Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : berkeley

14 dissertations trouvées

3 pages - 1,80 €

BERKELEY: Esse percipi

Je dis que la table sur laquelle j'écris existe, c'est-à-dire que je la vois et la touche; et si je n'étais pas dans mon bureau, je dirais que cette table existe, ce par quoi j'entendrais que, si j'étais dans mon bureau je pourrais la percevoir; ou bien que quelque autre esprit la perçoit actuellement. [...] L'esse (être) de...

2 pages - 1,80 €

Berkeley, 3e dialogue entre Hylas et Philonous, Oeuvres, Aubier, t. II, traduction Leroy

Hylas. - Ne peut-il y avoir rien de plus clair que vous voulez changer toutes les choses en idées ? Vous, dis-je, qui ne rougissez pas de m'accuser de scepticisme! C'est si clair qu'on ne peut le nier. Philonous. - Vous vous trompez. Je ne veux pas transformer les choses en idées, je veux plutôt transformer les idées...

4 pages - 1,80 €

Berkeley: le libre et entier usage de la raison.

BERKELEY: Si nous prenons la peine de plonger et de pénétrer au fond des choses, d'analyser les opinions jusqu'à leurs premiers principes, nous trouverons que les opinions qui passent pour avoir le plus d'importance sont des plus ténues à l'origine. Elles dérivent soit des usages qui se trouvent régner au pays où nous vivons, soit des premières notions...

3 pages - 1,80 €

BERKELEY: Une cerise n'est rien qu'un assemblage de qualités sensibles.

Je vois cette cerise, je la touche, je la goûte, je suis sûr que le néant ne peut être vu, touché ou goûté : la cerise est donc réelle. Enlevez les sensations de souplesse, d'humidité, de rougeur, d'acidité et vous enlevez la cerise, puisqu'elle n'existe pas à part des sensations. Une cerise, dis-je, n'est rien qu'un assemblage de qualités...

3 pages - 1,80 €

Berkeley: Philonous et Hylas

Berkeley: Philonous et Hylas||Berkeley n'accepte pas la distinction entre qualités premières objectives (l'espace) et qualités secondes subjectives (sons, couleurs, odeurs).  Son « idéalisme » est radical. Pour lui, la matière n'existe pas et le monde se réduit à des états de conscience, à des images dans l'esprit, à des «idées».  D'abord il n'existe pas pour Berkeley d'espace «en...

2 pages - 1,80 €

Berkeley: le libre usage de la raison

Si nous prenons la peine de plonger et de pénétrer au fond des choses, d'analyser les opinions jusqu'à leurs premiers principes, nous trouverons que les opinions qui passent pour avoir le plus d'importance sont des plus ténues à l'origine. Elles dérivent soit des usages qui se trouvent régner au pays où nous vivons, soit des premières notions qu'on...

3 pages - 1,80 €

Vie et oeuvre de George BERKELEY

George Berkeley est un Irlandais ; il fit ses études et professa à Dublin, et s'intéressa surtout à la philosophie, s'attachant spécialement à Descaries, Malebranche et Locke. A 22 ans, il écrivait déjà dans son journal intime (Le « Common-place book ») : « Je tiens mon grand principe », c'est-à-dire l'immaté-rialisme qu'il indiqua dans...

2 pages - 1,80 €

Berkeley compare la spéculation philosophique à un voyage en pays étranger : « à la fin, je reviens d'où j'étais parti le coeur content et plus satisfait de moi-même ». Commentez cette pensée.

||  Introduction. — Qu'est-ce que la philosophie ? quels sont ses résultats ? Depuis qu'il y a des hommes, et qui pensent, on se l'est demandé. Le grand philosophe idéaliste Berkeley apporte à cette discussion une contribution intéressante, lorsque, ayant comparé la spéculation philosophique à un voyage, il écrit : 1e partie. — Comparaison de...

1 page - 1,80 €

Nominalisme et immatérialisme chez BERKELEY

||Irlandais d'origine anglaise Berkeley, étudiant à Trinity Collège, à Dublin, est maître ès arts et fellow en 1707. Il reçoit les ordres de l'Église anglicane et enseigne à Trinity Collège d'abord le grec (son oeuvre prendra un jour un accent platonicien) puis l'hébreu et la théologie. Entre 1702 et 1710, nous pouvons suivre dans...

5 pages - 1,80 €

Encyclopedia of Philosophy: Berkeley

||In 1715 King Louis XIV of France died. A year earlier Queen Anne, the last of the Stuart monarchs of England, had died, and on her death, the English crown was given to the dynasty of Hanover, in order to preserve the Protestant succession. The Hanoverian King Georges were able to maintain their throne...

4 pages - 1,80 €

Berkeley, George

George Berkeley, who was born in Ireland and who eventually became Bishop of Cloyne, is best known for three works that he published while still very young: An Essay towards a New Theory of Vision (1709), Three Dialogues between Hylas and Philonous (1713), and in particular for A Treatise concerning the Principles of Human Knowledge (1710). In thePrinciples he argues for...

14 pages - 1,80 €

George Berkeley

Bien que ses ancêtres fussent anglais, Berkeley se considérait comme irlandais ; il était né dans le Kilkenny et avait fait ses études au Trinity College. Ordonné prêtre de l'Église anglicane en 1710, il devint doyen du Derry (1724), puis évêque de Cloyne (1735). Il voyagea beaucoup, s'embarqua pour le Nouveau Monde, et séjourna dans sa maison de...

4 pages - 1,80 €

Commentaire sur un extrait des Principes de la connaissance humaine de Berkeley

73- Il vaut la peine de réfléchir un peu aux motifs qui ont incité les hommes à supposer l'existence de la substance matérielle ; et que ayant ainsi observé à l'arrêt graduel et l'expiration de ces motifs ou raisons, nous puissions proportionnellement retirer l'assentiment qui se fondait sur eux. On a donc d'abord pensé, que la couleur,...

3 pages - 1,80 €

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com