Aide en Philo

TOSKA (Montrer que l’organisation du discours est prévisible car cela correspond au modèle actanciel)

Extrait du document

« Toksa1 (Montrer que l’organisation du discours est prévisible car cela correspond au modèle actanciel) Introduction : Les auteurs littéraires utilisent différents genres pour écrire leurs histoires comme la pièce de théâtre, la poésie, la nouvelle ou bien le roman. Généralement, ils s’appuient sur le mouvement littéraire de l’époque dont ils font partie pour imaginer des événements à travers des époques et des lieux différents. Pourtant, quels que soient les auteurs du monde, leurs histoires sont racontées et constituées de la même façon. Elles font toutes référence aux schémas narratif et actanciel. Dans Toska, l’auteur a toute la liberté pour rédiger son histoire sachant qu’il ne s’agit pas de la réalité mais d’une fiction . Cependant il est limité dans la manière d’organiser son propos car en littérature la manière de raconter le récit est la plupart du temps plus importante que le contenu du récit lui-même. Développement : 1. Au fil du temps, la relation du sujet (Rémi) et de son objet (la famille) subit une inversion ( situation initiale et situation finale ) Tout d’abord, la situation initiale de Rémi, qui est le sujet principal de l’histoire, se définit par un abandon familial. Ses parents ne lui laisseront que son prénom, rien sur ses origines, puis c’est le passage 1 Anne FRÉCHETTE, « Toska », dans COLLECTIF, La solitude. Lauréates et lauréats du trente-huitième Concours littéraire Critère. 2013-2014, Québec, Concours Critère, 2014, p. 69-79. 1 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles