Aide en Philo

Le propre du destin n'est-il pas d'affirmer que tout est déjà joué ?

Extrait du document

DESTIN (lat. destinare, fixer, assujettir)

Le destin est assimilé à une puissance providentielle qui par avance aurait déterminé, de façon irréversible, le cours des choses et de l'histoire humaine. L'existence du destin implique l'impuissance des hommes à décider du futur. Destin et liberté sont donc nécessairement contradictoires ( fatalisme; à ne pas confondre avec déterminisme).

Liens utiles