Aide en Philo

obed2000 sanon

Publié le 20/07/2022

Extrait du document

« Obed SANON, Université d’État d’Haïti… Une chose n’est pas nécessairement vraie parce qu’un homme meurt pour elle. Oscar Wilde Le caractère spécifique du droit crée à partir de son exercice des situations particulières. Dès lors que l’avocat doit reconstituer un discours (la construction d’un sens) vraisemblable autour d’un récit énoncé par son client et des faits entourant ce récit, le place dans une position délicate : il n’a qu’un récit souvent reconstitué avec des biais ou totalement déformé par la tendance qu’aurait le client en question à ce que sa version corrobore de toutes les façons possibles, son innocence. Ce phénomène particulier n’est pas le propre du droit, il se rencontre dans toutes les disciplines en sciences humaines et sociales, l’objet de l’étude concerne d’abord et avant tout le rapport d’un sujet à un autre.1 Cependant, le déploiement du problème dans la relation client-avocat est d’une tout autre nature puisque l’avocat n’est pas dans un dialogue ordinaire2 avec le client, mais, plutôt il recueille des témoignages et rassemble des faits dans le but de former un tout cohérent, une hypothèse. C’est à partir de ce processus dont naît la situation de communication avocat-client, et au gré duquel le professionnel du droit construit sa plaidoirie. Le droit ne suffit pas pour saisir cette réalité, c’est pourquoi il doit se munir de moyens linguistiques et logiques pour analyser ce phénomène. C’est dans cette même perspective que notre analyse se fera au prisme de ces moyens, mais restera, n’en déplaise à cela, juridique au vu de sa finalité. * * * La relation avocat client, une situation de communication complexe La relation entre client et avocat peut être de plusieurs ordres, toutefois, ce qui reste incontournable, c’est la communication entre les deux protagonistes, surtout dans ce moment précis où le client doit révéler à l’avocat la véracité des faits — dans le cadre d’une communication idéale. Il expose son récit, il rapporte des faits ; cet acte de reportage est d’une importance capitale dans la compréhension, l’interprétation du problème juridique en question et la reconstruction d’un discours, la plaidoirie, sur les faits corroborés par des éléments de preuve pour la manifestation de la vérité. D’une part, le client dans son entretien avec l’avocat est dans ce que l’on nomme une situation de communication ; et d’autre part, à son tour, à partir de cette dernière, l’avocat construit un autre discours, dans un autre contexte pour une autre finalité. Les deux discours sont complémentaires malgré leur caractère 1 Dans les sciences humaines et sociales, contrairement aux sciences de la nature, le sujet est l’objet d’études, puisqu’il peut interagir, ne saurait être étudié arbitrairement comme on le fait pour les objets de la nature. 2 Ce dialogue est dirigé dans la mesure où il est orienté vers un but. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓