Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : ame

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 >>

754 dissertations trouvées

Madame de Staël écrit on 1800 dans De la Littérature (Première Partie, chap. 11 ) : « Ce que l'homme a fait de plus grand, il le doit au sentiment douloureux de l'incomplet de sa destinée. Les esprits médiocres sont, en général, assez satisfaits de la vi

||Pendant des siècles la civilisation occidentale avait offert à l'homme comme idéal l'accomplissement de sa propre nature. Ceci, qui est évident dans l'humanisme issu de l'Antiquité, est vrai aussi dans le christianisme traditionnel : même préoccupés de leur salut ni le chrétien médiéval ni le chrétien classique ne ressentent de profond malaise dans leur...

4 pages - 1,80 €

Une culture peut-elle se reclamer de l'universel ?

|| L'ethnographie et l'ethnologie ont prouvé, plus encore que les récits des anciens voyageurs, combien les solutions adoptées par les diverses cultures humaines pour régler les problèmes liés à la vie collective peuvent être différentes. Doit-on se contenter de constater cette diversité , pour en déduire par exemple que l'humanité elle-même ne se réalise que...

2 pages - 1,80 €

Commentez et discutez cette pensée de William James : « Il n'y a pas d'émotion détachée du corps».

|| Le grand psychologue américain William James, en même temps que le psychologue danois Lange» a critiqué la théorie dite Intellectualiste de l'émotion, et lui a opposé une théorie dite physiologique de l'émotion, qu'il résume par la formule : « Il n'y a pas d'émotion détachée du corps». Que signifie cette conception ? et dans...

1 page - 1,80 €

Nietzsche considère comme une tendance fondamentale la volonté de puissance. Définir cette tendance et en apprécier l'importance.

|| Introduction. — Ce terme un peu mystérieux, volonté de puissance, revient souvent dans les œuvres de Nietzsche.  Ces mots devaient servir de titre à l'ouvrage qu'il composait aux derniers mois de sa vie consciente. Que signifie exactement cette expression ? et quelle importance a la tendance ainsi désignée ?   1re partie — Définition. L'homme,...

2 pages - 1,80 €

On parle beaucoup aujourd'hui de « littérature engagée », dans laquelle l'écrivain oeuvre pour expliquer et ensuite améliorer la condition humaine. Pensez-vous que ce soit l'unique vocation de la littérature ?

||1. Il s'agit d'un sujet facile parce que posant le problème avec netteté et se rapportant à un domaine connu des élèves.    2. Le sujet explique déjà en partie ce qu'est la littérature engagée.  Il est cependant nécessaire de préciser la définition de l'engagement pour éviter que les expressions « expliquer » et « améliorer...

2 pages - 1,80 €

Paul Valéry a dit : « L'enthousiasme n'est pas un état d'âme d'écrivain. » De son côté Julien Benda écrit : « C'est pour moi un des grands signes de l'impuissance moderne de dire : j'écris mes livres sans ordre parce que si j'ordonnais mon émotion je la

Dans les sociétés encore imprégnées de sacré, le poète, le sorcier, le prophète sont proches l'un de l'autre; ils ont en commun la faculté d'être en communication avec l'au-delà, et d'être le médium par lequel s'exprime le surnaturel. Par la suite, d'autres théories, tout en supprimant la référence au divin, continuent d'attribuer l'inspiration à...

3 pages - 1,80 €

Les Goncourt ont écrit dans leur journal : Voltaire est immortel et Diderot n'est que célèbre. Pourquoi ? Voltaire a enterré le poème épique, le conte, le petit vers, la tragédie. Diderot a inauguré le roman moderne, le drame et la critique d'art. L'un e

|| Les intentions des Concourt sont claires : à leurs yeux, Voltaire représente un Classique sur le déclin, Diderot un préromantique et même un précurseur du roman réaliste du XIXe siècle. Ce jugement est-il justifié? Développement. a) Voltaire, le dernier des Classiques. b) Diderot, le premier génie de la France nouvelle. Cette partie du jugement...

1 page - 1,80 €

Quand on aura marié le Grand Turc avec la République de Venise, on réconciliera Voltaire avec Rousseau, déclare Brunetière (Etudes critiques, 3e série). En quoi vous paraît consister cette irréconciliable opposition, si vous considérez leur existence, le

|| Le plan est fourni par le sujet même : Voltaire, bourgeois parisien, vite initié aux plaisirs et aux profits de la société, sera toujours un épicurien avide de richesses et de bien-être; les vicissitudes de sa vie ne sont rien à côté de la persécution que subit Rousseau. Voltaire termine sa vie en...

1 page - 1,80 €

Expliquez pourquoi rien ne pénètre aussi doucement et aussi profondément dans l'âme qu'un bon exemple. ?

|| Montrer que la leçon des exemples, seule réellement édificatrice, vaut mieux que celle des préceptes: elle pénètre doucement et sûrement en nous; le milieu of nous vivons, les exemples que nous avons sous les veux, contribuent beaucoup à former notre caractère, notre esprit et notre coeur. Le bon sens populaire a trouvé cd proverbe...

1 page - 1,80 €

Expliquez et commentez cette pensée de Elisabeth Leseur : « Toute âme qui s'élève élève le monde ». ?

|| arler brièvement de Mme Leseur et de son oeuvre morale et littéraire. Ame d'élite, elle sut voir les choses de haut et inconsciemment inspirer à d'autres des sentiments élevés. De tout temps, cela fut : le Christ, les penseurs ont joué un rôle bienfaisant. Conclusion: puisque nous pouvons exercer une influence sur nos semblables,...

1 page - 1,80 €

On a pu dire que les Fables de La Fontaine étaient le « journal d'une âme ». A la lumière des fables que vous avez étudiées, vous direz ce que vous en pensez. ?

||La citation pose implicitement le problème de la présence du poète dans ses Fables. Leur lecture, même rapide, suffit à le constater: un être sensible s'y révèle, malgré le poids du genre littéraire qui s'opposait à des manifestations personnelles trop marquées. Aussi ce «journal d'une âme» reste-t-il écrit en pointillé. Mais cette présence discrète...

2 pages - 1,80 €

Dans le salon de Madame de La Sablière qu'il a fréquenté de 1672 à 1678, La Fontaine s'est mêlé aux discussions des philosophes et des savants. Les fables des Livres VII à XII contiennent des échos de leurs débats. ?

||  I. Un plaidoyer en faveur de l'intelligence des bêtes Le Discours à Madame de La Sablière (fin du Livre IX) est une réfutation du phi­losophe Descartes (1596-1650) qui avait soutenu dans son Discours de la méthode (1637) que les animaux étaient de simples automates. En une démonstration serrée, La...

1 page - 1,80 €

Pour le critique littéraire Albert Thibaudet, lire des romans, "c'est être amené à se reconnaître et à se juger." N'est-ce pas trop limiter l'oeuvre romanesque ?

||Plan adopté dans le devoir I. L'identification romanesque ou « se reconnaître » a) Identification au héros b) Je lis ce que je voudrais être c) L'expérience de la lecture II. Modèle et valeurs ou « se juger » a) La recherche de modèles b) La recherche de valeurs c) La lecture est un...

2 pages - 1,80 €

Pourrait-on reprendre du point de vue d'une psychologie positive le mot de Descartes que l'âme est plus aisée à connaître que le corps ?

||On sait que cette idée est énoncée à la 4e partie du Discours de la Méthode (2e paragraphe) ; on sait aussi que la pensée de Descartes, dans cette 4e partie, est d'allure uniquement métaphysique : il cherche une base à la connaissance et les fondements où il l'appuiera. Il s'agit donc, comme l'indique...

2 pages - 1,80 €

Vous chercherez à déterminer les caractéristiques de l'acte volontaire et libre en insistant sur l'aspect de cet acte qui vous semble fondamental. ?

||Introduction. — Il n'y a de vraiment nôtres que nos actes volontaires et libres. Par suite, il importe de bien préciser leurs caractères distinctifs. Nous mettrons particulièrement en relief celui qui nous paraîtra essentiel.I. — NOTIONSPrécisons d'abord, à l'aide d'exemples, ce qu'il faut entendre par acte volontaire et par acte libre.Bien que ces...

2 pages - 1,80 €

« La psychologie, écrit Ribot, sera purement expérimentale : elle n'aura pour objet que les phénomènes, leurs lois, leurs causes immédiates; elle ne s'occupera ni de l'âme, ni de son essence, car cette question, étant au-dessus de l'expérience et en deho

||INTRO. — Le Dictionnaire de l'Académie de 1935 se contente encore de la définition qu'on lit dans l'édition de 1835 : « Psychologie : Partie de la philosophie qui traite de l'âme, de ses facultés et de ses opérations ». Or, dès 1870, dans son introduction à La psychologie anglaise contemporaine, après avoir consacré...

4 pages - 1,80 €

«Avec Jean Giraudoux, Électre devient une sorte de tragi-comédie merveilleusement subtile [...] alliant la verve ironique à la pathétique éloquence et évoluant même, au deuxième acte, vers le drame policier », écrivait, en 1937, Edmond Sée dans l'oeuvre.

||La citation loue l'originalité de l'écriture dramatique de Giraudoux. Force en effet est d'en constater la grande variété de registres. Celle-ci est au service du tragique qu'il s'agit de renouveler. Ainsi Électre apparaît-elle comme une pièce de l'ambiguïté. I. Une grande variété dans l'écriture Le mélange des genres et des tons en est...

2 pages - 1,80 €

« La rêverie est le dimanche de la pensée. La flânerie n'est pas seulement délicieuse, elle est utile. C'est un bain de santé qui rend la vigueur et la souplesse à tout l'être, à l'esprit comme au corps, c'est le signe et la fête de la liberté, c'est un

||« La rêverie est le dimanche de la pensée. La flânerie n'est pas seulement délicieuse, elle est utile. C'est un bain de santé qui rend la vigueur et la souplesse à tout l'être, à l'esprit comme au corps, c'est le signe et la fête de la liberté, c'est un banquet joyeux et salutaire, le banquet du papillon qui...

5 pages - 1,80 €

Quel est le sens profond de ce mot d'un écrivain contemporain « Toute métaphysique est affaire de tempérament » ?

||INTRODUCTION. - On peut, en empruntant la terminologie de KANT, caractériser la métaphysique comme la discipline qui a pour objet le noumène ou la chose en soi, tandis que la science se borne au phénomène, à ce que les choses sont pour nous. La science comporte donc un certain relativisme tandis que la métaphysique...

3 pages - 1,80 €

Expliquez, puis jugez cette phrase de Georges Duhamel : « Je tiens que le romancier est un historien du présent, alors que l'historien est le romancier du passé. » (Nuit de la Saint-Jean, Préface, p. 10.) ?

||Introduction. — « L'histoire n'est pas un art, elle est une science », écrivait Fustel de Coulanges. Pour Spengler, à l'opposé, « la nature est objet de science, l'histoire objet de poésie ». Généralement, les historiens sont moins absolus : tout en refusant de ranger l'histoire au nombre des arts, ils refusent d'exclure tout...

3 pages - 1,80 €

Discutez ce mot de W. James : « La plus grande découverte psychologique du XIXe siècle a été celle du subconscient. » ?

||La psychologie expérimentale, « science des faits de conscience et de leurs rapports », est, comme 'les autres branches de la connaissance humaine, à caractère progressif.C'est ce qui a fait dire à W. James : « La plus grande découverte psychologique du XIXe siècle a été celle du subconscient. » Il entend évidemment sous...

2 pages - 1,80 €

Le positivisme ramène la psychologie à la biologie et à la sociologie. Que pensez-vous de cette théorie ?

||Dans la classification positiviste des sciences, la psychologie n'a point de place ; à la biologie succède immédiatement la sociologie. Cette omission est volontaire ; elle résulte de ce que Comte n'admet pas la possibilité de la psychologie, si l'on entend par là « la science de l'âme obtenue par la méthode introspective »....

2 pages - 1,80 €

Définition: AME.

  Substance immatérielle principe de la vie et de la pensée. « L'âme, par laquelle je suis ce que je suis, est entièrement distincte du corps. » (Descartes.) — Pour le matérialisme (Démocrite, Épicure, La Mettrie, d'Holbach, Moleschott), il n'y a pas de survivance du moi conscient. — Pour le panthéisme (Parménide, Anaxagore, Spinoza, Schopenhauer),...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com