Aide en Philo

espace schengen

Extrait du document

L’ESPACE SCHENGEN FACE AUX CRISES MIGRATOIRES Depuis 2011, avec les révolutions du Printemps Arabe en Afrique Subsaharienne (Tunisie, Libye, Égypte, Syrie, Yémen), l’Europe, et donc l’Espace Schengen, est de plus en plus concernée par les flux migratoires. L’exemple de l’Italie → Migrants venus de Tunisie et de Libye majoritairement (séparés de l’Italie par la Méditerranée : frontière naturelle (maritime) de l’Espace Schengen. → Arrivées au larges de l’Italie (île de Lampedusa par exemple), ou en Sicile → donc entrée dans l’Espace Schengen, non contrôlée → possibilité pour les réfugiés de circuler librement dans la quasi-totalité des pays européens (appartenant à l’Espace Schengen) → Pour les réfugiés arrivés par l’Italie, parcours jusqu’au Royaume-Uni L’exemple de la Grèce (Couloir des Balkans) → Migrants venus de Syrie majoritairement (séparés de la Grèce par la Turquie : traversée de la Turquie, et passage de la frontière de l’Espace Schengen, entre les deux États) → Arrivées par la frontière terrestre greco-turque, ou en traversant la mer Égée → donc entrée clandestine dans l’espace Schengen → possibilité pour les réfugiés de circuler librement, là encore, dans la quasi-totalité des pays européens (membres de Schengen) → Pour les réfugiés arrivés par la Grèce (Couloir des Balkans), parcours jusque l’Allemagne (en traversant des États non membres de Schengen : Roumanie, Bulgarie...) Les solutions ? -> PAS DE POLITIQUE MIGRATOIRE COMMUNE AUX MEMBRES DE L’ESPACE SCHENGEN (Essai de mise en place d’une politique d’asile : accords de Dublin III en 2013 : prise en charge des migrants par le pays par lequel ils entrent / proposition de quotas de demandeurs d’asile) → Dispositifs mis en place par l’Agence Frontex (2004) – Agence Européenne de Gardes Frontières et de Gardes Côtes (2016) → veiller de manière permanente sur les frontières extérieures -> Pour les exemples vus, recherche de solutions, mécontentement des autres États -> Grèce : menace de suspension ou d’exclusion des accords de Schengen sur la libre circulation, si pas de mesures supplémentaires pour la garde des frontières → Solutions à l’échelle nationale dans certains États : -construction de murs ou renforcements des contrôles aux frontières en Roumanie, Hongrie, Serbie, en France, en Grèce -exemples : Grèce : Mur d’Evros // France/Italie : fermeture de la frontière de Vintimille -> désaccords sur la libre circulation : tensions au sein de l’espace Schengen, remise en question de l’espace Schengen L’ESPACE SCHENGEN FACE A LA MENACE TERRORISTE Code frontières Schengen : établissement de contrôles aux frontières temporaires (par tranche de 30 jours, pendant 6 mois maximum), en cas de menace grave pour l'ordre public ou la sécurité intérieure. -> n’empêche pas forcément les attentats (ex: NIce et Bruxelles en 2017) -> Selon la Commission Européenne,rétablir les frontières entre les Etats de l’UE n’est pas une solution durable et efficace, et rappelle que le retour des frontières coûterait entre 5 et 18 milliards d’euros par an) (ex: France//Belgique : 300 points de passages : surveillance impossible : pas assez de policiers + coût trop élevé) EXEMPLE DES ATTENTATS NOVEMBRE 2015 A PARIS Déplacements de Salah Abdeslam, l’un des complices des attentats de Paris pour le transport des auteurs des attaques. → Preuve que les frontières auraient pu servir : point qui a entrainé énormément de débats

« Les frontières de l’Union Européenne : l’Espace Schengen SOMMAIRE -Présentation de l’Espace Schengen -Les enjeux de l’Espace Schengen ->La gestion de la crise migratoire ->La menace terroriste ->La crise sanitaire -Conclusion PRÉSENTATION DE L’ESPACE SCHENGEN VOIR MATHIEU »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles