Aide en Philo

philosophie dissertation méthodologie

Extrait du document

« TG2 et 6 MÉTHODOLOGIE DE LA DISSERTATION (PROVISOIRE) Ce document est un assemblage de méthodologies diverses (manuels, internet, collègue). J’ai quelquefois conservé les phrases telles quelles. Une méthodologie plus complète et personnelle vous parviendra sans doute pendant les vacances de Noël (en guise de cadeau…). 0. Introduction La dissertation philosophique est un exercice scolaire et universitaire qui consiste à poser un problème en fonction d’un sujet donné et à y répondre par une argumentation rigoureuse. S’il n’y a pas de « recette infaillible » pour obtenir une très bonne note, la dissertation constitue toutefois un exercice suffisamment objectif et codifié pour que les professeurs se retrouvent d’accord sur un certain nombre de conditions impératives, nécessaires quoiqu’insuffisantes, pour réaliser un bon devoir de philosophie. 1. La forme du devoir Pour ce qui est de la longueur de la dissertation, on peut considérer qu’une copie comprenant 5 à 8 pages constitue un travail honnête en Terminale générale. Pour ce qui est de la mise en page, et pour plus de clarté, veillez à commencer l’introduction, la conclusion ainsi que chacune de vos parties par un alinéa de deux ou trois carreaux. Veillez aussi à sauter deux lignes entre l’introduction et la première partie, entre chacune de vos partie, et entre la dernière partie et la conclusion. Ne sautez en revanche qu’une seule ligne entre chacun de vos §, et entre votre dernier § de chaque partie et la transition. 2. Le sujet En classe de terminale, le sujet est toujours énoncé sous la forme d’une interrogation directe (qui se conclut par un point d’interrogation). Par ailleurs, il est impossible que votre sujet soit constitué par une citation. Le devoir de philosophie demande à ce que soit traité le problème supposé par le sujet. Celui-ci n’est pas donné directement, c’est à vous de le faire apparaître au moyen d’un travail précis de définition. Aussi, et j’insiste là-dessus, le sujet, bien qu’il soit énoncé sous la forme d’une question. 3. L’objectif du devoir Théoriquement, il faut faire apparaître le problème dans l’introduction, examiner les directions possibles de solution et leur valeur dans le développement et enfin aboutir à une solution optimale dans la conclusion. Pratiquement, il faut soigner l’expression et la cohérence logique (par des connecteurs), et apporter une information, c’est-à-dire témoigner d’une culture personnelle, générale et philosophique. Il est extrêmement difficile de traiter sérieusement un problème sans disposer de connaissances. 4. L’organisation du devoir Il existe deux types de plan en philosophie : a) Le plan dialectique 1 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles