Aide en Philo

Rapports de la logique et du bon sens ?

Extrait du document

Rapports de la logique et du bon sens. A. ? Nécessité du bon sens. ? Montrer que : 1° Le bon sens peut, à la rigueur, se passer de la logique artificielle. Il est incontestable, en effet, que pour penser juste et arriver au vrai, il n'est pas nécessaire d'avoir appris les règles de la logique. Le bon sens, cette logique naturelle de l'esprit, entretenue et fortifiée par la pratique de la vie, peut souvent se passer de la logique artificielle de l'école. « La logique se moque de la logique », pourrait-on dire, comme Pascal le dit de la morale. 2° Au contraire, la logique artificielle ne peut se passer du bon sens.; elle le suppose. On peut dire qu'elle n'est, suivant le mot de Leibniz, que les règles du bon sens, mises en ordre et par écrit.

« Rapports de la logique et du bon sens. A.

— Nécessité du bon sens.

— Montrer que : 1° Le bon sens peut, à la rigueur, se passer de la logique artificielle.

Il est incontestable, en effet, que pour penser juste et arriver au vrai, il n'est pas nécessaire d'avoir appris les règles de la logique.

Le bon sens, cette logique naturelle de l'esprit, entretenue et fortifiée par la pratique de la vie, peut souvent se passer de la logique artificielle de l'école.

« La logique se moque de la logique », pourrait-on dire, comme Pascal le dit de la morale. 2° Au contraire, la logique artificielle ne peut se passer du bon sens.; elle le suppose.

On peut dire qu'elle n'est, suivant le mot de Leibniz, que les règles du bon sens, mises en ordre et par écrit.

Aussi pour bien comprendre les théories et les démonstrations de la logique, et surtout pour les appliquer avec justesse, faut-il être capable de penser et de raisonner soi-même.

Il ne suffirait donc pas à un esprit faux d'apprendre les règles de la logique pour bien raisonner ; tout au plus s'en servirait-il pour déraisonner méthodiquement. B.

— Insuffisance du bon sens.

— Importance pratique de la Logique.

— Mais si la logique suppose le bon sens et ne le donne pas, il n'en est pas moins vrai qu'elle le développe chez celui qui le possède, par les avantages pratiques qu'elle procure : a) Elle introduit dans nos pensées la clarté, l'ordre, la précision. b) Elle nous permet d'apprécier la valeur de nos raisonnements et ceux des autres, de découvrir les sophismes, de les réfuter avec plus de promptitude et de sûreté. c) Elle apprend à descendre aux conséquences les plus éloignées, comme à remonter jusqu'aux principes, donnant ainsi à l'intelligence une portée plus grande. En un mot, grâce aux règles de la méthode, la logique devient un guide sur pour la recherche de la vérité. C.

— Conclusion.

— Descartes avait déjà dit, pour légitimer l'utilité de la méthode : « Il ne suffit pas d'avoir l'esprit bon, il faut encore l'appliquer bien.

» Et Thomas Reid ajoute : « Un sauvage peut avoir reçu de la nature des facultés aussi brillantes que Newton ; en lui cependant elles demeurent endormies, parce qu'elles ne sont pas cultivées.

». »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles