Aide en Philo

Lecture Linéaire N°11 Charles Baudelaire, Fleurs du Mal, Texte Intégral, « Tableaux parisiens » « Le Soleil »

Extrait du document

« Lecture Linéaire N°11 Charles Baudelaire, Fleurs du Mal, Texte Intégral, « Tableaux parisiens » « Le Soleil » Place du poème dans le recueil : Dans l’édition de 1861 le poème le Soleil apparait dans la section Tableau parisien, en 2ème position mais il été déjà présent en 1857, dans la section Spleen et Ideal en 2ème position. Tableaux parisiens : C’est une section créer pour l’édition de 1861 en partie consacré à l’évocation de Paris, à l’époque en plein travaux, dirigé par le baron Haussmann, dont Baudelaire est nostalgique. Le thème de la ville n’est pas une nouveauté en poésie, mais c’est Baudelaire qui investit la ville comme lieu de modernité. Le titre associe implicitement poésie et peinture. Chaque poème présenté comme un tableau de Paris. Ainsi Baudelaire actualise le topo-centrique « Ut pictura poesis »,  « Comme la peinture, la poésie »  Citation issue des Art Poétique d’Horace Cette citation invite à comprendre que les poèmes sont comme les tableaux, l’évocation d’une chose vue. Présentation du poème : Le thème du Soleil est présent dans d’autres poèmes chez Baudelaire.  Exemple : Harmonie du soir p77  Exemple : poème sans titre qui commence par « Je n’ai pas oublié… » Célébration du Soleil : Thème fréquent dans la poésie occidentale. Ce poème constitué de : 3 strophes d’alexandrins à rimes suivies 2 huitains »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles