Dernières dissertations visitées sur Aide-en-philo.com http://aide-en-philo.com Les derniers sujets corrigés visités sur Aide-en-philo.com Rss by Imagin'air for Aide-en-philo.com fr © Aide-en-philo.com Aide-en-philo.com https://www.aide-en-philo.com/images/book.png http://www.aide-en-philo.com Dieu est-il pour le savant une hypothèse nécessaire ou superflue ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/100096.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT DESCARTES: Bien que chacun de nous soit une personne separee des autres https://www.aide-en-philo.com/dissertations/68416.htm Bien que chacun de nous soit une personne séparée des autres, et dont, par conséquent, les intérêts sont en quelque façon distincts de ceux du reste du monde, on doit toutefois penser qu'on ne saurait subsister seul, et qu'on est, en effet, l'une des parties de l'univers, et plus particulièrement encore l'une des parties de cette terre, l'une des parties de cet État, de cette société, de cette famille, à laquelle on est joint par sa demeure, par son serment, par sa naissance. Et il faut toujours préférer les intérêts du tout, dont on est partie, à ceux de sa personne en particulier ; toutefois avec mesure et discrétion, car on aurait tort de s'exposer à un grand mal pour procurer seulement un petit bien à ses parents ou à son pays ; et si un homme vaut plus, lui seul, que tout le reste de sa ville, il n'aurait pas raison de se vouloir perdre pour la sauver. Mais si on rapportait tout à soi-même, on ne craindrait pas de nuire beaucoup aux autres hommes, lorsqu'on croirait en retirer quelque petite commodité, et on n'aurait aucune vraie amitié, ni aucune fidélité, ni généralement aucune vertu ; au lieu qu'en se considérant comme une partie du public on prend plaisir à faire du bien à tout le monde, et même on ne craint pas d'exposer sa vie pour le service d'autrui, lorsque l'occasion s'en présente. DESCARTES||DIRECTIONS DE RECHERCHE  • Pourquoi Descartes convient-il et note-t-il avec soin que « chacun de nous » est « une personne séparée des autres » et « dont ... les intérêts sont en quelque façon distincts de ceux du reste du monde » ? Que signifie exactement « en quelque façon » ? Comment rendre compte du « par conséquent » ?  • Pourquoi doit-on penser qu' « on ne saurait subsister seul » ? Que signifie ici « en effet » ? Demeure » renvoie-t-il à « partie de cette terre », « serment » à « Etat » et « Société », « naissance » à « famille » ?  • Est-il nécessairement contradictoire de dire que « chacun de nous est une personne séparée des autres et dont les intérêts sont en quelque façon distincts de ceux du reste du monde » et dire « qu'on est l'une des parties de l'univers... de cette famille, à laquelle on est joint » ?    • Que signifie dans le texte « avec discrétion » ?  • Est-il nécessairement contradictoire de dire qu' « il faut toujours préférer les intérêts du tout, dont on est partie à ceux de sa personne en particulier » et dire « si un homme vaut plus, lui seul, que tout le reste de sa ville, il n'aurait pas raison de se vouloir perdre pour la sauver » ?  • A partir de ce questionnement dégager la problématique de Descartes et l'apprécier : on aura ainsi « dégagé l'intérêt philosophique du texte ». Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Peut-on faire la preuve de l'existence de Dieu ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/6447.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Peut-on dire que le hasard n'existe pas en science ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/6402.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Le souci de la vérité peut-il s'accommoder de la tolérance ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/5474.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Une religion rationnelle est-elle possible ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/4180.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Le langage seul peut-il garantir la communication entre les hommes ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/17608.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT En quel sens peut-on dire que l'homme n'est pas un être naturel ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/579.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Travailler est-il un obstacle à la liberté ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/4128.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT L'homme est-il un loup pour l'homme ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/5473.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Sagesse et sainteté https://www.aide-en-philo.com/dissertations/4831.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT La société est-elle responsable des illusions de notre conscience ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/1971.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Apprendre est-ce organiser ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/4852.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Pourquoi les hommes ont-ils besoin d'images ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/19134.htm BESOIN Gén. Nécessité naturelle ayant une cause physiologique; par ex., le besoin de manger. Il faut ici distinguer besoin et désir (désir de manger du fromage plutôt qu'un dessert). Le désir privilégie toujours un objet plutôt qu'un autre, et implique donc un choix là où le besoin manifeste une nécessité. Phi. Il est difficile cependant de faire du besoin une catégorie strictement naturelle. Nos besoins sont inséparables de notre histoire psychologique (Freud) et sociale (Marx) ou bien sont dits culturels ; dans tous les cas, ils échappent à une détermination objective. Ainsi, parler de besoins vitaux reste délicat : où se termine la survie ? Où commence l'abondance ? Les frontières du besoin semblent donc poreuses.HOMME Le plus évolué des êtres vivants, appartenant à la famille des hominidés et à l'espèce Homo sapiens (« homme sage »). Traditionnellement défini comme « animal doué de raison », l'homme est aussi, selon Aristote, un « animal politique ». Ce serait en effet pour qu'il puisse s'entendre avec ses semblables sur le bon, l'utile et le juste que la nature l'aurait pourvu du langage. Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Peut-on compter sur la science pour gouverner la société ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/6223.htm SOCIÉTÉ (lat. societas, association, société) Groupe humain organisé selon des institutions culturellement établies. L'expression « société animale » semble impropre dans la mesure où les lois qui régissent les rapports des individu à l'intérieur d'un groupe animal ne sont pas fixées par convention, mais déterminées par l'instinct». De même qu'ils communiquent entre eux par un code invariable et sans équivocité et non par un langage susceptible d'interprétation (de discussion), de même les animaux occupent, à l'intérieur de leur espèce, une place déterminée par les lois infaillibles de la nature. Au contraire, la situation d'un homme au sein d'une société n'est pas naturellement nécessaire mais culturellement contingente. PEUT-ON : Ce genre de sujet interroge sur la capacité, la faculté, la possibilité de faire ou de ne pas faire quelque chose, d'être ou de ne pas être. Il faudra distinguer la possibilité technique et la possibilité morale. Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT En quoi consiste le plaisir que procure une oeuvre d'art ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/16013.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Peut-on vouloir ce qu'on ne désire pas ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/876.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Le travail de l'artiste peut-il constituer le modèle de tout travail ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/17766.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Dois-je tenir compte de ce que font les autres pour orienter ma conduite ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/3113.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Quelle place faut-il faire, en morale, au sentiment ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/8201.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Quelles différences existent entre les sciences de raisonnement et les sciences d'obseration ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/8579.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Le réel est-il cruel ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/6430.htm Réalité / Réel: Réalité: * Caractère de ce qui a une existence concrète, par opposition aux apparences, aux illusions ou aux fictions de notre imagination. * Ensemble des choses et des faits réels. Réel: * Comme adjectif : qui existe effectivement, et pas seulement à titre d'idée, de représentation ou de mot (exemple : un pouvoir réel). * Comme nom : l'ensemble des choses qui existent, le monde extérieur (synonyme : réalité). Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Exactitude et vérité: ces deux notions se recouvrent-elles ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/15287.htm VÉRITÉ FORMELLE Cohérence. Validité logique d'un raisonnement considéré abstraction faite de la vérité matérielle des propositions qui le composent. Ainsi, un raisonnement peut être cohérent dans la forme (vrai formellement) malgré la fausseté matérielle d'une ou plusieurs de ses propositions. Par ex., le syllogisme suivant : « Tous les Chinois sont français, or je suis chinois, donc je suis français. » La logique formelle contemporaine exprime en langage d'implication ce que nous voulons dire lorsque nous affirmons que la validité d'une inférence est indépendante de son contenu : si tout f est g et si tout x est f, alors tout x est g. La vérité formelle est donc l'absence de contradiction, l'accord de la pensée avec elle-même. VÉRITÉ MATÉRIELLE Celle qui consiste dans l'accord de la pensée avec l'Expérience . A distinguer de vérité formelle; ainsi, le syllogisme : « Tous les Français sont européens, or je suis européen, donc je suis français » ne comporte que des propositions vraies matériellement, mais est faux formellement. EXACT: Se dit des énonciations qui sont adéquates à leur objet. Synonyme de juste. Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Que représente le langage pour l'écrivain, pour le savant, pour le philosophe ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/1053.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Changer est-ce devenir quelqu'un d'autre ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/3406.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Un droit sans limites est-il encore un droit ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/106744.htm Le terme « droit » vient du latin digerere qui signifie d'abord aligner, mettre en ligne droite, puis donner  une direction déterminée, régler. Le droit se caractérise généralement comme ce qui règle et rectifie les rapports entre les hommes. Comme le disait Kant, les hommes sont insociables et pourtant veulent vivre en société parce qu'ils savent que c'est nécessaire. Les rapports humains, s'ils n'étaient pas réglés, engendreraient des conflits. Le droit positif est lié aux lois et aux institutions juridiques des sociétés et a donc pour but de faire coexister les hommes sans conflits et agressions. Le sujet ici ne nous invite pas à traiter le droit comme phénomène général même s'il est nécessaire de s'interroger sur sa nature. Il s'agit ici de réfléchir à un droit, que l'on entendra alors comme une règle particulière. Avoir un droit signifie donc généralement avoir la permission de faire quelque chose. La limite se définit généralement comme ce qui sépare deux parties d'espace. Par extension, on parle des limites pour évoquer ce qui borne une étendue ou une fonction. Un droit sans limite serait un droit qui ne serait pas contenu ou borné et permettrait à quelqu'un de pouvoir faire légalement tout ce qu'il veut. On peut penser que cela est injuste mais si cela est prescrit par les lois alors cela reste un droit. Pourtant, on peut penser que justement le droit est là pour mettre des limites. Enlever ses limites, n'est-ce pas faire disparaître le droit et revenir à un état de nature sans loi et sans justice ? ne revient-on pas alors à la loi du plus fort ? De plus, qui peut décider de donner un droit sans limite ? Si cela vient du pouvoir, alors cela ne revient-il pas à dire que le pouvoir peut faire ce qu'il veut ? Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Pourquoi cherche-t-on à connaître ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/749.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT l'identité personnelle. Montrer comment on s'en forme la notion et quelles conséquences elle comporte https://www.aide-en-philo.com/dissertations/5050.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT La connaissance nous délivre-t-elle du mal et de l'ignorance ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/16618.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Un problème moral admet-il une solution certaine ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/15411.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT L'oeuvre d'art a-t-elle un sens ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/426.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Le droit divin est-il naturel ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/6265.htm NATURE (lat. natura; de nasci, naître) Terme équivoque qui connaît deux grandes acceptions selon qu'il désigne la nature d'un être ou la nature en général. Désignant la nature d'un être, le terme renvoie d'abord à l'idée d'une existence qui se détermine d'elle-même, sans l'intervention d'une cause étrangère : 1. s'oppose à ce qui résulte de l'art ou de la technique : « La nature est principe dans la chose même » (Aristote); 2. est synonyme d'essence d'un genre dès lors qu'il désigne l'ensemble des propriétés qui le définissent : « La nature d'un gouvernement est ce qui le fait être tel » (Montesquieu); 3. désignant ce qui est inné, s'oppose à l'acquis, c.-à-d. chez l'homme à la culture ; désignant ce qui est spontané, s'oppose à ce qui est réfléchi. Désignant la nature en général, le terme renvoie à l'idée d'un ensemble organisé et régi par des lois : 1. ainsi la nature comme ensemble des choses qui présentent un ordre et réalisent des types s'oppose pour Aristote au hasard : « La nature ne fait rien en vain » ; 2. la Nature en tant que s'y exprime une Absolue nécessité s'oppose au Monde - humain soumis à la contingence; 3. la nature où toute cause est elle-même l'effet d'une cause extérieure s'oppose pour Kant à la liberté qui suppose l'autonomie morale de l'agent. DROIT (lat. directus, droit, conforme à une règle) Gén. Le sens de l'adjectif latin directus, sans courbe, indique d'emblée que le droit est institué pour se conformer à une règle, voire rectifier, corriger les relations entre les hommes. Ainsi, le droit qui dit ce qui doit être s'oppose d'abord au fait (ce qui est). Il est dans l'essence du droit de s'instituer contre le fait. Droit positif. Le droit positif est l'ensemble des règles définissant ce qui est légal, permis, et illégal, interdit, dans une société donnée. L'institution du droit positif signale la disjonction de la puissance matérielle (capacité de faire) et du pouvoir formel (droit de faire) ; nul n'est autorisé à faire tout ce qu'il peut faire : nul ne peut tout ce qu'il peut. Droit naturel. Le droit en tant qu'il est simplement positif (posé, établi comme convention) est lui-même un fait de culture. Ainsi, les hommes n'auraient pas tous les mêmes droits. Ce qui est ici illégal serait ailleurs permis. Or, n'existe-t-il pas un droit supérieur à toute convention positive qui résulte de la nature de l'homme ? On appelle, en effet, droit naturel non pas le droit existant naturellement, mais le droit qui met en évidence la vraie nature du droit : énoncer ce qui doit être pour tous les hommes, autrement dit corriger le fait aussi bien culturel que naturel. Ce droit idéal signale la disjonction toujours possible entre ce qui est légal et ce qui est légitime. Une loi n'est pas forcément juste ; elle ne l'est qu'en rendant légal ce qui est légitime et illégal ce qui est illégitime. Est légitime « ce que tout homme peut faire également » quelles que soient ses particularités naturelles (force, sexe) et culturelles (nationalité, religion). Par droit naturel, il faut donc entendre droit rationnel : l'identité des droits est fondée sur une identité ontologique des hommes (tous les hommes ont la faculté de penser) et non sur une identité naturelle ou culturelle. Ainsi, on peut opposer la conception universaliste du droit naturel ou rationnel aux conceptions naturalistes et culturalistes des racistes. Voir égalité. NATUREL : Qui concerne la nature,se rapporte à elle ou lui est conforme. Ce qui est naturel s'oppose à ce qui est acquis. Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Calculer, est-ce penser ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/15486.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Comment sait-on qu'un autre être est conscient ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/10130.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Peut on échapper a son destin ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/18485.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Loisir et liberté https://www.aide-en-philo.com/dissertations/7845.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Le sujet est-il défini par ses actes ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/2190.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Valeur morale et utilité sociale ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/7709.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Est-il vrai que rien ne mérite le sacrifice d'une vie humaine ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/5641.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Qu'est-ce que la conscience psychologique ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/3367.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT La technique peut-elle garantir le bonheur ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/11055.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT La diversité des langues est-elle un obstacle à la communication ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/1016.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Que vaut l'excuse : « C'est plus fort que moi » ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/3493.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT l'intérêt personnel est-il un principe de tout échange ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/18283.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Travailler est ce sacrifier sa vie à la gagner ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/100383.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Discuter cette opinion de Montaigne que le doute est un mol oreiller pour une tête bien faite. ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/110383.htm ||La formule cartésienne précédemment discutée répond à des intentions nettement métaphysiques : fixer la valeur de connaissance et la valeur de réalité du doute et de l'affirmation. La formule présente, par laquelle on transcrit habituellement l'opinion de Montaigne pourrait, superficiellement prise, être considérée comme symétriquement opposée, puisqu'elle fait du doute l'expression de la sagesse. Mais, pour interpréter ainsi, il faudrait comprendre "tête bien faite" comme signifiant la réflexion bien conduite, le jugement droit en matière de philosophie, alors que Montaigne y met d'ordinaire plutôt le sens d'organisation, et de sagesse, dans la conduite de la vie. D'ailleurs, le texte précis de Montaigne porte : ignorance et incuriosité », qu'il donne comme le "mol chevet" pour la tête bien faite. Ces deux termes accouplés indiquent beaucoup plus nettement une attitude, et une attitude pratique : l'idée de l'homme qui n'a nul souci d'une science, et s'intéresse beaucoup plus au jeu de la pensée en lui-même qu'à ses résultats; non pas tant se refuser à l'affirmation (ce qui est devenu le sens habituel de "doute"), que vouloir examiner et enquêter, sans se soucier des solutions. Alors le problème devient plus psychologique que critique ou métaphysique. Il faudra chercher comment cette in-inquiétude de savoir peut être une méthode de repos, sinon de béatitude, ce qui exige toute une analyse de sentiments, d'attitudes, et aussi, demande qu'on établisse les moyens d'accord avec les conditions de la vie.On pourrait construire le plan à partir des remarques précédentes, qui fourniraient une ample introduction. Mais elles engagent déjà en fait la discussion du sujet (détermination de la position traduite dans la formule). — Les expressions de Montaigne suggèrent l'idée d'un équilibre de la vie et du sentiment(mol oreiller = quiétude dans le repos) : cette idée engagera convenablement la question.Introduction. — En présence des contradictions, des oppositions de doctrines, certains ont prétendu trouver l'équilibre dans l'indifférence : ainsi délibérer et surtout vouloir conclure est une peine, le doute apporte le repos. Ce serait, dit-on d'après Montaigne, un mol oreiller pour une tête bien faite. Que veut-on au juste signifier par là ? Et le doute peut-il apporter la quiétude que l'on y prétend trouver ?|| Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT PEUT-ON SE LIBÉRER DU PASSÉ ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/7405.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT La matière suffit-elle à tout expliquer ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/2618.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Le désir est-il la marque de la misère de l'homme ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/623.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Erreur et illusion https://www.aide-en-philo.com/dissertations/1422.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Les passions sont-elles aveugles ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/17929.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Un être infini et éternel serait-il libre ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/15182.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Faut il apprendre à percevoir ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/103924.htm [Voyons-nous mal le monde? A quoi sommes-nous aveugles?]Les philosophes, de Platon à Descartes, n'ont pas cessé de mettre en cause le caractère trompeur des sens. Nos sens ne sont pas « ajustés au monde », ajoutera Hannah Arendt. Ils sont notre principale source d'information sur la réalité mais cette source est imparfaite. « Tout ce que j'ai reçu jusqu'à présent pour le plus vrai et assuré, je l'ai appris des sens, ou par les sens: or, j'ai quelquefois éprouvé que ces sens étaient trompeurs, et il est de la prudence de ne se fier jamais entièrement à ceux qui nous ont une fois trompés » : ainsi Descartes fait-il le constat d'échec des sciences et particulièrement celui de la vue au XVIIe siècle, c'est-à-dire au moment où les découvertes de Galilée faisaient apparaître que la Terre tournait sur son orbite, contrairement à ce que nos yeux nous avaient imposé avec la plus absolue certitude.Non seulement nos yeux ne nous donnent pas une représentation exacte du monde mais nous avons nous-mêmes tendance à être bien peu observateurs: « Il fallait être Newton pour percevoir que la Lune tombe sur la Terre quand chacun voit qu'elle ne tombe pas », disait Paul Valéry. Ne préférons-nous pas une apparence sommaire mais confortable plutôt qu'une vérité qui dérange? L'histoire des sciences regorge de situations dans lesquelles autant nos sens que notre crédulité ont été pris en défaut.Nous avons trop tendance à nous fier aux apparences autant dans les efforts que nous faisons pour connaître le monde par l'intermédiaire de la science que dans les rapports que nous entretenons avec autrui. Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT A quelles conditions une pensée est-elle libre ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/15528.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT EXPLICATION DE TEXTE: Extrait tiré de L'idéologie allemande de Marx https://www.aide-en-philo.com/dissertations/135866.htm « La condition première de toute histoire humaine est naturellement l'existence des êtres humains vivants. Le premier état de fait à constater est donc la complexion corporelle de ces individus et les rapports qu'elle leur crée avec le reste de la nature. (...) Toute histoire doit partir de ces bases naturelles et de leur modification par l'action des hommes au cours de l'histoire. On peut distinguer les hommes des animaux par la conscience, par la religion et par tout ce que l'on voudra. Eux-mêmes commencent à se distinguer des animaux dès qu'ils commencent à produire leurs moyens d'existences, pas en avant qui est la conséquence même de leur organisation corporelle. En produisant leurs moyens d'existence, les hommes produisent indirectement leur vie matérielle elle-même. La façon dont les hommes produisent leurs moyens d'existence dépend d'abord de la nature, des moyens d'existence déjà donnés et qu'il leur faut reproduire. Il ne faut pas considérer ce mode de production de ce seul point de vue, à savoir qu'il est la reproduction de l'existence physique des individus. Il représente au contraire déjà un mode déterminé de l'activité des individus, une façon déterminée de manifester leur vie, un mode de vie déterminé. La façon dont les individus manifestent leur vie reflète très exactement ce qu'ils sont. Ce qu'ils sont coïncide donc avec leur production, aussi bien avec ce qu'ils produisent qu'avec la façon dont ils produisent. Ce que sont les individus dépend donc des conditions matérielles de leur production. » Qui est l'homme ? Et plus précisément, quel est le propre de l'homme ? (PROBLEMATIQUE) La question qui se pose est donc double. D'une part, on doit s'interroger sur le « propre de l'homme»: quelles sont les particularités de la physiologie et du comportement humain que l'on ne retrouve pas dans le règne animal ? Et d'autre part, cette notion pose la question de l'unité de l'homme : dans quelle mesure ces spécificités sont-elles véritablement partagées par tous les membres de l'espèce humaine? Le propre d'une chose est ce qui lui est le plus essentiel. Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Peut-on aimer le travail ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/18540.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Pourquoi est-il si important et si difficile de se connaître soi-même ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/19089.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Sommes nous dans le temps comme nous sommes dans l'espace ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/19801.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Être moral, est-ce contrarier ou suivre sa nature ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/3962.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Les religions peuvent-elles être objets de science ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/5885.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Un sujet est-il responsable de tous ses actes ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/4435.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Le caractère temporel de l'existence humaine lui ôte-t-il sa valeur ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/1935.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Les machines travaillent-elles pour l'homme ou contre lui? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/11402.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Peut-on échapper aux exigences de la conscience ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/865.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Les rapports entre la matière et l'esprit https://www.aide-en-philo.com/dissertations/1924.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Quelles sont les limites de l'objectivité historique ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/5164.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Le dieux ne sont-ils que des images de l'homme parfait ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/6169.htm HOMME Le plus évolué des êtres vivants, appartenant à la famille des hominidés et à l'espèce Homo sapiens (« homme sage »). Traditionnellement défini comme « animal doué de raison », l'homme est aussi, selon Aristote, un « animal politique ». Ce serait en effet pour qu'il puisse s'entendre avec ses semblables sur le bon, l'utile et le juste que la nature l'aurait pourvu du langage. PARFAIT (lat. perfectum, achevé) Gén. Ce qui répond exactement à un concept, un type, une norme; ce qui n'est susceptible d'aucun progrès. Phi. Chez Descartes, syn. de souverainement parfait. L'être parfait désigne l'être en qui l'on ne conçoit aucun défaut, qui comprend toutes les perfections : Dieu . Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT La nature humaine est-elle concevable ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/3926.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT La démocratie consiste-t-elle à demander l'avis de chacun sur tout ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/101956.htm ||Au sein des pays les peuples se concertent, se préparent et parfois même se déchirent pour organiser leur société. Ainsi pour installer certains systèmes politiques le monde entier a dus essuyer de nombreux évènements aux dénouements parfois tragiques. Un constat peut maintenant être fait : le pouvoir politique le plus rependu de nos jours est la démocratie.  Elle prend naissance en Grèce au VI siècle avant Jésus Christ. Elle se construit autour des principes politiques instaurés par la Cité d'Athènes, on parle alors d'une démocratie directe. Au fil du temps cette dernière prendra plusieurs formes : représentative, participative… mais toutes remettront en cause la place du peuple, de là, la question : la démocratie consiste t'elle à demander l'avis de chacun sur tout ?  Si le peuple est à la base de la démocratie, la réponse semble s'imposer d'elle-même : la démocratie consisterait à demander l'avis de chacun sur tout. Au-delà cette question, nous pourrions nous interroger sur l'éventualité que celle-ci ne concerne peut-être pas chacun de nous. Pour répondre à cette interrogation nous constaterons le rôle du peuple dans la démocratie directe, puis nous verrons quelles en sont les limites. Enfin, nous chercherons tel un compromis entre avantages et inconvénients de cette démocratie.  || Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Quel est l'intérêt de recourir un regard extérieur pour argumenter ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/12062.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Peut-on apprendre à mourir ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/18546.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Peut-on dire que le désir est spécifiquement humain ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/18661.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Le bonheur est-il le but de la politique ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/17462.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Les passions sont-elles toutes bonnes ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/5796.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Notes de cours: LA JUSTICE https://www.aide-en-philo.com/dissertations/110130.htm || 1 approche générale • La justice au sens moral est à la fois un principe exigeant l'application du droit et la norme idéale de ce droit. Nous retrouvons donc ici le problème des rapports entre droit moral et droit positif (cf. chapitre précédent). En d'autres termes, la question philosophique fondamentale est de savoir s'il existe ou non une justice indépendamment des lois. • les deux formes de justice On distingue traditionnellement : — la justice commutative, qui préside aux échanges de personne à personne est qui est fondée sur une égalité arithmétique (échanges commerciaux) ; — la justice distributive, qui préside à la répartition des biens ou des dignités (ex. le meilleur candidat reçoit la meilleure place). 2 l'affirmation d'une Justice en soi 1) la justice comme valeur transcendante • Pour Platon, le juste est lié au Bien dont il constitue, avec le vrai et le beau, un des aspects. Il est avant tout l'expression de l'ordre et de la mesure. L'injuste, au contraire, est ce qui détruit l'harmonie, ce qui met l'individu en conflit avec le cosmos et la cité, celle-ci étant le reflet de celui-là. La justice lie les hommes selon des lois harmoniques et les unifie, l'injustice les sépare et les divise. Il existe donc bien une justice en soi, idéale, dont les lois doivent être l'expression. • Pour la conscience religieuse, semblablement, il existe une justice éternelle au-delà de toute justice humaine, qui est la justice divine. Ainsi selon Rousseau une justice universelle « émanée de la raison seule » ne saurait se suffire par elle-même, car « toute justice vient de Dieu, lui seul en est la source » (cf. aussi Pascal « Il n'y a pas si grande disproportion entre notre justice et celle de Dieu, qu'entre l'unité et l'infini »). 2) la justice comme égalité naturelle • La doctrine d'une justice naturelle et universelle affirme l'égalité fondamentale et essentielle de tous les hommes. || Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Est-ce dans l'hésitation que nous sommes le plus conscient ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/16098.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT La conscience est-elle source d'illusions ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/35.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Penser par soi-même est-ce s'isoler ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/18450.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Peut-on librement interpréter une oeuvre d'art ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/18793.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Le genre de la comédie vous semble-t-il le mieux approprié pour faire la satire d'une société ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/150660.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Le philosophe peut-il se satisfaire du langage ordinaire ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/17669.htm PHILOSOPHIE (gr. philo, désirer; sophia, savoir) Étymologiquement, « amour de la sagesse ». Cependant, la sagesse n'étant qu'un art de vivre, la définition commune de la philosophie comme sagesse" est critiquable. En effet, sophia désigne en fait moins un savoir empirique adapté à la conduite de la vie qu'un savoir abstrait. En ce sens, la philosophie est essentiellement élévation de la pensée, théoria, contemplation. Cependant, comme l'indique l'allégorie de la caverne de Platon, le philosophe ne quitte le monde sensible que pour y redescendre, puisqu'il lui revient de gouverner la cité idéale. S'il s'agit de s'exercer à l'abstraction, il faut ne pas s'y perdre. Or, si la philosophie ancienne reste encore marquée par l'opposition de la contemplation (théoria) et de l'action (praxis"), la philosophie moderne est plutôt soucieuse d'abolir cette distinction, comme le signale le projet cartésien de « nous rendre comme maîtres et possesseurs de la nature ». Elle cesse alors d'être un savoir désintéressé pour se mettre au service de la construction d'un monde régi par la science". Du coup, elle risque ou bien de devenir une spécialité comme les autres, ou bien, refusant cette spécialisation, de passer pour une activité dilettante réservée à quelques dandys de la pensée. Telle est l'aporie du philosophe contemporain : rester un généraliste sans sombrer dans l'insignifiance. Dès lors, pour éviter ce piège, la philosophie doit affirmer son sérieux par la prudence d'un jugement née de l'accumulation du savoir. Elle devient ainsi histoire de la philosophie, non pas connaissance érudite des doctrines, mais plutôt éveil de la pensée à elle-même à partir de ce qu'ont pensé les autres. Le développement de la philosophie peut alors se comprendre comme celui de la vérité à travers les différents moments nécessaires à son déploiement. Cette définition dialectique, proposée par Hegel, permet de saisir la nécessité rationnelle qui gouverne l'histoire de la philosophie : le philosophe est fils de son temps, et comme ceux d'hier, il lui revient de répondre aux besoins de son époque. La philosophie ne se réduit donc pas à ses oeuvres qui sont comme les tombeaux de la philosophie passée : elle est essentiellement vivante dans l'activité présente de penser, qu'exprime magnifiquement tout enseignement où le maître, à la manière de Socrate, requiert la participation du disciple. Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Le progrès technique ne pose-t-il de problèmes qu'au technicien ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/4694.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Avons-nous besoin de modèles ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/5929.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Une oeuvre d'art est-elle utile ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/852.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT «L'homme est en proie à l'homme, un loup à son pareil. » - Thomas Hobbes https://www.aide-en-philo.com/dissertations/140032.htm L'attribution à Thomas Hobbes s'explique par le fait que l'idée exprimée par cette image joue un rôle fondamental dans le système politique de ce philosophe. Celui-ci reprend d'ailleurs la métaphore du loup dans l'épître dédicatoire de l'un de ses livres (Le Citoyen, 1642, dont le titre latin est De Cive): «Et certainement, il est également vrai qu'un homme est un dieu à un autre homme, et qu'un homme est aussi un loup à un autre homme. » Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT La loi morale est-elle en moi ou hors de moi ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/15170.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT l'homme peut-il maîtriser le développement de la technique ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/18174.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT l'art s'adresse-t-il à tous ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/17412.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Philosophie: ancienne et actuelle ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/1230.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Toute passion est-elle bonne ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/19974.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Y-a-t-il un sens à vouloir échapper au temps ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/100641.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Pour bien agir, faut-il connaître ce qu'est le bien ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/1267.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Qu'est-ce qui distingue le concept psychologique de la notion philosophique d'inconscient ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/2424.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT PEUT-ON FONDER LE DROIT SUR LA FORCE ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/7182.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT L'illusion, l'imagination, source d'erreur ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/1380.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Peut-on faire la paix ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/184.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Orgueil et morale https://www.aide-en-philo.com/dissertations/4745.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT Quelles sont les vertus et les limites du langage ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/19511.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT De quoi le temps libre nous libère-t-il ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/15847.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT La sensibilité aux œuvres d'art demande-t-elle à être éduquée ? https://www.aide-en-philo.com/dissertations/12365.htm Sat, 28 Nov 2020 00:00:00 GMT