Aide en Philo

Quelles fonctions de la poésie parcourent la littérature française ?

Extrait du document

Cf. Hugo La Légende des siècles.   II- Poésie = discours engagé               A- Donner la parole à ceux qui ne l'ont pas La poésie se met au service des grandes causes. * Engagement social, contre les injustices. Ex : Rimbaud « Les Assis ». * Engagement politique. Hugo : Les Châtiments, lutte contre Napoléon III (se moque de lui « petit, petit, petit », « le singe » et le montre comme un ogre sanguinaire)               B- La poésie comme arme La poésie utilise alors des registres variés : sature, ironie, lyrisme, burlesque. Se retient facilement : rythme, anaphores... (Châtiments : Hugo a écrit beaucoup de chansons pour que ses textes se retiennent mieux).               C- La fonction du poète             Hugo affirmait son engagement politique : dénonciation de la tyrannie.

« Poésie : poiein en grec = créer La création opérée par le poète s'accompagne d'une expression originale : langue originale, inhabituelle, plus esthétique, pour forcer le lecteur à réagir, face à lui et face au monde. Q uelles sont les fonctions de la poésie ? « à quoi peut servir la poésie ? » I- L'expression des sentiments, lyrisme A - Le poème amoureux • Exaltation du « je » qui célèbre « tu ». C élébration de l'être cher (prenez des exemples de votre corpus).

Dialogue sentimental, tutoiement et désignation directe de la femme aimée : Lou chez A pollinaire, Elsa chez A ragon... • Expression du sentiment amoureux (Ronsard, Hugo, Eluard). B- Se libérer d'un sentiment douloureux : tristesse, mort... • Séparation, mort : thème fréquents de la poésie => tristesse, désespoir. M élancolie du souvenir (Baudelaire, V erlaine, Lamartine). • Se libérer par les mots, sons, rythmes : C f.

Baudelaire qui met en poème son mal-être et ses montées d'angoisse (C f.

« spleen »). C - C élébrer l'amour et les grands thèmes O n ne célèbre pas une femme en particulier mais l'amour en général. O n célèbre l'héroïsme, la générosité des hommes => registre épique.

C f.

Hugo La Légende des siècles. II- Poésie = discours engagé A - Donner la parole à ceux qui ne l'ont pas La poésie se met au service des grandes causes. • Engagement social, contre les injustices.

Ex : Rimbaud « Les A ssis ». • Engagement politique.

Hugo : Les Châtiments , lutte contre Napoléon III (se moque de lui « petit, petit, petit », « le singe » et le montre comme un ogre sanguinaire) B- La poésie comme arme La poésie utilise alors des registres variés : sature, ironie, lyrisme, burlesque. Se retient facilement : rythme, anaphores...

(Châtiments : Hugo a écrit beaucoup de chansons pour que ses textes se retiennent mieux). C - La fonction du poète Hugo affirmait son engagement politique : dénonciation de la tyrannie.

P our Hugo la mission de l'art est bien de « réveiller le peuple », c'est-à-dire de le sortir de la torpeur où le maintiennent le mensonge, la propagande, la peur, la lâcheté, la compromission, la facilité, l'art officiel.

La poésie doit éduquer, éveiller les consciences. ∆ ) Le poète comme le guide et le porte-parole des opprimés. III- La poésie, un dépassement du langage ordinaire A - Un jeu/travail avec les mots • P oète : jongleur avec les mots, restitue les sensations et les objets (Ponge) en jouant sur les formes (poésie en vers libre ou en prose). • Le langage poétique s'oppose au langage quotidien : plus personnel, plus complet.

Fait appel à un effort de compréhension, à l'imagination, à l'utilisation de nombreuses métaphores qu'il faut décoder, à de nombreux synonymes.

Métaphores, mages qui nous renvoient à des sensations, des odeurs, des parfums, par un jeu de correspondances habiles.

La poésie remet en cause la syntaxe traditionnelle, le poète joue sur la musicalité, varie les sonorités avec les assonances, les allitérations) Ex : «Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes» allitérations en « s » dans le vers d'A ndromaque de Racine. Ex : chez Eluard, la poésie est un condensé d'écriture.

Pas de ponctuation = successions de phrases nominales sans liens car elles s'adressent à la sensibilité, à l'émotion, plus qu'à la raison. B- Un langage de l'émotion La poésie est un condensé d'écriture en peu de mots qui rassemble une grande quantité d'émotions en peu de termes et s'oppose aux autres formes littéraires comme la prose ou le théâtre qui sont souvent de longs développements.

A insi avec « il a deux trous rouges dans la poitrine » Rimbaud avec son poème « Le Dormeur du V al», nous dépeint en quelques lignes toute l'horreur de la guerre que l'on retrouve dans la littérature en prose dans de longs développements. La poésie utilise aussi son propre langage C - Le propre langage de la poésie Beaucoup de poètes, Baudelaire, Rimbaud, après s'être exprimés en vers ont utilisé la prose.

M ais la réduction syntaxique peut être telle qu'on finit pas ne plus rien comprendre. La littérature a pour but d'exprimer une perception des choses de telle manière que le lecteur la comprenne mais la poésie est particulière en ce sens que le poète crée parfois sa propre langue pour jouer plus librement avec elle. ∆ ) La poésie : plus impression que compréhension, le poète jouant plus sur la sensibilité que sur la raison.

P ar les images, les sons, n'a pas besoin d'un langage compréhensible, elle ne vise pas à la compréhension par un langage appris mais à l'impression et à l'universalité. Conclusion : • Difficulté de cerner la ou les missions/fonctions de la poésie.

Toutes ces missions ne supposent-elles pas, à des degrés différents, l' « expression des sentiments » du poète ? : L'artiste crée un beau texte qui s'exprime avec lui. • A insi, la poésie serait un art très complet qui regroupe beaucoup de fonctions en même temps.

Banville disait dans son Petit traité de poésie française : « La poésie est à la fois Musique, Statuaire, P einture, Éloquence ; elle doit charmer l'oreille, enchanter l'esprit, représenter les sons, imiter les couleurs, rendre les objets visibles et existe en nous les mouvements qu'il lui plaît d'y produire ; aussi est-ce le seul art complet, nécessaire, et qui contienne tous les autres ».. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles