Aide en Philo

SES grand oral engagement politique: Urgence climatique : quelle place pour la voix des jeunes ?

Extrait du document

« SES Problématique : Urgence climatique : quelle place pour la voix des jeunes ? La question climatique a-t-elle su redonner aux jeunes le goût de l’engagement politique ? Développement : INTRO : Bonjour, je m’appelle Perrin benjamin et aujourd’hui je vais traiter la question relevant de ma spécialité d’SES. « Ma génération n'a pas réussi à répondre au défi dramatique du réchauffement climatique. C'est normal que les jeunes soient en colère ». Ces propos tenus par Antonio Guterres, le Secrétaire Général des Nations Unies, commentaient la grève mondiale pour la jeunesse à l’initiative de la jeune Suédoise Greta Thunberg. Jamais la jeunesse mondiale ne s’était en effet autant mobilisée pour le climat. Dans le monde entier, du Japon au Canada en passant par l'Europe, des centaines de milliers de collégiens, de lycéens et étudiants ont loupé des cours le vendredi pour manifester en faveur d'une action plus rapide contre le réchauffement climatique. C'est en Europe, où le mouvement est né, que les manifestations étaient les plus nombreuses, avec des chiffres allant jusqu’à 300 000 jeunes manifestants pour l’Allemagne. Par ces actions, la jeunesse semble réinventer l’engagement politique à sa façon. Or, ceux que l’on appelle “génération Y” (moins de 35 ans), tout comme leurs successeurs la “génération Z” (moins de 20 ans) étaient jusqu’alors régulièrement pointés du doigt pour leur supposé utopisme passif, leur désengagement présumé et la perte de valeurs qu’ils incarneraient. Il suffit de taper “pourquoi les jeunes” dans n’importe quel moteur de recherche pour voir apparaître la requête “pourquoi les jeunes ne votent pas”. Ainsi, engagée et passionné par l’écologie, j’ai voulu étudier, comment la question climatique a-t-elle su redonner aux jeunes le goût de l’engagement politique ? J’expliquerai d’abord pourquoi les jeunes sembleraient être moins engagée politiquement. Puis je nuancerais cette première partie, puisque l’on verra que les jeunes restent une génération consciente et préoccupée … mais surtout une génération engagée. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles