Aide en Philo

La non-violence est-elle une attitude de résistance ?

Extrait du document

VIOLENCE (lat. vis, force, violence)

Gén. Force impétueuse au propre comme au figuré. Phi. pol. Emploi illégitime ou du moins illégal de la force. L'application du droit par la force n'est pas à proprement parler une violence (on évoque ainsi la violence policière quand les forces de police bafouent le droit au lieu de le faire appliquer). L'expression de « violence légitime » semble donc paradoxale.

ATTITUDE: Synonyme d'opinion, prise de position.

La résistance passive est un moyen de s'opposer à la violence sans y répondre. Au lieu de se battre au nom de la paix et de la liberté, il s'agit de préférer la mort à la servitude. Mais, il faut être réaliste. Un pacifisme pur n'est pas une réponse adéquate à la violence. Accepter de mourir plutôt que de combattre la violence peut faire le jeu des méchants. Le pacifisme est une honteuse résignation.

« Non-violence La non-violence est-elle une attitude de résistance? ~ La non-violence n'est pas une attitude passive. Elle s'oppose activement à la tyrannie de la violence. ~ La non-violence est incapable de résister à la violence. Au contraire, elle en facilite la propagation.. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles