Aide en Philo

Ecrire ou réaliser un film est-ce toujours parler de soi ?

Extrait du document

« Devoir maison HLP-Littérature Ecrire ou réaliser un film est-ce toujours parler de soi ? Dans cette question l’adverbe “toujours” indique le fait que ce soit en toutes circonstances, dans chaque cas d’écriture par un auteur ou de réalisation d’un film par un réalisateur. La thèse du “oui” soutiendrai que dans chaque écrit qu’il soit un roman de fiction, une biographie, une autobiographie l’auteur y mettrai une part de lui-même et de même pour chaque genre cinématographique. La thèse du “non” soutiendrai alors que ce n’est pas forcément le cas, que cela ne serait pas systématique. Dans certains cas l’auteur d’un récit ou le réalisateur d’un film parle clairement de lui dans son œuvre, c’est le cas en littérature dans le genre autobiographique. Dans un récit autobiographique l’auteur se livre en racontant sa vie ou une partie, il se place alors en personnage principal comme dans le livre autobiographique de Christophe Honoré Le livre pour enfants paru en 2005. Dans ce livre Christophe Honoré se livre avec honnêteté sur ce qu’il pense de lui, en tant qu’homme ainsi qu’en tant qu’écrivain ce qui fait penser à un journal intime. Ce n’est cependant pas le seul genre littéraire où l’écrivain parle de lui-même, il est possible pour un auteur de raconter certains moments de sa vie à travers une œuvre de fiction c’est ce qu’a notamment fait Marcel Proust dans A la recherche du temps perdu où il raconte certains de ses souvenirs à travers des personnages fictifs, dans ce cas l’auteur se livre de manière moins directe ce qui n’empêche pas son honnêteté Dans le cinéma un réalisateur peut aussi parler de lui bien qu’il ne soit pas un personnage du film c’est ce qu’on a pu voir avec le film Rafiki réalisé par Wanuri Kahiu où l’histoire se déroule au Kenya le pays d’où la réalisatrice est originaire. Bien qu’elle ne raconte pas sa propre histoire, elle filme la culture kenyane à travers les images mais aussi la musique. Avec ce film elle montre aux spectateurs sa culture ce qui induit qu’elle livre une partie d’elle-même à travers la culture avec laquelle elle a grandi et les mœurs de son pays. Le réalisateur peut également parler de lui en réalisant un film en se montrant à l’image et en filmant une partie de son quotidien, c’est ce que Christophe Honoré fait dans le film Guermantes paru en 2021. Dans ce film filmé tel un documentaire il se met en scène avec les acteurs de la comédie française, il se montre en tant que metteur en scène d’une pièce de théâtre qui aurait dû voir le jour mais qu’il a décidé de transformer en film. Par ce film Christophe Honoré se livre en tant que réalisateur confronté à des difficultés diverses. Toutes ces œuvres montrent qu’un réalisateur ou un écrivain peut parler de lui à travers elles de manière très diverse, parfois entièrement d’autres fois moins. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles