Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : reflechi

<< 1 2 3 4 5 >>

102 dissertations trouvées

Spinoza: Religion, culte et superstition

«Les préjugés dont je veux parler ici dépendent tous de cet unique point, que les hommes supposent communément que tous les êtres de la nature agissent comme eux pour une fin ; bien plus, ils tiennent pour certain que Dieu même conduit toutes choses vers une certaine fin déterminée. Dieu, disent-ils, a tout fait pour l'homme, et il...

3 pages - 1,80 €

ALAIN: La mémoire supérieure est représentation d'un ordre.

ALAIN: La mémoire supérieure est représentation d'un ordre. «Supposons qu'un ignorant parcoure un traité de géométrie sans y rien comprendre ; quel souvenir gardera-t-il de cette lecture ? Peut-être la représentation de quelques figures ou fragments de figures, de quelques mots, de quelques constructions de phrases qui l'auront frappe, sans qu'il puisse mettre dans tous ces souvenirs un...

1 page - 1,80 €

Bachelard: Pédagogie, sciences et obstacle épistémologique

Dans l'éducation, la notion d'obstacle pédagogique est également méconnue. J'ai souvent été frappé du fait que les professeurs de sciences, plus encore que les autres si c'est possible, ne comprennent pas qu'on ne comprenne pas. Peu nombreux sont ceux qui ont creusé la psychologie de l'erreur, de l'ignorance et de l'irréflexion. [...] Les professeurs de sciences imaginent que...

1 page - 1,80 €

Lucrèce: matière et esprit

Lucrèce: matière et esprit Au reste l'esprit souffre avec le corps et en partage les sensations, tu le sais. La pointe d'un trait pénètre-t-elle en nous sans détruire tout à fait la vie, mais en déchirant les os et les nerfs? Une défaillance se produit, nous nous affaissons doucement à terre; là un trouble s'empare de l'esprit; nous...

3 pages - 1,80 €

Levi-Strauss et la barbarie

« Chacun appelle barbarie ce qui n'est point de son usage » nous explique déjà, au XVIe siècle, Michel de Montaigne dans ses Essais. Le barbare, c'est étymologiquement, l'étranger (βαρβαρος) pour les grecs, celui qui s'exprime par onomatopées - bar-bar - au lieu de s'exprimer dans le logos, le langage grec. Et il faut réfléchir à cet idée...

4 pages - 1,80 €

Réfléchir et connaitre la vérité peut-il nous rendre heureux ?

Elle nous aide à mettre au service du bonheur les puissances du sentiment et de la passion. Par ailleurs, la moralité qui résulte de l'extension du savoir n'est point une servitude. Enfin, les qualités intellectuelles qu'exige l'acquisition du savoir deviennent des vertus morales quand elles s'appli­quent à l'action. D'elles dérivent la maîtrise de soi, une conduite cohérente, la sérénité de...

5 pages - 1,80 €

On voulait démontrer à Alain que les Fables de La Fontaine ne conviennent pas aux écoliers : « Ils ne peuvent en saisir tout la beauté. » «Je l'espère bien ! » répondit-il. Comment comprenez-vous ce paradoxe ? A un âge où vous êtes capable de lire de faç

||Qui n'a pas connu le bonheur du premier livre, qui n'était pas le premier lu — celui-là est oublié à jamais, disparu dans les oubliettes de la mémoire —, mais celui qui, le premier, nous a fait aimer la lecture ? Et si nous n'en gardons plus qu'un souvenir diffus, un parfum de féerie,...

2 pages - 1,80 €

Peut-on philosopher sans commencer par réfléchir sur le langage ?

||Par cette pensée Alain nous propose de réfléchir sur le commencement de la philosophie. Quand commençons-nous à philosopher réellement? S'il est vrai que la philosophie est un travail de réflexion sur soi-même, sur le monde ou sur la réalité quel rôle joue la réflexion sue le langage dans ce travail? Pourquoi faudrait-il réfléchir sur...

1 page - 1,80 €

TENDANCE ET CONSCIENCE RÉFLÉCHIE ?

||Qu'elle soit interprétée comme d'origine essentiellement affective ou essentiellement motrice, la tendance jusqu'à présent n'a été étudiée par nous que dans ses manifestations spontanées. Quelque obscur que soit l'objet vers lequel je tends, quelque claire que soit ma représentation de l'effort intellectuel, je n'en reste pas moins dans l'un et l'autre cas le spectateur...

1 page - 1,80 €

Que pensez-vous de ce mot de Maine de Biran: "Philosopher, c'est réfléchir" ?

||Position de la question. A première vue, la formule proposée semble banale : n'a-t-on pas toujours représenté le philosophe comme un homme qui réfléchit, comme un méditatif? Mais, en creusant le sens du mot « réfléchir », peut-être découvrirons-nous à cette pensée une portée plus profonde.I. Réflexion et vie sensitive.Maine de Biran lui-même...

1 page - 1,80 €

L'homme détruit progressivement la nature. On peut chaque jour et partout en avoir la preuve. Réfléchissez, illustrez par des exemples précis mais montrez que l'homme peut et doit sauver la nature, cette nature qui est indispensable à sa vie. ?

||CONSEILS    Voilà un sujet qui exige un jugement sûr et une bonne connaissance du développement scientifique. Le mot détruit doit être compris comme modifie les caractères originels de la nature.  L'introduction peut évoquer l'évolution des rapports entre l'homme et la nature.  Il conviendra ensuite de donner quelques exemples saisissants de l'action pernicieuse de...

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com