Aide en Philo

La pluralité des cultures fait-elle obstacle à l’unité du genre humai?

Publié le 17/05/2022

Extrait du document

« Charlotte N°14 Français Matic 24/02/2022 5A Dissertation : La pluralité des cultures fait-elle obstacle à l’unité du genre humain ? Aujourd’hui, les débats sur les différentes cultures prennent énormément de place dans la société.

En effet, elles existent en grand nombre, chacune possédant des caractéristiques et opinions différentes.

La définition d’une culture en philosophie est : « La culture désigne ce qui est différent de la nature. En sociologie, comme en éthologie, la culture est définie de façon plus étroite comme « ce qui est commun à un groupe d'individus » et comme « ce qui le soude », c'est-à-dire ce qui est appris, transmis, produit et inventé ».

Et l’unité du genre humain évoque un idéal dans lequel tout le monde serait égal et où on ne verrait aucunes différences entre nous.

Dans cette question : « La pluralité des cultures fait-elle obstacle à l’unité du genre humain ? », il y a donc un paradoxe signifiant : les différentes cultures peuvent-elles se transformer en une unité chez l’humain ? Les enjeux de cette question sont nombreux comme la guerre, les migrants, la xénophobie et si on n’accepte pas l’idée de l’unité du genre humain cela peut être très négatif. Tout d’abord, commençons par citer l’opinion publique, « doxa » en grec. Les différentes langues qui sont intimement liées avec les différentes cultures vont creuser un véritable fossé entre celles-ci car on ne sait en aucun cas communiquer entre nous de manière compréhensible.

Cette réalité peut-être illustrée grâce au mythe de la tour de Babel, selon lequel tous les hommes parlaient la même langue et formaient donc une unité du genre humain.

Cet avantage a permis à la population de devenir considérablement puissante car ils parvenaient aisément à communiquer et donc à travailler ensemble.

Cela les rendit imbus d’eux-mêmes et développa un désir commun : surpasser Dieu. Pour réaliser ce but, ils érigèrent une tour épousant les cieux, Dieu n’approuva évidemment pas cela et décida de confondre les langues.

Tout ce qu’ils entreprenaient prit alors fin, la compréhension étant la base de leur projet. Chacun se dispersa sur la surface de la terre, se regroupant selon leur langue. Ensuite, la langue n’est pas le seul facteur empêchant l’unité du genre humain.

Les cultures comme le monde arabe, l’Europe germanophone ou encore les peuples finlandais possèdent chacune des traditions liées à leurs manières de manger, de vivre, de célébrer ou encore de se comporter socialement.

On peut donc parfois parler la même langue mais n’arriver tout de même pas à communiquer car on possède des codes langagier et mœurs différents et on a peur de l’inconnu.

Par exemple, les relations entre la France et la Belgique sont parfois compliquées, comprenant certaines tensions notoires mais qui restent. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles