Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : sois

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 >>

2115 dissertations trouvées

La conception de l'émotion comme conduite désorganisée suffit-elle aux besoins de la psychologie ?

||INTRODUCTION. — On prend parfois « émotion » comme synonyme de « sentiment »; c'est ainsi qu'on parle d'émotions esthétiques ou d'émotions religieuses. Mais il est préférable de réserver ce mot pour désigner les états affectifs qui tranchent nettement, sur l'affectivité normale ou même la bouleversent. Tel est bien le sens que lui donne Ribot et la plupart...

3 pages - 1,80 €

Expliquez et appréciez ce mot de Brochard : « Il n'y a rien qui ne soit plus à nous que nos erreurs. » ?

||INTRODUCTION. - Pour l'homme cultivé, ses opinions et son savoir constituent un élément essentiel de sa personnalité et il se montre aussi fier de ses idées que de son énergie ou de la délicatesse de ses sentiments. Mais cette fierté serait sans fondement s'il est vrai, comme l'a dit BROCHARD, qu'« il n'y a rien qui soit plus...

2 pages - 1,80 €

Commentez et discutez ce mot de Renan : « Ce qu'on dit de soi est toujours poésie. » ?

||Introduction. — Le scepticisme quelque peu satisfait avec lequel il considérait les opinions et les croyances de ses contemporains, Renan retendait à l'idée qu'il avait de lui-même. Témoin cette réflexion qu'il faisait dans la Préface de ses Souvenirs d'enfance et de jeunesse comme pour inviter connaissance de soi et connaissance des autres le lecteur...

4 pages - 1,80 €

En quel sens est vrai ce mot de Royer-Coillard : « On ne se souvient pas des choses; on ne se souvient jamais que de soi-même. » ?

||PREMIERE REPONSE Loin de ma famille, je revois le paysage natal, ma maison, j'entends la voix de mes parents. Ces tableaux que je ressuscite du passé dans mon présent contiennent des choses et des êtres que j'ai vus, entendus, touchés, mais je ne m'y trouve pas moi-même. Or, Royer-Collard en un mot célèbre déclare...

4 pages - 1,80 €

« La raison, c'est quand on a couru, qu'on a soif et qu'on ne boit pas », disait un enfant pour définir la raison. Et le philosophe Rauh après avoir cité la formule, ajoute : « Voilà le devoir intellectuel. » Expliques et discutez. ?

||Introduction. — Improviser une définition est fort difficile, Aussi s'en tire-t-on parfois en recourant à un exemple. C'est ce que fit cet enfant, qui expliqua : « La raison, c'est quand on a couru et qu'on ne boit pas». » Réponse que Rauh approuve, en ajoutant : « Voilà le devoir intellectuel. » Tâchons...

1 page - 1,80 €

La psychologie de la personnalité a-t-elle besoin de faire appel à la notion d'inconscient ?

||Introduction. — Le plus modeste des hommes se perçoit bien distinct des autres et, s'il sait s'analyser, a une impression très vive de son originalité. Cette impression s'explique-t-elle suffisamment par la conscience de et qu'il est, ou faut-il faire appel à l'influence de forces inconscientes ?I. Il est classique d'expliquer la personnalité par la...

1 page - 1,80 €

Pourquoi suffit-il d'un tableau noir et d'un morceau de craie pour établir des vérités mathématiques, alors que le physicien a besoin d'observer et d'expérimenter ?

||Introduction. — Décrire brièvement une salle de cours de mathématiques et un laboratoire de physique : pourquoi cette différence ? Pourquoi suffit-il...?I. A l'origine, les mathématiques ne se faisaient pas au tableau avec des lettres et des chiffres. C'étaient des sciences pratiques, opérant directement sur les choses, recourant, comme la physique moderne, à ...

1 page - 1,80 €

La politesse est-elle une création artificielle de la vie sociale ou correspond-elle à certains besoins de la nature humaine ?

||Introduction. — « La politesse s'en va », constatent tristement nos grands-parents, choqués de la liberté d'allure des jeunes. Ont-ils raison; d'être tristes ? I. Il faut reconnaître dans la politesse une part d'artifice et une part de naturel.A. Artifice ou convention : a) D'abord les diverses façons de traiter avec les autres, en...

1 page - 1,80 €

Que pensez-vous de cette définition de Bergson : « La philosophie ne mérite pas d'être louée ou critiquée comme une construction personnelle. Elle n'est que la résolution une fois prise de regarder naïvement en soi et autour de soi. » ?

||Introduction. — Les philosophes du passé — grâce sans doute au recul du temps et aux simplifications de l'enseignement — se groupent aisément en grandes écoles auxquelles un chef donne l'inspiration fondamentale et les thèses essentielles. On n'éprouve pas la même aisance avec les philosophes contemporains : ils paraissent tous différents les uns des...

2 pages - 1,80 €

En quel sens est vrai ce mot de Royer-Collard : « On ne se souvient pas des choses ; on ne se souvient jamais que de soi-même » ?

||introduction. — Le vulgaire, et même tout philosophe quand il se laisse aller à son penchant spontané, ne doute pas que sa mémoire ne le porte vers des personnages disparus, vers des régions éloignées : on se souvient des hommes et des choses. Royer-Collard estime illusoire ce pouvoir qu'aurait la mémoire de faire sortir...

2 pages - 1,80 €

Les philosophes classiques pensaient que la connaissance de soi-même conduirait à la libération de la personne ; or, les progrès de la psychologie ont souvent pour conséquence pratique le conditionnement de l'homme par l'homme. Une telle évolution est-el

||introduction. — En attendant le train, nous avons souvent lu en haut de la bascule établie sur le quai ou dans la salle d'attente cette invitation à se peser : « Qui souvent se pèse bien se connaît ; qui bien se connaît bien se porte ». Si la première de ces assertions est fort...

2 pages - 1,80 €

Vocabulaire: PAR-SOI.

Ce qui existe en raison de son essence propre, sans avoir besoin d'autre chose pour exister....

1 page - 1,80 €

Vocabulaire: EN SOI.

L'en-soi, c'est la substance, la nature propre, qui n'existe pas en autre chose. — Pour Kant, la chose ensoi est au-delà de l'expérience ; elle est « le substrat inconnu et inconnaissable du flux phénoménal ». (Jolivet). — Pour Sartre, c'est la réalité matérielle. « Il faut opposer cette formule : l'être en soi...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com