Aide en Philo

Commentaire sur l'incipit du Parfum de Patrick Suskind

Extrait du document

Introduction : L'incipit du roman correspond à ses fonctions : une fonction apéritive où il s'agit de faire une accroche au lecteur pour lui donner envie de lire (dans l'oeuvre, l'auteur le compare à différents personnages de l'histoire + paradoxe entre abominable et géniaux), une fonction informative (présente dans l'antithèse entre Grenouille et le reste du monde, de plus on nous parle de la place du marché, le lieu de naissance de Grenouille), et la fonction programmatrice, où l'on met en place l'intrigue ( l'auteur a souhaité dans l'incipit instauré de l'humour lors de la description de Grenouille et dans le fait que ce personnage soit en réalité un meurtrier).

  • I. Une entrée progressive dans le roman

1. Un parcours géographique qui se focalise sur Grenouille

2. L'ironie et la critique social

3. L'humour scatologique

  • II. Grenouille

1. Situé dans ans l'époque

2. Avec une comparaison des assassins

3. Le Guignon

« Demande d'échange de corrigé de gaillard lise ([email protected]). Sujet déposé :Commentaire sur l'incipit du Parfum de Patrick Suskind Introduction : L'incipit du roman correspond à ses fonctions : une fonction apéritive où il s'agit de faire une accroche au lecteur pour lui donner envie de lire (dans l'oeuvre, l'auteur le compare à différents personnages de l'histoire + paradoxe entre abominable et géniaux), une fonction informative (présente dans l'antithèse entre Grenouille et le reste du monde, de plus on nous parle de la place du marché, le lieu de naissance de Grenouille), et la fonction programmatrice, où l'on met en place l'intrigue ( l'auteur a souhaité dans l'incipit instauré de l'humour lors de la description de Grenouille et dans le fait que ce personnage soit en réalité un meurtrier). I.

Une entrée progressive dans le roman 1.

Un parcours géographique qui se focalise sur Grenouille 2.

L'ironie et la critique social 3.

L'humour scatologique II.

Grenouille 1.

Situé dans ans l'époque 2.

Avec une comparaison des assassins 3.

Le Guignon I.

Une entrée progressive dans le roman 1.

Un parcours géographique qui se focalise sur GrenouilleLa France au 18ème siècle est le lieu de la Révolution.

Grenouille, lui retourne à l'endroit d'où il vient: il fait sa propre révolution.

C'est un homme qui deviendra un ange et retourne à l'état d'innocence première.

On nous parle alors des villes, des rues, des arrières cours, des escaliers, des chambres (l.14 à 18): ce parcours nous mène vers l'intimité. Puis on nomme les gens, les rivières et les places.

On opère à chaque fois une focalisation et on part de quelques choses de grand pour aller vers le détail.

On arrive ensuite au cimetière des innocents, lieu le plus puant, ou est naît Grenouille.

On a alors une double focalisation: celui des lieux et celui des odeurs.

Cette focalisation géographique à pour but de montrer que Grenouille est victime de son entourage (il est seul contre tous) et il est naît contaminer par la mort. 2.

L'ironie et la critique social Contrairement aux attentes, le Roi et la Reine ceux qui ont la plus forte odeur bestiale.

On remonte l'échelle sociale, et on remarque qu'elle est contaminée de bas en haut.

L'effet de cette puanteur est une forme de nivellement social, les valets et les esclaves ne puent pas plus que les maitres.

Il y a une désignation des différents parties du corps « la bouche, l'estomac...

».

Le monde apparaît comme un corps, un bloc social puant, qui s'oppose de Grenouille, qui lui ne sent rien.

Cette absence d'odeur nous mène aux 2 thèmes du texte : la recherche d'odeur, et la difficulté d'exister.

Les personnages qui montreront cette hostilité sont les maîtres, les camarades de jeu et les différentes nourrices de Grenouille. 3.

L'humour scatologique C'est un homme grossier potache.

Il est marqué par des procédés du comique : accumulation du vocabulaire scatologique, très répéter « puait » répéter 26 fois, mais il est aussi amplifier: des phrases sont en parallèles avec des superlatifs (la plus grande) ou des intensifs.

Il y a aussi une comparaison abusive, grivoise « le compagnon puait comme l'épouse de son maître ».

La construction est basée sur la répétition, accumulation « sa puait depuis 800ans » est répéter 3 fois .

Il y a aussi des gradations.On atteint ainsi une hyperbole.

L'effet de ces exagérations prévient le lecteur que le roman se situe dans le code d'une dimension imaginaire, symbolique => de l'allégorie. Cette entrée à pour but de cadrer le personnage. II.

Grenouille 1.

Situé dans ans l'époque On se situe dans l'époque de la révolution : pendant l'oeuvre, Grenouille fait sa propre révolution.

Il passe par toutes les métamorphoses possibles.

C'est un roman des métamorphoses, et révolutionnaires car il passe par plusieurs stade d'évolution au cours de sa vie : dans l'intégralité du roman, il commence à côté de la mort, puis est considéré comme un animal, un esclave quand il travaille à la tannerie.

Il devient ensuite son Dieu dans le passage de la grotte, puis redevient un homme à son retour dans la foule.

Il crée ensuite son parfum et devient un ange, puis meurt.

Ce personnage est complexé, insaisissable, il est difficile à définir et il apparais comme allégorique. 2.

Avec une comparaison des assassins Il est comparé à différent personnage :Sade : Il nous fait pensé au sadisme.

C'est la violence et les meurtres de Grenouille qui en ressortent.

Saint-Juste : C'est un député et un célèbre orateur : Grenouille lui ressemble à la fin du livre : Il séduit le publique sans même avoir besoin de parler.

Fouché : C'est un homme terrifiant qui organise la terreur à Lyon.

C'est lui qui invente le renseignement de la police.

Comme en présence Fouché, les gens sont hostiles et ont peur en présence de Grenouille.

Bonaparte : C'est un dictateur.

On voit la L'image de Grenouille ambitieux, égotique.Chacun de ces personnages définissent une facette de Grenouille, qu'on découvrira au fil de sa vie. 3.

Le Guignon de Baudelaire Il n'a pas de morales, pas d'idées sur le monde et apparaît comme l'antéchrist (image négative).

La focalisation spatiale est la pour aboutir à la mort.

Le cimetière des innocents est qualifié de manière très forte.

C'est la que Grenouille né, son travail est de se faire exister, il est hanter par la mort.

Tout le monde meurt à son contact (il condamne sa mère lorsqu'il cri à sa naissance.

Tous les patrons et sa gouvernantes meurent accidentellement.

C'est le vecteur d'une malédiction.

C'est aussi un solitaire.

Finalement, il cherche seulement l'amour mais trouve la mort. Conclusion : Cet extrait a un thème dramatique et un fond terrible, mais est traité avec légèreté.

Il justifie les actions futures où il est condamné à vivre dans un monde où la violence et la tricherie sont permanentes. Sujet désiré en échange :Le travail permet-il à l'homme de s'accomplir ?. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles