Aide en Philo

La base américaine d’Okinawa, épine dans le pied du premier ministre japonais. La présence militaire américaine au Japon

Extrait du document

« En mars 1945, les Américains décident d'envahir l'archipel d'Okinawa, surnommé "la clé de l'Empire", avant l'invasion finale du Japon. Aujourd'hui, les Américains sont toujours présents sur cet archipel stratégique. Ils y détiennent 32 bases militaires, utilisées lors des guerres de Corée ou du Vietnam, ou lors des conflits plus récents en Irak et en Afghanistan. Plus de la moitié des bases américaines au Japon se trouvent à Okinawa, alors que cette préfecture ne représente que 0,5 % de la superficie du pays. Alors il s’agit-là d’une carte centrée sur l’ile de d’Okinawa au Japon qui a été publié par Le Monde diplomatique, par Cécile Marin, en septembre 2015 et dont le titre est « La base américaine d’Okinawa, épine dans le pied du premier ministre japonais. La présence militaire américaine au Japon ». Le titre est assez explicite car il nous met déjà en avant la gêne occasionné par la présence de base américaine à Okinawa. Nous allons donc voir en quoi la base américaine d’Okinawa serait gênant pour le Japon et plus précisément pour le premier ministre japonais. Tout d’abord nous pouvons apercevoir sur la carte qu’il y a une forte densité de population au niveau des bases et autres installations. Il faut savoir qu’en 2015 il y avait environ 140 000 habitants dans la ville d’Okinawa pour 54 000 troupes américaines présentes au Japon et ils occupaient 20% du territoire de l'archipel. Néanmoins, le symbole de cette imposante présence américaine est la base de Futenma, encastrée au milieu des habitations de Ginowan, l'un des grands centres urbains de l'île. Et en effet les bases millitaires posent beaucoup de problèmes à la population locale avec les nuisances sonores permanentes des allées et venus des avions et la pollution engendrée sur l’île. La proximité immédiate de la base avec les habitations, dont des écoles et des hôpitaux, suscite beaucoup d’inquiétudes chez les habitants concernant leur sécurité. En 2004, un hélicoptère s’est écrasé sur l’université et a heureusement fait aucune victime. Cependant le réel problème est surtout dans la tensions qu’il y a entre les soldats américains et les habitants d’Okinawa et cette criminalité qui dure depuis des années. En effet la présence des soldats américains, depuis près de huit décennies, a été entachée par des faits divers à répétition (viols, meurtre…). Entre 1972 et 2015 ce sont près de 6 000 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles