Aide en Philo

Comment rédiger une explication de texte ?

Extrait du document

« Insertion des citations dans l’explication Comment rédiger une explication de texte ? Vous pouvez prendre exemple sur les explications rédigées que je vous ai communiquées, qui sont accompagnées de notes explicitant certains points de méthode. Mais ces notes ne peuvent contenir tous les conseils possibles. Le présent document revient donc en particulier sur différentes façons de citer le texte dans votre explication. Il contient des conseils généraux et des exemples illustrant ces conseils, extraits des explications rédigées sus-citées. – Des citations brèves, jamais longues. Le citations doivent être courtes, et il faut éviter les citations longues, parce qu’expliquer un texte est entre autres faire des remarques précises sur le détail du texte. Cela signifie deux choses. D’abord, une citation n’explique rien, doit être expliquée : tant que votre lecteur ne fait que lire le texte, il n’apprend rien ; ce sont vos explications qui lui apportent quelque chose. Si vous faites de longues citations, autant citer tout le texte d’un coup : ça n’aide pas plus votre lecteur à comprendre le texte. Il vaut mieux faire des citations plus courtes, et expliquer chacune tour à tour. Autrement dit, si vous vous efforcez vraiment d’expliquer le texte, vous serez nécessairement conduits à faire des citations courtes, parce que tout, dans le texte, doit être expliqué en détail. Vous aurez ainsi à définir un mot, ou une expression de deux ou trois mots, et ceci exigera souvent de citer ce mot ou cette expression à part du reste de la phrase. De même vous faudra-t-il expliquer le sens d’une phrase, ou d’une partie de phrase, ce qui vous conduira à la citer indépendamment des autres phrases ou des autres parties de la phrase. Vous aurez aussi à expliquer le lien logique qui relie deux phrases (l’une est la conséquence de l’autre, ou sa justification, ou son illustration, etc.), c’est-à-dire à expliciter ce qui, dans le texte, se trouve implicitement entre les deux phrases, et cela impliquera souvent de citer les deux phrases séparément. Il vous faudra aussi justifier les affirmations de l’auteur, ce qui vous conduira à couper à la citation à la fin de la phrase à justifier : vous ne pourrez pas citer les phrases suivantes tant que vous n’aurez pas justifié celle-ci. Etc. Inversement, donc, si vous insérez une longue citation dans votre explication, il y a un grand risque que ce soit parce que vous n’en direz pas grand-chose, et que vous avez oublié d’expliquer de nombreux aspects du fragment cité : définition de termes, liens entre les phrases et structure du raisonnement de l’auteur, justification d’affirmations, explicitation de la fonction d’un exemple, etc. Ensuite, si vous citez longuement le texte, puis expliquez cette citation en détail, cela donnera un très long paragraphe d’explications qui ne cite plus le texte, et le risque est que votre lecteur ne parvienne pas toujours à identifier quelle partie de cette longue citation chacune de vos remarques est censée expliquer, c’est-à-dire à ne pas comprendre votre explication. Votre lecteur pourrait être perplexe : cette remarque-ci est-elle une reformulation d’une phrase du texte, ou quelque chose qui n’est pas écrit dans le texte, mais qui sert à éclairer le sens d’une phrase du texte ? Ainsi, des citations brèves permettrons de clarifier votre explication aux yeux de votre lecteur. – Citez avant d’expliquer, ou tout en expliquant ; ne citez jamais après avoir expliqué. Évitez de commencer par expliquer un passage du texte, et de citer ce passage après l’avoir expliquer, comme une forme de confirmation de votre explication : « Vous voyez ! J’ai raison : l’auteur a bien écrit ce que j’ai dit ! Lisez ! » Tout le monde le fait, mais il ne faut pas : on vous donne une exercice d’explication de texte, ce qui signifie qu’une citation n’explique jamais rien, mais est toujours ce qui doit être expliqué ; une citation ne peut donc confirmer votre interprétation à elle seule. 1 I – Énumération de procédés de citation. Un procédé courant est de commencer l’explication d’un passage par une phrase d’annonce, qui énonce brièvement l’idée directrice du passage expliqué, puis d’entrer dans le détail de l’explication de ce passage : cela permet de clarifier l’explication, surtout si l’on a beaucoup de choses à dire ; ainsi, le lecteur ne se perd pas tant toutes vos remarques, et comprend où vous voulez en venir. Il n’y a pas toujours besoin d’une phrase d’annonce, notamment si l’explication est courte. Trois possibilités. 1 – Si la phrase d’annonce ne contient pas de citation : on cite tout en expliquant. α – On peut inclure directement des citations ponctuelles dans la phrase explicative, suivies de reformulations et explications. β – On peut inclure des citations ponctuelles enter parenthèses dans la phrase. 2 – Si la phrase d’annonce contient une citation : on cite d’abord, puis on explique. γ – Introduire la citation, citer le passage, puis l’expliquer. δ – Ré-écrire le passage en intégrant des citations, puis expliquer. ε – On reformule l’idée générale, on cite, puis on explique. II – Présentation et illustration de chaque procédé de citation. 1 – On cite tout en expliquant. Si la phrase d’annonce ne contient pas de »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles