Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : verbe

1 2 >>

33 dissertations trouvées

Cicéron: La societe et l'union entre les hommes se conserveront

La société et l'union entre les hommes se conserveront d'autant mieux qu'on manifestera plus de bienveillance à ceux avec qui on a une union plus étroite. Mais il semble qu'il faut reprendre de plus haut les principes naturels de la communauté et de la société des hommes. Il en est d'abord un que l'on voit dans la société...

11 pages - 1,80 €

Merleau-Ponty: L'algorithme, le projet d'une langue universelle

L'algorithme, le projet d'une langue universelle, c'est la révolte contre le langage donné. On ne veut pas dépendre de ses confusions, on veut le refaire à la mesure de la vérité, le redéfinir selon la pensée de Dieu, recommencer à zéro l'histoire de la parole, ou plutôt arracher la parole à l'histoire. La parole de Dieu, ce langage...

1 page - 1,80 €

Arthur SCHOPENHAUER: Métaphysique et Expérience

Par métaphysique, j'entends tout ce qui a la prétention d'être une connaissance dépassant l'expérience, c'est-à-dire les phénomènes donnés, et qui tend à expliquer par quoi la nature est conditionnée dans un sens ou dans l'autre, ou, pour parler vulgairement, à montrer ce qu'il y a derrière la nature et qui la rend possible. Or, la grande diversité originelle...

2 pages - 1,80 €

Jean-Paul SARTRE et amour

Il se peut que je m'agace, aujourd'hui, parce que le mot "amour" ou tel autre ne rend pas compte de tel sentiment. Mais qu'est-ce que cela signifie : (...) A la fois que rien n'existe qui n'exige un nom, ne puisse en recevoir un et ne soit, même, négativement nommé par la carence du langage. Et, à la...

3 pages - 1,80 €

Nietzsche: la superstition des logiciens

Si l'on parle de la superstition des logiciens, je ne me lasserai jamais de souligner un petit fait très bref que les gens atteints de cette superstition n'aiment guère avouer ; c'est à savoir qu'une pensée vient quand "elle" veut et non quand "je" veux, en telle sorte que c'est falsifier les faits que de dire que le...

2 pages - 1,80 €

KANT et la République de Platon...

La République de Platon est devenue proverbiale, comme exemple prétendu frappant d'une perfection imaginaire qui ne peut avoir son siège que dans le cerveau d'un penseur oisif. Mais il vaudrait bien mieux s'attacher davantage à cette idée et (là où cet homme éminent nous laisse sans secours) la mettre en lumière grâce à de nouveaux efforts, que de...

3 pages - 1,80 €

BACHELARD et la pensée objective.

Il suffit que nous parlions d'un objet pour nous croire objectifs. Mais par notre premier choix, l'objet nous désigne plus que nous le désignons et ce que nous croyons nos pensées fondamentales sur le monde, ne sont que des confidences sur la jeunesse de notre esprit. Parfois nous nous émerveillons devant un objet élu ; nous accumulons les...

3 pages - 1,80 €

OBJECTIVITE ET METHODE (BACHELARD, La Psychanalyse du feu)

Toute objectivité, dûment vérifiée, dément le premier contact avec l'objet. Elle doit d'abord tout critiquer : la sensation, le sens commun, la pratique même la plus constante, l'étymologie enfin, car le verbe, qui est fait pour chanter et séduire, rencontre rarement la pensée. Loin de s'émerveiller, la pensée objective doit ironiser. Sans cette vigilance malveillante, nous ne prendrons...

4 pages - 1,80 €

Bachelard: l'objectivité scientifique

« En fait, l'objectivité scientifique n'est possible que si l'on a d'abord rompu avec l'objet immédiat, si l'on a refusé la séduction du premier choix, si l'on a arrêté et contredit les pensées qui naissent de la première observation. Toute objectivité, dûment vérifiée, dément le premier contact avec l'objet. Elle doit d'abord tout critiquer : la sensation, le...

8 pages - 1,80 €

Bachelard et l'objectivité scientifique

« L'objectivité scientifique n'est possible que si l'on a d'abord rompu avec l'objet immédiat, si l'on a d'abord refusé la séduction du premier choix, si l'on a arrêté et contredit les pensées qui naissent de la première observation. Toute objectivité, dûment vérifiée, dément le premier contact avec l'objet. Elle doit d'abord tout critiquer : la sensation, le sens...

7 pages - 1,80 €

Faut-il changer le proverbe de Boileau et écrire: Ce qui s'énonce bien se conçoit clairement ?

. Une bonne méthode est un télescope avec lequel on voit ce qui échappait à l'oeil nu. C'est proprement la méthode qui invente, comme ce sont les télescopes qui découvrent ». ? Une thèse analogue sera reprise plus tard par L. de BONALD : « L'homme pense sa parole avant de parler sa pensée » et, en définitive,...

1 page - 1,80 €

Le verbe exister a-t-il le même sens quand on dit: Dieu existe, le soleil existe, j'existe ?

  II-L?être est univoque, ma compréhension n?y change rien.               Or, que le sens d?exister change cela n?implique pas que ce qui existe existe selon divers degrés. Il ne faut pas transposer une différence de sens en différence ontologique. L?être, je ne le comprends pas de la même manière selon qu?il s?agisse de mon être propre, de celui de l?étant...

2 pages - 1,80 €

Proverbe ZEN: Si tu souhaites remodeler ton passé, autant le peindre avec un pinceau en poils de tortue ?

Proverbe ZEN: Si tu souhaites remodeler ton passé, autant le peindre avec un pinceau en poils de tortue ?...

2 pages - 1,80 €

Au commencement était le verbe et le verbe était Dieu ?

A : Du verbe divin à la parole de Dieu    - Le récit de la Genèse : un Dieu thaumaturge, sorti de nulle part, sans visage et au nom imprononçable, créé l’univers en 7 jours, proférant quelques sentences dans un idiome incompréhensible qui a le pouvoir extraordinaire de dissiper le chaos originaire. Ainsi,...

4 pages - 1,80 €

« A chaque jour suffit sa peine. » Analysez ce proverbe et montrez-en la portée morale. ?

|| Faisons chaque jour notre tâche sans défaillance et sans exagération: la  succession des semaines judicieusement remplies formera une existence bien équilibrée. Tout dans la nature nous enseigne l'alternance du travail et de la détente. L'accomplissement de notre devoir comporte non un labeur ininterrompu, mais des efforts répétés souvent et régulièrement. « A chaque ...

1 page - 1,80 €

De quelle façon faut-il interpréter ce mot devenu proverbial : « Charité bien ordonnée commence par soi-même » ?

|| Nous avons parfaitement le droit de nous aimer, et ce sentiment n'est blâmable que quand il nous porte à sacrifier autrui à notre égoïsme. Aucun précepte moral ne nous interdit d'être aussi bons pour nous que pour le prochain, et ce que nous avons acquis pour notre bien nous permet souvent d'être utile aux...

1 page - 1,80 €

« Deux sûretés valent mieux qu'une », dit-on souvent. Expliquez le sens de ce proverbe et donnez votre opinion. ?

|| Nous devons nous prémunir contre une erreur ou un oubli toujours possibles, nous méfier des apparences, de nos jugements et, d'une façon générale, prendre des précautions contre l'enthousiasme et la légèreté. Ceci s'applique non seulement aux actes de la vie, mais aux appréciations que nous portons sur les autres. Nous sommes si incertains dans...

1 page - 1,80 €

Expliquez et commentez ce proverbe: « C'est en forgeant qu'on devient forgeron ». ?

|| C'est en répétant souvent les mêmes efforts qu'on devient habile à faire un travail ; tel le forgeron qui façonne une pièce, tel l'enfant qui apprend à lire, le futur musicien qui exécute de nombreux exercices. Et cela est vrai aussi bien pour une entreprise manuelle que pour une œuvre morale, pour la formation...

1 page - 1,80 €

Montrez, par des exemples, la vérité de ce proverbe que vous commenterez : « Qui trop embrasse, mal étreint ». ?

|| Vérité du proverbe, au sens propre, au sens figuré, et aussi dans le domaine des choses pratiques. Citer un exemple,  de façon amusante  si possible. Pour réussir dans une entreprise, il faut restreindre ses occupations et non diviser ses forces à l'excès. Contentons-nous d’une tâche modeste s’il le faut et accomplissons-la de notre mieux. Avez-vous...

1 page - 1,80 €

« On récolte ce que l'on a semé. » Que signifie ce proverbe? Vous semble-t-il vrai ?

||Quand nous admirons un champ qui porte une riche moisson, nous devons penser qu'à l'origine est le bon grain qu'a semé l'agriculteur. Il en est de même pour toutes les œuvres humaines: pour obtenir d'heureux résultats, il a fallu s'inspirer de bons principes. Différents moyens de « semer » : la parole, le livre, les exemples, l'ascendant. Mais...

1 page - 1,80 €

Un proverbe arabe dit : « L'oeil du maître engraisse le cheval ». Expliquez-le et justifiez-le par un exemple. ?

|| Raconter l'anecdote qui a donné naissance à ce proverbe. Nous devons prendre nous-même le souci et la surveillance de nos affaires, de nos intérêts si nous voulons les voir prospérer. Citer des exemples empruntés à la vie courante. Terminer au besoin par un récit véridique montrant les heureux effets d'une attention vigilante. C'est à...

1 page - 1,80 €

Un proverbe dit : « Il faut prendre les gens comme ils sont ». Expliquez-le et dites dans quelle mesure il vous semble constituer une règle de conduite vis-à-vis de votre prochain. ?

|| Ceux qui professent ces qualités sont d'un commerce agréable, on recherche leur société. Tâchons de leur ressembler et fermons les yeux aux travers d'autrui, afin qu'on  agisse de  même à notre égard. Je pense que pour être juste, il faut avoir l'esprit bienveillant, de même que pour être heureux, il faut se montrer philosophe....

1 page - 1,80 €

1 2 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com