Aide en Philo

Le travail exclut-il le bonheur ?

Extrait du document

On peut trouver un lien dans le travail aussi par le fait que si une personne fait ce qui l'intéresse elle sera heureuse au travail. Et c'est le cas de peu de personnes, car pour cela certains métiers nécessitent des capacités particulières. Il faut ainsi acquérir ses compétences en faisant des études. Prenons l'exemple d'un médecin. Lorsque ce médecin aura fini ses études, il s'épanouira dans son travail. Ce métier est une vocation mais il est nécessaire de faire beaucoup d'études. Les personnes qui ne font que peu d'études auront un travail dans lequel ils ne s'épanouiront pas. Mais ce n'est pas le cas de tout le monde car au contraire certaines personnes vont se plaire dans leur travail. Par exemple, une personne qui a un CAP petite enfance et qui travaille avec des enfants la journée. Cette personne pourra tout à fait s'épanouir dans son travail si elle aime ce qu'elle fait. On dit aussi souvent qu'il y a un épanouissement des personnes dans le domaine artistique car ils ont la possibilité de créer. Par exemple, un peintre qui peint un tableau. Si ce tableau est plutôt bien réussi et qu'il plait ce peintre sera content.

« Il est difficile d'associer le travail au bonheur car il est souvent perçu en terme de contrainte.

Les notions de bonheur et de travail sont aussi des termes contradictoires.

Durant ces dernières années on a assisté à une réduction du temps de travail afin que les salariés puissent consacrer plus de temps aux loisirs et permettre aux entreprises d'embaucher plus.

Associer le bonheur au travail est aussi devenu une préoccupation des dirigeants d'entreprises. Selon un sondage, effectué par le CREDOC en 2002 sur le bonheur, le travail se trouve en troisième position.

Mais la notion du bonheur n'est pas la même pour tout le monde, alors les liens entre travail et bonheur sont difficiles à trouver. Le bonheur peut être de différentes formes comme la satisfaction d'avoir mené un projet à terme et qu'il fonctionne.

Par exemple une entreprise qui fabrique et vend des navires, les ouvriers qui produisent les navires seront satisfaits de leur travail surtout s'il est bien fait.

Certains disent qu'ils seront payés pour le faire et ils ne seront pas félicités pour cela, mais il y a quand même la satisfaction d'avoir fait quelque chose comme par exemple les mêmes ouvriers des chantiers navals sont fiers aussi de réaliser de gigantesques navires reconnus dans le monde entier.

Il y a aussi d'autres formes de satisfaction comme la satisfaction de créer.

Lorsqu'un employé crée un produit par exemple et que ce produit se vend bien, cet employé sera satisfait.

On peut aussi être satisfait d'avoir accompli une action.

Par exemple un garagiste répare des voitures, il sera satisfait si la voiture fonctionne normalement après son intervention.

Ce sont ces satisfactions personnelles qui font partie du bonheur. Ce qui rend heureux dans le travail c'est aussi la relation avec autrui.

Ces bonnes relations créent des liens et une amitié peut aussi s'installer.

Si les relations dans le travail sont bonnes le salarié aura envie de venir travailler et sera sûrement plus productif.

Alors que si la relation avec les autres n'est pas bonne cela engendre des problèmes de communication d'où un risque d'erreur élevé dans tout ce que va entreprendre cet employé dans son travail. De plus, la rémunération, la reconnaissance ainsi que l'encouragement contribuent à l'épanouissement personnel du salarié.

Certains diront que c'est normal de ne pas avoir de reconnaissance de la part du patron lorsqu'on a bien fait son travail car l'on est payé pour le faire.

Mais un peu de reconnaissance contribue au bonheur. On peut trouver un lien dans le travail aussi par le fait que si une personne fait ce qui l'intéresse elle sera heureuse au travail.

Et c'est le cas de peu de personnes, car pour cela certains métiers nécessitent des capacités particulières.

Il faut ainsi acquérir ses compétences en faisant des études.

Prenons l'exemple d'un médecin.

Lorsque ce médecin aura fini ses études, il s'épanouira dans son travail.

Ce métier est une vocation mais il est nécessaire de faire beaucoup d'études.

Les personnes qui ne font que peu d'études auront un travail dans lequel ils ne s'épanouiront pas. Mais ce n'est pas le cas de tout le monde car au contraire certaines personnes vont se plaire dans leur travail.

Par exemple, une personne qui a un CAP petite enfance et qui travaille avec des enfants la journée.

Cette personne pourra tout à fait s'épanouir dans son travail si elle aime ce qu'elle fait.

On dit aussi souvent qu'il y a un épanouissement des personnes dans le domaine artistique car ils ont la possibilité de créer.

Par exemple, un peintre qui peint un tableau.

Si ce tableau est plutôt bien réussi et qu'il plait ce peintre sera content. Pour conclure, le travail apporte lumière et liberté.

Le bonheur loin d'être une entrave au travail, qui est également une source de satisfaction.

Chaque personne a sa définition du bonheur dans le travail.

Le travail est-il source de bonheur ?. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles