Aide en Philo

Peut-on expliquer la conscience ?

Extrait du document

En affirmant que la conscience est l?essence de la pensée, DESCARTES démontre que l?on peut expliquer la conscience en la définissant, et démontrer son existence par l?expérience du doute radicale. II.        On ne peut pas expliquer toute la conscience.   FREUD montre dans Métapsychologie qu?on ne peut pas totalement expliquer la conscience car elle comprend une partie inconsciente qui consiste en une organisation psychique dont le contenu lui échappe. L?inconscient contient en particulier des représentations refoulées c?est-à-dire des productions mentales que la censure, barrage engendré par l?éduction et la société, maintient hors du système conscient. Pour expliquer la conscience, il faudrait donc pour expliquer le contenu de l?inconscient. Or, ceci n?est pas possible : « la conscience ne comporte qu?à chaque moment un contenu minime, si bien que, mis à part celui-ci la plus grande partie de ce que nous nommons connaissance consciente se trouve nécessairement pendant les plus longues périodes, en état de latence, donc dans un état d?inconscience psychique ». Un état de latence comprend des contenus refoulés qui demeurent cachés et ne se manifestent que par des symptômes divers comme les lapsus par exemple qui consistent à employer un mot pour un autre. En affirmant que la conscience comprend une partie inconsciente, FREUD démontre que l?on ne peut pas expliquer entièrement le contenu de la conscience.   III.

« Expliquer la conscience c'est être pourvoir dire ce qu'elle est.

Or, si nous avons une idée spontanée de la conscience comme une intuition directe qui accompagne nos actes et nos pensées, il n'est pas évident d'expliquer ce qu'elle est. Lorsque je lis par exemple, ma conscience est mon acte d'attention à ma lecture, mais pour autant il n'est pas certain que je puisse l'expliquer.

En effet, pour expliquer ma conscience il faut qu'elle se réfléchisse c'est-à-dire qu'elle soit l'objet de ma pensée, ou encore : « pour prendre conscience, il faut se diviser soi-même » explique Alain dans Vigile de l'Esprit.

Cette division de l'esprit me permet-elle d'expliquer ma conscience, et de façon plus générale la conscience ? Peut-on expliquer la conscience ? Afin de répondre précisément à ce problème, nous nous demanderons, en une première partie, comment expliquer la conscience.

Nous objecterons, dans une seconde partie, que la conscience se compose d'une partie inconsciente qui semble inconnaissable.

Enfin, dans une troisième et dernière partie, nous montrerons que nous pouvons expliquer partiellement la conscience et l'inconscient dans la mesure où il se manifeste. I. On peut expliquer la conscience. DESCARTES explique dans le Discours de la méthode que l'on peut expliquer la conscience.

En effet, si je développe un doute radicale et absolu, alors il me reste une certitude : « pendant que je pensais ainsi que tout était faux, il fallait nécessairement que moi qui le pensais fusse quelque chose ».

Il en déduit ainsi que « je pense, donc je suis ».

Le « donc » de cette proposition ne constitue pas une déduction, mais c'est le fruit d'une intuition : mon existence s'offre à moi à travers ma pensée comme une vérité évidente. DESCRATES dans les Réponses aux deuxièmes objections définit la pensée par la conscience ou le savoir immédiat de soimême : « par le nom de pensée, je comprends tout ce qui est tellement en nous que nous l'apercevons immédiatement par nous-mêmes et en avons une connaissance intérieure ; ainsi toutes les opérations de la volonté, de l'entendement, de l'imagination et des sens ». En affirmant que la conscience est l'essence de la pensée, DESCARTES démontre que l'on peut expliquer la conscience en la définissant, et démontrer son existence par l'expérience du doute radicale. II. On ne peut pas expliquer toute la conscience. FREUD montre dans Métapsychologie qu'on ne peut pas totalement expliquer la conscience car elle comprend une partie inconsciente qui consiste en une organisation psychique dont le contenu lui échappe.

L'inconscient contient en particulier des représentations refoulées c'est-à-dire des productions mentales que la censure, barrage engendré par l'éduction et la société, maintient hors du système conscient.

Pour expliquer la conscience, il faudrait donc pour expliquer le contenu de l'inconscient.

Or, ceci n'est pas possible : « la conscience ne comporte qu'à chaque moment un contenu minime, si bien que, mis à part celui-ci la plus grande partie de ce que nous nommons connaissance consciente se trouve nécessairement pendant les plus longues périodes, en état de latence, donc dans un état d'inconscience psychique ».

Un état de latence comprend des contenus refoulés qui demeurent cachés et ne se manifestent que par des symptômes divers comme les lapsus par exemple qui consistent à employer un mot pour un autre. En affirmant que la conscience comprend une partie inconsciente, FREUD démontre que l'on ne peut pas expliquer entièrement le contenu de la conscience. III. On peut expliquer la conscience et une partie de l'inconscient qui la constitue FREUD montre dans Métapsychologie que la partie inconsciente de la conscience se manifeste consciemment à travers les actes manqués, les rêves, et les comportements compulsifs.

Les actes manqués sont des actes où le résultat prévu par le sujet est remplacé par un autre résultat qui n'était pas visé.

Ainsi en est-il quand nous disons un mot à la place d'un autre, dans le lapsus, par exemple.

Les rêves comprennent également un ensemble de significations inconscientes.

Enfin, les phénomènes compulsionnels sont des tendances irrépressibles à réaliser un acte auquel le sujet se sent contraint, bien qu'il en reconnaisse le caractère absurde.

Il accomplit cet acte de manière répétitive.

Ainsi le maniaque peut ranger dix fois la même pièce en moins d'une heure par exemple. En affirmant que l'inconscient s'exprime à travers notre comportement, FREUD explique que nous pouvons le comprendre en partie, en analysant ces manifestations.

Toutefois, nous ne comprendrons jamais l'ensemble du contenu de notre inconscient, et de ce fait nous ne pouvons expliquer que partiellement la conscience dans son contenu. Conclusion: nous avons montré qu'il est possible d'expliquer l'existence de la conscience, et partiellement sont contenu. En effet la conscience comprend une partie inconsciente dont nous pouvons partiellement connaître le contenu à travers les actes manqués, les rêves et nos comportements compulsifs.

Toutefois, le contenu de l'inconscient ne se révèle jamais dans son ensemble.. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles