Aide en Philo

Répartition des richesses

Extrait du document

« Economie Générale Chapitre 4 CPGE –ECS (1 ère année) La répartition des revenus et le problème des inégalités 1. Fondements conceptuels  Valeur ajoutée Elle est généralement définie comme le supplément de valeur (marchande) que l'activité d'une entreprise donnée apporte à une marchandise qu'elle transforme. Si, à titre illustratif, le coiffeur, à partir d'une paire de ciseaux, d'un sèche-cheveux, de quelques lotions et de son savoir-faire, peut faire payer 300 dh à un client une prestation de service qui a nécessité pour 20 dh d'achats, il crée une valeur ajoutée de 280 dh. C'est cette création de valeur ajoutée qui justifie le prix demandé. La valeur ajoutée est la richesse créée par l'entreprise. Elle est dite brute si elle est calculée avant usure des équipements (amortissements), nette dans le cas contraire. Elle est dite au coût des facteurs si elle est calculée avant impôts sur les produits et subventions éventuelles, au prix à la production dans le cas contraire. Autrement dit, on définit la valeur ajoutée comme étant la richesse réellement créée par une entreprise du fait de son activité productrice. On la détermine en faisant le calcul suivant : Valeur Ajoutée (VA) = Chiffre d’affaires – consommations intermédiaires Avec : Chiffre d’affaires = Prix de vente x quantités vendues C’est cette valeur ajoutée qui permet à l’entreprise de rémunérer les agents économiques qui ont participé à la production  Revenu Flux périodique de ressources pouvant faire l'objet d'une consommation sans que l'on s'appauvrisse pour autant. Alors que le patrimoine est un stock dans lequel tout prélèvement (ou toute absence d'entretien) entraîne un appauvrissement. Vivre des revenus de son travail (ou, éventuellement, de ceux de son capital) n'est pas la même chose que vendre les bijoux de famille pour subsister. Mais à l'échelle collective, une partie de ce qui fait notre revenu actuel est en réalité un prélèvement forcé sur des richesses qui manqueront aux générations à venir (exploitation de ressources non renouvelables ou diminution du patrimoine naturel). La notion de développement durable s'efforce de prendre en compte cette réalité. Les revenus issus du partage des fruits de la valeur ajoutée est appelé revenu primaire.  Revenu national Agrégat de comptabilité nationale mesurant l'ensemble des revenus primaires perçus par les secteurs institutionnels d'un pays. 1 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles