Maths
 Philosophie
 Litt�rature
 QCM de culture g�n�rale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : nicomaque

10 dissertations trouvées

4 pages - 1,80 €

LE DÉSIR ET LA RAISON CHEZ ARISTOTE

LE DÉSIR ET LA RAISON "De même que l'enfant doit vivre selon les comman¬dements de son maître, notre faculté de désirer doit se conformer aux prescriptions de la raison." Aristote, Éhique à Nicomaque, 384-322 av. J.-C. ...

1 page - 1,80 €

LES ÉCHANGES ET LA SOCIÉTÉ (Aristote)

LES ÉCHANGES ET LA SOCIÉTÉ "S'il n'y avait pas d'échanges, il ne saurait y avoir de vie sociale ; il n'y aurait pas davantage d'échanges sans égalité, ni d'égalité sans commune mesure." Aristote, Éhique à Nicomaque, 384-322 av. J.-C. ...

1 page - 1,80 €

SAGESSE ET PENSÉE

SAGESSE ET PENSÉE "La plupart des hommes, au lieu d'accomplir des actions vertueuses, se retranchent dans le domaine de la discussion et pensent qu'ils agissent ainsi en philosophes." Aristote, Éhique à Nicomaque, 384-322 av. J.-C. ...

1 page - 1,80 €

PRESENTATION DE L'ETHIQUE A NICOMAQUE DE ARISTOTE

En menant une existence relâchée les hommes sont personnellement responsables d'être devenus eux-mêmes relâchés, ou d'être devenus injustes ou intempérants, dans le premier cas par leur mauvaise conduite, dans le second en passant leur vie à boire ou à commettre des excès analogues : en effet, c'est par l'exercice des actions particulières qu'ils acquièrent un caractère du même...

3 pages - 1,80 €

ARISTOTE : LA VERTU COMME JUSTE MILIEU (Éthique à Nicomaque, II, 6)

« Ainsi donc, la vertu est une disposition à agir d’une façon délibérée, consistant en une médiété relative à nous, laquelle est rationnellement déterminée et comme la déterminerait l’homme prudent. Mais c’est une médiété entre deux vices, l’un par excès et l’autre par défaut ; et [c’est encore une médiété] en ce que certains vices sont au-dessous, et...

6 pages - 1,80 €

Aristote: Les deux parties de l'âme

«Antérieurement nous avons indiqué qu'il y avait deux parties de l'âme, à savoir la partie rationnelle et la partie irrationnelle. Il nous faut maintenant établir, pour la partie rationnelle elle-même, une division de même nature. Prenons pour base de discussion que les parties rationnelles sont au nombre de deux, l'une par laquelle nous contemplons ces sortes d'êtres dont...

10 pages - 1,80 €

Aristote: Science théorique et Science pratique

«Ainsi, ceux qui ont de l'affection l'un pour l'autre en raison du profit qu'ils pensent en tirer ne s'aiment pas pour eux-mêmes, mais à cause de l'avantage espéré. De même pour ceux dont l'amitié est inspirée par le plaisir. Ainsi, ne chérissent-ils pas les hommes d'esprit pour ce que ceux-ci sont en eux-mêmes, mais en fonction de l'agrément...

2 pages - 1,80 €

Etude de texte: Aristote, Ethique à Nicomaque, V, 8, 1133 a 15-30 (philo)

||  Car ce n'est pas entre deux médecins que se forme une communauté d'intérêts, mais entre un médecin et un agriculteur, c'est-à-dire, plus généralement, entre des personnes différentes et qui ne sont pas égales, mais qu'il faut mettre sur pied d'égalité. C'est pourquoi il faut que soient en quelque façon commensurables toutes les choses...

4 pages - 1,80 €

Aristote, Ethique à Nicomaque, Livre V - LA JUSTICE.

Expliquer la différence entre la justice totale et la justice partielle. La justice avait un sens très général jusqu'à Aristote. La justice totale désignait des lois ou règles qui doivent être suivies par les citoyens d'une société pour que le bien commun perdure. La justice totale est la vertu en général, et la morale. La Bible considère comme juste...

3 pages - 1,80 €

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com