Aide en Philo

Réinventer le tourisme dans les montagnes françaises

Extrait du document

« HK3 Dissertation de Géographie Réinventer le tourisme dans les montagnes « Une branche surchargée se délivre dans un murmure de soie. Ensevelie sous des mètres de neige, la montagne entière semble communier dans le sentiment de sa propre perfection. » Cette citation écrite par l’artiste Georges Sonnier illustre bien l’imaginaire collectif qu’on a sur la montagne. Lorsque nous pensons au tourisme de montagne, la première image qui nous vient à l’esprit est celle d’une cime blanche enneigée, sur laquelle on pourrait skier en hiver. Toutefois, le tourisme de montagne connaît aujourd’hui plusieurs crises majeures. Le réchauffement climatique diminue les surfaces enneigées et nous appelle à réfléchir à un futur tourisme de montagne sans neige. Il faut alors reconsidérer notre image de la montagne, et réinventer de nouvelles formes touristiques dans ce relief particulier, caractérisé par la pente, l’altitude et la superficie. Ce sujet est d’actualité, puisque la crise du Covid-19, en imposant deux saisons touristiques sans ski à la montagne, a révélé l’extrême dépendance de l’économie des montagnes au système « tout-ski », qui ne peut pas se développer sans un enneigement conséquent. A partir de cette crise, de nombreux acteurs ont commencé à réagir et à chercher des solutions pour l’avenir du tourisme de montagne. La France est un des pays précurseurs et influents du tourisme de montagnes. 20 à 25 % de son territoire est recouvert de montagnes d’une grandes diversités (septentrionales, méridionales, volcaniques, calcaires, granitiques, de moyenne, haute ou très haute altitude, avec des glaciers, et des influences océaniques, continentales ou méditerranéennes) qui sont toutes, peu ou prou, mises en tourismes. Elles attirent des clientèles du monde entier. Au cours de l’Histoire, ces montagnes ont été souvent la cibles de bouleversements géographiques majeurs, de fortes reconversions et renversements de l’occupation de l’espace. Aujourd’hui, encore une fois, il faudra trouver un moyen de changer de regard sur ces territoires, dans une crise complexe aux multiples enjeux. 1 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles