idéologique dans l’aire occidentale. Ethnocentrisme. Ce que nous appelons nature humaine ne correspondrait-il pas à l’universalisation trompeuse et fallacieuse d’un cas particulier occidental ? Cette idée est-elle anthropocentrée ? L’humain n’est pas plus le propre d’un culte donnée qu’il n’est la propriété de l’humanité elle-même. Il ne va pas de soi que les caractéristiques de l’homme soient l’exclusivité de l’humanité. En effet : ne reconnaît-on pas des droits aux animaux ? Quitte à remettre en question la frontière entre homme et animal comme c’est le cas avec les préoccupations environnementales anciennes ou contemporaines ? (Transpécisme) Greffe animale à l’homme. Enfin, ce que l’on appelle nature humaine, n’est-ce pas déjà toujours de la culture ? Si grande est notre immersion dans les structures symboliques. Celle des signifiants qui nous gouvernent dans nos choix comme dans nos existences. De Thucydide à Machiavel, de Hobbs à Schmitt : Même constat qui s’impose en occident, une humanité hantée par sa nature, laquelle nature ressurgirait régulièrement sous forme de violence. Anthropologie négative. Laissé à lui même, l’homme apparaîtrait pour ce qu’il est : foncièrement anarchique. C’est un animal sans foi ni loi, le prince doit donc user de la bête. Cette anthropologie, comme du reste, s’inscrit dans un cadre culturel spécifique. C’est en occident que s’est inventé le discours sur l’homme. D’emblée il apparaît que la nature de l’homme est une construction, et qu’elle est ethnocentrée. Nombre de penseurs de la nature humaine portent sur l’homme un regard influencé par Hobbs. L’Homme est un sauvage qui doit être dressé selon Kant. (Hérodote invente le mot historia, qui veut dire enquête) Thucydide identifie les causes expliquant les phénomènes actuels, il est donc considéré comme le premier vrai historien. (la guerre du péloponèse) »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles