Aide en Philo

Qu'appelle-t-on un philosophe au XVIIIe siècle ? Buffon paraît-il devoir être rangé parmi les philosophes à côté de Diderot et de d'Alembert ?

Extrait du document

Rappelez la définition du « philosophe » au XVIIIe siècle et les caractères de la philosophie (irréligieuse, agressive, révolutionnaire, éprise de progrès scientifique)

a) Différences : Buffon se distingue des «philosophes » par ses convictions religieuses, son respect de la monarchie et de l'ordre social, par l'ampleur et l'unité de ses travaux. Par ses voyages, la gravité de sa pensée, l'amour du travail, Buffon se rapproche plus de Montesquieu que de Diderot; par ses idées sur le style, il continue la lignée des grands écrivains classiques Aussi, les philosophes du XVIIIe siècle l'ont-ils traité en adversaire : Voltaire a raillé assez sottement sa théorie des fossiles, Diderot et les Encyclopédistes n'ont voulu voir en lui qu'un écrivain.

« Qu'appelle-t-on un philosophe au XVIIIe siècle? Buffon paraît-il devoir être rangé parmi les philosophes à côté de Diderot et de d'Alembert ? Rappelez la définition du « philosophe » au XVIIIe siècle et les caractères de la philosophie (irréligieuse, agressive, révolutionnaire, éprise de progrès scientifique) a) Différences : Buffon se distingue des «philosophes » par ses convictions religieuses, son respect de la monarchie et de l'ordre social, par l'ampleur et l'unité de ses travaux. Par ses voyages, la gravité de sa pensée, l'amour du travail, Buffon se rapproche plus de Montesquieu que de Diderot; par ses idées sur le style, il continue la lignée des grands écrivains classiques Aussi, les philosophes du XVIIIe siècle l'ont-ils traité en adversaire : Voltaire a raillé assez sottement sa théorie des fossiles, Diderot et les Encyclopédistes n'ont voulu voir en lui qu'un écrivain. b) Ressemblances . Ecartons le problème religieux et politique, la pensée de Buffon paraît moins différente de celle de Diderot, Buffon, lui aussi, est un ami de l'humanité. Il hait la guerre : jetez les yeux sur les annales de tous les peuples, vous y compterez vingt siècles de désolation pour quelques années de paix et de repos... Quand (les hommes) reconnaitront-ils que la jouissance paisible des terres de leur patrie suffit à leur bonheur (Epoques de la nature). Il proteste contre les abus du fisc, contre le servage, ''esclavage il fo1 dans ,e progrès : L'homme n'a connu que tard l'étendue de sa puissance et même il ne la connaît pas encore assez ; elle dépend en entier de l'exercice de son Intelligence : ainsi, plus il observera, plus il cultivera la Nature, plus il aura de moyens pour la soumettre... Il veut améliorer la condition humaine grâce aux « lumières » des savants qui doivent travailler à l'abri des instincts populaires. c) Succès de Buffon : les contemporains avaient reconnu les mérites de l'écrivain et du penseur : les honneurs conférés par la monarchie s'accordèrent avec l'enthousiasme du public. L'Histoire naturelle de Buffon trouva place dans les bibliothèques à côté de l'Encyclopédie, de Candide et de la Nouvelle Héloïse. Les oppositions de caractère et de vie entre Buffon et les « Philosophes » ne doivent pas faire oublier qu'il était d'accord avec eux sur les réformes les plus généreuses et les plus importantes, celles qui assurent à l'homme la paix et la tranquillité. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles