Dernières dissertations visitées sur Aide-en-philo.com http://aide-en-philo.com Les derniers sujets corrigés visités sur Aide-en-philo.com Rss by Imagin'air for Aide-en-philo.com fr © Aide-en-philo.com Aide-en-philo.com https://www.aide-en-philo.com/images/book.png http://www.aide-en-philo.com N'y a-t-il que ce qui dure qui ait de la valeur ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/2959.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT La succession des théories scientifiques contredit-elle l'idée d'un ordre permanent de la nature ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/15255.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT La technique met-elle l'homme en contradiction avec la nature ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/2013.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT La conscience est-elle source d'illusion ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/12327.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Faut-il, pour le connaître, faire du vivant un objet ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/2769.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Les hommes doivent-ils travailler pour être humains ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/3674.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT La connaissance est-elle toujours utile ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/16616.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Quels sont les moyens dont la volonté dispose pour agir sur les passions? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/5039.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Peut-on critiquer la démocratie ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/755.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT THESE ARGUMENTEE: L'HOMME COMME CONSCIENCE PRODUCTRICE DE SENS . https://www.aide-en-philo.com/dissertations/104957.htm L'HOMME COMME CONSCIENCE PRODUCTRICE DE SENS ? En considérant, dans leur souci d'objectivité rigoureuse, l'homme comme un pur objet et non comme un sujet, les sciences humaines positivistes le dépouillent de ce qui semble constituer sa spécificité : sa conscience avec ses intentions et ses significations. Elles peuvent ainsi apparaître comme des sciences de l'homme sans l'homme. ? C'est le désir de retrouver l'homme et de le comprendre comme sujet qui a orienté certains courants des sciences humaines vers une approche plus phénoménologique, en tenant compte du fait qu'il est avant tout producteur de sens et qu'il vit dans et par un monde de significations {cf. dans des directions diverses, la psychologie de la forme, la psychanalyse, l'anthropologie culturelle, etc.). ? Cependant, même si l'on convient qu'il ne peut y avoir d'action mécanique de l'environnement sur l'homme, puisque les facteurs matériels ne modifient ce dernier que dans la mesure où il leur donne une signification en les intégrant à son univers mental, il n'est pas possible d'abstraire un « fait de conscience » vécu par un individu de la situation d'ensemble de cet individu, ni cette situation d'ensemble de son contexte social et historique. Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT La guerre est-elle la continuation de la politique par d'autres moyens ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/12078.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT A quelles conditions un dialogue est-il véritable ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/393.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Le bonheur est-il la fin de toute action humaine ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/615.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Faut-il necessairement respecter les règles ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/104425.htm Faut-il necessairement respecter les règles ? Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT La vérité est-elle contraignante ou libératrice ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/376.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Peut-on savoir qu'une histoire s'achève ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/15122.htm HISTOIRE Gén. Terme équivoque qui désigne à la fois le récit du passé humain, et la réalité historique elle-même, le cours des événements. En ce dernier sens, l'histoire se distingue de la simple évolution car elle suppose plus qu'un changement. Un arbre, par ex., peut croître ou un papillon se métamorphoser, mais ils n'ont pas d'histoire dans la mesure où l'histoire suppose la conscience d'un changement et la possibilité, pour celui qui change, de se représenter la finalité de son évolution en faisant du présent le sens du passé et du futur le sens du présent. Quant au récit, il cesse d'être légendaire pour devenir scientifique dès lors qu'il veut expliquer et non plus simplement raconter en se contentant de recueillir des anecdotes pittoresques. Phi. Les philosophies de l'Histoire posent la question du but poursuivi par les hommes dans l'Histoire, et postulent en même temps que l'Histoire des hommes est celle de leur liberté. Or, si la connaissance du but permet en retour de comprendre la cohérence du processus historique, il semble bien difficile de concilier le double postulat de la rationalité historique et du développement de la liberté. Telle est l'aporie sur laquelle achoppe toute philosophie de l'Histoire. En effet, s'il est possible de dégager par avance une cohérence historique, alors tout se passe comme si l'Histoire était déjà faite, de sorte que l'idée même de liberté humaine se trouve niée. A l'inverse, si l'on suppose que les hommes sont libres, alors il est impossible de saisir le sens d'une Histoire que les hommes font « sans savoir l'histoire qu'ils font » (R. Aron). PEUT-ON : Ce genre de sujet interroge sur la capacité, la faculté, la possibilité de faire ou de ne pas faire quelque chose, d'être ou de ne pas être. Il faudra distinguer la possibilité technique et la possibilité morale. Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Peut-on faire la preuve de l'existence de Dieu ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/6447.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Le souci de la vérité peut-il s'accommoder de la tolérance ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/5474.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT En quoi pouvons nous être sûrs ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/16059.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Une religion rationnelle est-elle possible ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/4180.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT L'illusion n'est-elle qu'une erreur ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/1049.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT La justice suppose-t-elle l'égalité ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/1522.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT le désir est-il multiple ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/104923.htm le désir est-il multiple ? Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Au nom de quoi rend-on la justice ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/2525.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Peut-on prouve l'existence du monde extérieur ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/6258.htm EXISTENCE (lat. existere, sortir de, s'élever de) Gén. Le fait d'être. En ce sens existence s'oppose à néant (il y a quelque chose plutôt que rien) et à essence. Exist. L'opposition de l'existence et de l'essence est, pour l'existentialisme, fondamentale. En effet, ek-sistere, c'est être en dehors de soi-même, en quête de soi. C'est précisément, selon Sartre, ne pas avoir de nature a priori , ne pas savoir à l'avance ce qu'on est, chercher ce que l'on veut être. Alors que les choses sont conçues avant d'exister, ont une essence avant d'avoir une existence, l'homme est libre de se choisir (en lui « l'existence précède l'essence »). L'angoisse fondamentale de l'existence n'est donc pas celle du néant qui s'exprime dans Hamlet (« être ou ne pas être »). Elle est plutôt pour chacun celle du sens qu'il lui revient de donner à sa vie, d'une essence à construire sans aide et sans appui. MONDE (lat. mundus, monde) Gén. Désigne d'abord un système bien ordonné. Puis simplement la Terre. Enfin, l'Univers tout entier. Méta. Ensemble de tout ce qui existe dans l'espace et dans le temps. Pour Kant, le monde est une des trois Idées de la raison pure (comme l'âme et Dieu ). En effet, l'Idée de monde dépasse le champ de toute Expérience possible si bien qu'on peut aussi bien affirmer que le monde est fini ou infini. antinomie. Exist. Horizon de sens pour la conscience. Le monde est d'abord pour l'homme l'horizon de son action, avant d'être objet de connaissance : il est dans le monde et non face au monde. PEUT-ON : Ce genre de sujet interroge sur la capacité, la faculté, la possibilité de faire ou de ne pas faire quelque chose, d'être ou de ne pas être. Il faudra distinguer la possibilité technique et la possibilité morale. Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Qu'est-ce que conduire par ordre ses pensées ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/8041.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT PEUT-ON ÊTRE L'HISTORIEN DE SON TEMPS ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/7180.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT l'homme est-il le seul animal moral ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/18128.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT En quel sens peut-on dire que l'homme n'est pas un être naturel ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/579.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT La loi est-elle un obstacle ou une condition de la liberté? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/11884.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT La matière peut-elle sufire à expliquer la nature des choses ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/100803.htm la matière peut-elle sufire à expliquer la nature des choses Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Comment savons-nous que ce que nous percevons est réel ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/15768.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Les mots épuisent-ils le sens ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/17897.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT L'art nous détourne-t-il de la réalité ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/1847.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Le langage est il un art ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/17579.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Hermann Minkowski https://www.aide-en-philo.com/dissertations/117667.htm C'est lui qui construit la formulation mathématique de la relativité et la fait connaître à ses collègues allemands. On a souvent dit que c'est grâce à ses formules mathématiques qu'Einstein a pu généraliser sa théorie. Minkowski, né en Russie de parents allemands, vit à Königsberg depuis l'âge de huit ans. A dix-huit ans, il reconstruit, seul, une entière théorie mathématique sur les formes quadratiques, sujet du Grand Prix de Paris et remporte le prix avec un autre auteur de la même théorie, plus âgé. Docteur en mathématiques en 1885, il enseigne d'abord à Bonn, jusqu'en 1894, puis à Königsberg, jusqu'en 1896. Il devient alors professeur de mathématiques au Polytechnicum de Zurich. Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Les hommes ont-ils besoin de grands hommes pour faire leur histoire ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/7275.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT A chacun sa vérité https://www.aide-en-philo.com/dissertations/7801.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Sommes-nous libres ou déterminés ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/2097.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Illusion et réalité ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/1196.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT L'Etat est-il un fait de nature ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/6200.htm ÉTAT Gén. L'État (É majuscule) doit d'abord être distingué de la société, puisqu'il existe des sociétés sans État. Il désigne une société organisée ayant une administration politique et juridique autonome, mais également, au sens strict, l'ensemble de ces administrations. Il est ainsi un pouvoir distinct, qui s'incarne dans des institutions et s'exerce sur l'ensemble de la société. Monopole de la législation et occupation permanente d'un territoire caractérisent par ailleurs l'État, qu'on peut définir avec Max Weber comme la communauté humaine qui, dans les limites d'un territoire déterminé, revendique avec succès, pour son propre compte, le monopole de la violence physique légitime. Phi. pol. C'est dans la raison d'être de l'État que réside son essence : l'homme a inventé l'État pour ne pas obéir à l'homme. L'État est l'artifice qui permet de détacher les rapports d'autorité des relations personnelles de chef à sujet. Ceux qui exercent le pouvoir n'en sont pas propriétaires mais dépositaires. L'État est le bien de tous (res publica) et les institutions qui l'incarnent l'expression de la volonté générale. NATURE (lat. natura; de nasci, naître) Terme équivoque qui connaît deux grandes acceptions selon qu'il désigne la nature d'un être ou la nature en général. Désignant la nature d'un être, le terme renvoie d'abord à l'idée d'une existence qui se détermine d'elle-même, sans l'intervention d'une cause étrangère : 1. s'oppose à ce qui résulte de l'art ou de la technique : « La nature est principe dans la chose même » (Aristote); 2. est synonyme d'essence d'un genre dès lors qu'il désigne l'ensemble des propriétés qui le définissent : « La nature d'un gouvernement est ce qui le fait être tel » (Montesquieu); 3. désignant ce qui est inné, s'oppose à l'acquis, c.-à-d. chez l'homme à la culture ; désignant ce qui est spontané, s'oppose à ce qui est réfléchi. Désignant la nature en général, le terme renvoie à l'idée d'un ensemble organisé et régi par des lois : 1. ainsi la nature comme ensemble des choses qui présentent un ordre et réalisent des types s'oppose pour Aristote au hasard : « La nature ne fait rien en vain » ; 2. la Nature en tant que s'y exprime une Absolue nécessité s'oppose au Monde - humain soumis à la contingence; 3. la nature où toute cause est elle-même l'effet d'une cause extérieure s'oppose pour Kant à la liberté qui suppose l'autonomie morale de l'agent. Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Que peut bien vouloir dire: "aimer l'autre a la folie" ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/19352.htm AUTRUI (lat. alter huic, cet autre-ci, présent) Autrui n'est pas simplement celui qui est autre que moi mais l'autre comme autre moi (alter ego) et corrélatif du moi.BIEN (lat. bene, bien; bonus, bon) Phi. Ce qui est objet d'approbation ou de satisfaction. Pour les Anciens, le Bien est la finalité naturelle de la volonté, étant d'abord ce qui fait du bien, le profitable. Le problème éthique essentiel est alors de distinguer les « faux biens », les biens trompeurs qu'on recherche tant qu'on ignore qu'ils n'en sont pas, des « vrais biens », ceux qui nous sont vraiment utiles. Mot Le Bien se définit comme la norme suprême dans l'ordre Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT La science satisfait-elle le désir de connaître ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/17131.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Peut-on se soustraire au temps ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/6890.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT La liberté consiste-t-elle a s'affranchir de toute autorité ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/16783.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Pour bien penser, faut-il n'aimer personne ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/5537.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Est-ce la nécessité qui pousse l'homme à travailler ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/977.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Montrer à grands traits comment les recherches philosophiques ont servi, dans les temps modernes, au progrès des sciences ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/8198.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Peut-on dire qu'il existe des passions inutiles ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/18680.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Sommes-nous libres vis-à-vis de notre passé ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/19824.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Se connaître soi-même, connaître les autres. Faut-il voir là deux actes indépendants ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/7300.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Dois-je tenir compte de ce que font les autres pour orienter ma conduite ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/3113.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT l'amour s'oppose-t-il a la raison ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/17338.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Quelle place faut-il faire, en morale, au sentiment ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/8201.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Pourquoi l'homme transforme-t-il la nature? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/12096.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT L'histoire est-elle une mémoire collective ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/4532.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT La femme est-elle l'« avenir de l'homme ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/1729.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Le respect du sens des mots est-il une dimension importante du respect d'autrui ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/17710.htm AUTRUI (lat. alter huic, cet autre-ci, présent) Autrui n'est pas simplement celui qui est autre que moi mais l'autre comme autre moi (alter ego) et corrélatif du moi.RESPECT (lat. respectus, considération, égard) Sentiment que suscite la libre reconnaissance d'une valeur morale, et qui constitue, selon Kant, le mobile de la raison pratique. Le respect se distingue donc de tout autre sentiment en ce qu'il n'est pas un effet de la sensibilité mais l'effet de la loi morale sur le sujet qui se détermine à lui obéir par lui-même (autonomie). C'est ainsi que le respect, en tant qu'obéissance libre, s'oppose à la crainte. devoir. SENS (lat. sensus; de sentire, sentir, juger) Mot qui rencontre en français trois grandes acceptions bien distinctes : soit il désigne toutes sortes de facultés, faculté de sentir ou de juger (1), soit il est syn. de signification (2), soit il évoque simplement l'orientation d'un mouvement (3). 1. Terme équivoque qui désigne aussi bien la faculté d'éprouver des sensations (les cinq sens), les sens comme organes récepteurs, la faculté de connaître intuitive (sens intime ou sens intérieur sont alors parfois syn. de conscience), le jugement (comme dans l'expression usuel « à mon sens »), par suite le bon jugement (le bon sens, syn. de raison, ou sens commun), mais aussi le sens moral (la faculté innée de reconnaître intuitivement le bien et le mal, la conscience morale en tant que pouvoir d'appréciation ou de discernement); 2. d'abord, intention de celui qui parle ou agit (ce qu'il veut dire ou se propose de faire, sens d'une phrase ou d'une démarche), puis valeur objective d'un signe, telle qu'elle est fixée par l'usage ou par une convention (acception d'un terme); 3. syn. de direction dans le langage courant (le sens des aiguilles d'une montre). Or, pour l'homme, la question de la signification et de l'orientation se recoupent souvent : ainsi, quand nous cherchons à déterminer le sens de notre existence, nous nous demandons à la fois quelle est sa finalité (en vue de quelle fin agissons-nous ?) et quelle signification lui donner (pourquoi ma vie vaut-elle d'être vécue ?). Les existentialistes ont montré que c'est mon projet (la direction que je lui insuffle librement) qui donne sens à ma vie, qui fait qu'elle signifie quelque chose. De même, la question du sens de l'Histoire pose le double problème de sa direction et de sa signification, c.-à-d. pour les philosophes modernes celui de sa finalité. Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Est-il naturel d' obéir aux lois ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/16188.htm LOI (lat lex, loi) Épist. Les lois scientifiques établissent entre les faits des rapports mesurables, universels, nécessaires, qui autorisent la prévision. Voir déterminisme. Mor. La loi morale est la règle normative dictée à l'homme par sa raison pratique. Elle énonce le principe d'action universel et obligatoire auquel tout être raisonnable doit conformer ses actes pour réaliser son autonomie. devoir, impératif. Phi. pol. La loi civile est la règle ou l'ensemble des règles coercitives établies par l'autorité souveraine d'une société. droit positif. La loi naturelle droit naturel.NATURE (lat. natura; de nasci, naître) Terme équivoque qui connaît deux grandes acceptions selon qu'il désigne la nature d'un être ou la nature en général. Désignant la nature d'un être, le terme renvoie d'abord à l'idée d'une existence qui se détermine d'elle-même, sans l'intervention d'une cause étrangère : 1. s'oppose à ce qui résulte de l'art ou de la technique : « La nature est principe dans la chose même » (Aristote); 2. est synonyme d'essence d'un genre dès lors qu'il désigne l'ensemble des propriétés qui le définissent : « La nature d'un gouvernement est ce qui le fait être tel » (Montesquieu); 3. désignant ce qui est inné, s'oppose à l'acquis, c.-à-d. chez l'homme à la culture ; désignant ce qui est spontané, s'oppose à ce qui est réfléchi. Désignant la nature en général, le terme renvoie à l'idée d'un ensemble organisé et régi par des lois : 1. ainsi la nature comme ensemble des choses qui présentent un ordre et réalisent des types s'oppose pour Aristote au hasard : « La nature ne fait rien en vain » ; 2. la Nature en tant que s'y exprime une Absolue nécessité s'oppose au Monde - humain soumis à la contingence; 3. la nature où toute cause est elle-même l'effet d'une cause extérieure s'oppose pour Kant à la liberté qui suppose l'autonomie morale de l'agent. NATUREL : Qui concerne la nature,se rapporte à elle ou lui est conforme. Ce qui est naturel s'oppose à ce qui est acquis. Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Les hommes font-ils librement leur histoire ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/4711.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Exactitude et vérité: ces deux notions se recouvrent-elles ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/15287.htm VÉRITÉ FORMELLE Cohérence. Validité logique d'un raisonnement considéré abstraction faite de la vérité matérielle des propositions qui le composent. Ainsi, un raisonnement peut être cohérent dans la forme (vrai formellement) malgré la fausseté matérielle d'une ou plusieurs de ses propositions. Par ex., le syllogisme suivant : « Tous les Chinois sont français, or je suis chinois, donc je suis français. » La logique formelle contemporaine exprime en langage d'implication ce que nous voulons dire lorsque nous affirmons que la validité d'une inférence est indépendante de son contenu : si tout f est g et si tout x est f, alors tout x est g. La vérité formelle est donc l'absence de contradiction, l'accord de la pensée avec elle-même. VÉRITÉ MATÉRIELLE Celle qui consiste dans l'accord de la pensée avec l'Expérience . A distinguer de vérité formelle; ainsi, le syllogisme : « Tous les Français sont européens, or je suis européen, donc je suis français » ne comporte que des propositions vraies matériellement, mais est faux formellement. EXACT: Se dit des énonciations qui sont adéquates à leur objet. Synonyme de juste. Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Que représente le langage pour l'écrivain, pour le savant, pour le philosophe ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/1053.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT A force d'observer les allées et venues de certaines personnes de votre quartier, de les rencontrer aux mêmes endroits, de les voir passer devant votre domicile aux mêmes heures, vous finissez par donner à chacune d'elles, sans même la connaître, une per https://www.aide-en-philo.com/dissertations/115032.htm ||CONSEILS    Ce sujet n'est pas un commentaire. Il exige des exemples illustrant la première partie du sujet. On peut donc entrer, dès la première ligne dans le vif du devoir en suivant un ordre chronologique qui donnera de la vie à la composition demandée.  Il faudra ensuite traiter la deuxième partie du sujet dont le mot clé est sympathie signifiant éprouver de l'affection avec.  En conclusion, on montrera les effets sur l'individu de ce phénomène sociologique.    DÉVELOPPEMENT    « 8 h 15. Dépêche-toi Jean. Tu vas être en retard » dit ma mère. Mais je ne déroge pas à mes habitudes. Comme chaque matin je vais à La fenêtre du salon qui donne sur la rue pour me rendre compte du temps qu'il fait car je ne me fie guère aux prévisions de la radio dont j'ai pu constater maintes fois la fantaisie. Un coup d'œil en l'air pour découvrir une étroite traînée de ciel entre les deux remparts de maisons, puis un autre vers l'extrémité de la rue qui débouche sur une large avenue où mon regard peut se perdre dans un horizon plus ouvert. Machinalement, je porte les yeux sur les voitures bien sagement alignées le long de chaque trottoir. Ici et là quelques places récemment libérées et qui ne tarderont pas à être occupées. Je pense à mon père qui, ce soir, tournera plus d'un quart d'heure autour du pâté de maisons avant de pouvoir langer sa voiture.|| Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT L'étude objective des sociétés peut-elle fonder la politique ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/5848.htm OBJECTIF, OBJECTIVITÉ Phi. Pour les scolastiques et les cartésiens, s'applique aux idées ou représentations de l'esprit, objets de pensée, et non aux choses elles-mêmes qui sont représentées. Ainsi, seules les idées ont une « réalité objective ». Par ex., l'idée objective de soleil est le soleil « en tant qu'il existe dans l'entendement » et non « en tant qu'il est au ciel ». S'oppose ici à formel. Crit. Kant n'appelle pas objective une réalité subsistant indépendamment de toute connaissance (car une telle réalité ne peut précisément pas être connue), mais ce qui est valable pour tous les esprits. Dès lors, si subjectif s'applique à ce qui est une propriété de la pensée en général (par opposition à ce qui est sans être pensé), alors objectif et subjectif ne s'opposent pas. En revanche, quand subjectif désigne ce qui est propre au sujet individuel (contrairement à ce qui est commun à tous les êtres raisonnables), l'opposition de ce qui est objectif et de ce qui est subjectif a un sens. Ainsi, cette distinction est ici davantage une distinction de droit que de fait. Est objectif ce qui est commun à plusieurs êtres pensants, et pourrait de droit être commun à tous : ce qui peut fonder un accord universel. Mor. L'opposition de subjectif et objectif recoupe dans la morale kantienne celle des fins strictement individuelles et des fins universellement valables, qu'elles soient ou non reconnues de fait pour telles. Les principes pratiques sont subjectifs quand le sujet considère qu'ils ne valent que pour sa seule volonté; ils sont objectifs quand leurs prescriptions sont reconnues comme valables pour tout être raisonnable. POLITIQUE (gr. polis, cité) Hannah Arendt, commentant Aristote, distingue le politique qui est l'espace public (polis), commun à tous les citoyens, lieu où chacun délibère en vue de l'intérêt général, de la politique qui est l'art de délimiter cet espace et de conserver son intégrité. Cette distinction révèle l'essence du politique. S'il faut en effet protéger cet espace, c'est que le politique risque toujours d'être corrompu par le non-politique, par ces intérêts privés que sont les intérêts économiques. Ainsi, l'antagonisme des volontés partitique est en puissance l'espace de la raison, il est en fait le lieu où s'affrontent les passions qui naissent des différences sociales entre les hommes. Le politique est donc moins une réalité effective qu'une tâche infinie et impossible en raison des effets déviants de l'économique sur le politique, du privé sur le public. Il est par essence une valeur , la limite idéale vers laquelle tend la vie sociale. La citoyenneté, alors, est elle-même une conquête qui requiert le désintéressement et cette ferme volonté de résister aux pressions de l'intérêt privé qu'on appelle la vertu ou esprit civique et qu'on exige de chacun, vertu dont l'abandon, si l'on en croit Montesquieu, signale la mort des républiques. SOCIÉTÉ (lat. societas, association, société) Groupe humain organisé selon des institutions culturellement établies. L'expression « société animale » semble impropre dans la mesure où les lois qui régissent les rapports des individu à l'intérieur d'un groupe animal ne sont pas fixées par convention, mais déterminées par l'instinct». De même qu'ils communiquent entre eux par un code invariable et sans équivocité et non par un langage susceptible d'interprétation (de discussion), de même les animaux occupent, à l'intérieur de leur espèce, une place déterminée par les lois infaillibles de la nature. Au contraire, la situation d'un homme au sein d'une société n'est pas naturellement nécessaire mais culturellement contingente. Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT La vérité est-elle différente de la réalité ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/17232.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT A-t-on toujours le pouvoir de faire son devoir ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/2473.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT « Devenir soi-même » : quel sens donnez vous a cette expression ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/15426.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT l'individu a-t-il un droit sur sa vie ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/18266.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Les événements historiques sont-ils, par nature, imprévisibles ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/15227.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Faut-il poser des limites a la science ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/16470.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT L'homme doit-il limiter son désir de connaissances ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/6337.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT La connaissance nous délivre-t-elle du mal et de l'ignorance ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/16618.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Il faut comprendre que le microscope est un prolongement de l'esprit plutôt que de l'oeil https://www.aide-en-philo.com/dissertations/7783.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Parler, est-ce trahir sa pensée ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/3693.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Peut-on s'étonner de tout ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/18944.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT La science rend-elle la philosophie inutile ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/17129.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Peut-on juger autrui ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/858.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Nos désirs sont-ils nôtres ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/18373.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT L'idée de Dieu est-elle nécessaire aux Hommes? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/10898.htm HOMME Le plus évolué des êtres vivants, appartenant à la famille des hominidés et à l'espèce Homo sapiens (« homme sage »). Traditionnellement défini comme « animal doué de raison », l'homme est aussi, selon Aristote, un « animal politique ». Ce serait en effet pour qu'il puisse s'entendre avec ses semblables sur le bon, l'utile et le juste que la nature l'aurait pourvu du langage. NÉCESSAIRE (lat. necessarius, inévitable) Gén. Qui ne peut pas ne pas être, ou ne peut être autrement qu'il n'est. D'où : qu'on ne peut concevoir comme n'étant pas, ou qu'on ne peut pas concevoir autrement. Opp. à contingent. Crit. Syn. d'apodictique. Kant appelle vérités nécessaires les propositions dont les contradictoires impliquent toujours contradiction, ou sont connues comme fausses a priori . Par ex., « le tout est plus grand que la partie ». Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Le fondement de la personne https://www.aide-en-philo.com/dissertations/1490.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Les Sciences Peuvent-elles Nous Eclairer Sur le Bien et le Mal ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/101067.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Loisir et liberté https://www.aide-en-philo.com/dissertations/7845.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT l'homme n'est-il que ce que d'autres hommes ont fait de lui ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/18166.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Le sujet est-il défini par ses actes ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/2190.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Qu'est-ce que la conscience psychologique ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/3367.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Peut-on concevoir les droits de l'homme indépendamment des droits du citoyen ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/2498.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Peut-on reconnaître à l'homme une place particulière dans la nature ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/940.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Il n'est pas de tyran qui aime la vérité. La vérité n'obéit pas ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/15293.htm VÉRITÉ FORMELLE Cohérence. Validité logique d'un raisonnement considéré abstraction faite de la vérité matérielle des propositions qui le composent. Ainsi, un raisonnement peut être cohérent dans la forme (vrai formellement) malgré la fausseté matérielle d'une ou plusieurs de ses propositions. Par ex., le syllogisme suivant : « Tous les Chinois sont français, or je suis chinois, donc je suis français. » La logique formelle contemporaine exprime en langage d'implication ce que nous voulons dire lorsque nous affirmons que la validité d'une inférence est indépendante de son contenu : si tout f est g et si tout x est f, alors tout x est g. La vérité formelle est donc l'absence de contradiction, l'accord de la pensée avec elle-même. VÉRITÉ MATÉRIELLE Celle qui consiste dans l'accord de la pensée avec l'Expérience . A distinguer de vérité formelle; ainsi, le syllogisme : « Tous les Français sont européens, or je suis européen, donc je suis français » ne comporte que des propositions vraies matériellement, mais est faux formellement. Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT L'attitude philosophique peut-elle être définie par la décision de ne jamais croire ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/568.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT La technique peut-elle garantir le bonheur ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/11055.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Un homme peut-il être juste par lui-même ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/116498.htm ||Dans ce texte, Alain s'attache à définir celui qu'on désigne comme inconscient. A cette qualification, il défend l'idée selon laquelle il est nécessaire de prendre conscience, montrant qu'il s'agit d'une exigence morale. En effet, il affirme qu'un inconscient est un esprit irréfléchi qui ne se rend pas compte de ce qu'il fait ou même seulement qui ne sait pas se juger, et oppose ce comportement à la nécessité d'une conscience, sans laquelle l'homme ne peut devenir responsable en prenant du recul par rapport à lui-même. Néanmoins, les passions rendent-elles l'homme véritablement inconscient de ses actes ? Est-ce qu'à l'intérieur d'un acte à priori inconscient, il n'y aurait pas une part de conscience ? Si Alain associe la conscience à l'exigence morale, il ne mentionne pas la notion de combat pour acquérir cette conscience. Car la conscience n'est-elle pas en fait le fruit d'une évolution ?  || Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Calculer, est-ce penser ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/792.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT La mémoire est-elle seulement individuelle ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/6584.htm INDIVIDU (lat. individuus, indivisible) Épist. Être vivant indivisible, caractérisé par son unité organique et la solidarité fonctionnelle de ses parties, et jouissant d'autonomie par rapport à son milieu. Mor. L'individu se distingue de la personne». L'individu se définit par ses caractéristiques particulières (naturelles ou culturelles), alors que la personne est le sujet moral considéré comme tout autre, abstraction faite de ses particularités individuelles. Ainsi, l'individu est le sujet empirique, ou sujet de fait, tandis que la personne est le sujet de droit. MÉMOIRE (lat. memoria, mémoire, souvenir) Gén. Conscience présente d'une Expérience passée. Phi. Pour qu'il y ait souvenir de quelque chose, il faut qu'une chose ait été d'abord perçue dans le passé de sorte que cette perception se soit conservée sans s'effacer sous la forme d'une trace mnésique. Toutefois, il ne suffit pas que cette trace soit réactivée pour qu'il y ait souvenir; il faut encore que l'âme ne prenne pas cette réactivation pour une première impression ou perception neuve, mais reconnaisse dans l'impression présente le souvenir d'une impression passée. Descartes distingue ainsi la réminiscence, comme souvenir d'une perception ancienne non reconnue comme telle et que la conscience prend pour une création originale, de la mémoire, comme conscience réfléchie du souvenir. Cette distinction recoupe celle de la conscience spontanée et de la conscience réfléchie. Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Le terme "expérience" a-t-il le même sens dans les expressions "avoir de l'expérience" et "faire une expérience" ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/1326.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT L'histoire est-elle ce qui arrive à l'homme ou ce qui arrive par l'homme ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/2345.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT L'art n'est-il qu'un mode d'expression subjectif ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/3500.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT qu'y a-t-il à reprocher à la bonne conscience ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/15191.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Autrui: reconnaissance ou conflit ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/1356.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT Faut il dire que la société dénature l'homme ou qu'elle l'humanise ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/16346.htm Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT COURNOT ET LES LOGICIENS https://www.aide-en-philo.com/dissertations/67685.htm (Les logiciens) exagèrent surtout les imperfections des langues individuelles, telles que l'usage les a façonnées, en leur opposant sans cesse ce type idéal qu'ils appellent une langue bien faite. Or, c'est au contraire le langage, dans sa nature abstraite ou dans sa forme générale, que l'on doit considérer comme essentiellement défectueux, tandis que les langues parlées, formées lentement sous l'influence durable de besoins infiniment variés, ont, chacune à sa manière et d'après son degré de souplesse, paré à cet inconvénient radical. Selon le génie et les destinées des races, sous l'influence si diverse des zones et des climats, elles se sont appropriées plus spécialement à l'expression de tel ordre d'images, de passions et d'idées. De là les difficultés et souvent l'impossibilité des traductions, aussi bien pour des passages de métaphysique que pour des morceaux de poésie. Ce qui agrandirait et perfectionnerait nos facultés intellectuelles, en multipliant et en variant les moyens d'expression et de transmission de la pensée, ce serait, s'il était possible, de disposer à notre gré, et selon le besoin du moment, de toutes les langues parlées, et non de trouver construite cette langue systématique qui, dans la plupart des cas, serait le plus imparfait des instruments. COURNOT||Les ambiguïtés et les imperfections des langues naturelles ont suscité le projet d'une langue rigoureuse et universelle. Au XIIIe siècle, Raymond Lulle en caressa l'espoir. Plus tard, Descartes y songea mais n'en poussa pas plus à fond l'étude. Leibniz, le premier, en traça les linéaments. C'est contre ce courant d'idée que s'élève, ici, Cournot. Sun, 16 Jun 2019 00:00:00 GMT