Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : que

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 >>

10796 dissertations trouvées

On a souvent souligné que les prescriptions morales varient selon les temps et les lieux. Faut-il en conclure Qu'il n'y a pas de vérités morales universelles ?

B. ? II va de soi que, dans une telle conception, la moindre variation dans les jugements de la conscience ou les prescriptions des règles morales constitue une fissure dans le bloc rigide de la moralité et peut être exploité contre elle. II. Vraie conception de la conscience et de la moralité. A. ? Mais une telle conception est celle...

1 page - 1,80 €

Peut-on dire vrais au même titre la théorème mathématique et la loi physique ?

Sens des mots de l'énoncé : - Les mathématiques sont la science des grandeurs (tout ce qui est susceptible d'augmentation et de diminution). Les mathématiques pures considèrent les idées de quantité, de nombre et de rapport sans les supposer en aucun objet particulier (cf. arithmétique, algèbre, étude des fonctions) ; avec la géométrie intervient la notion de grandeur concrète,...

1 page - 1,80 €

En quoi consiste, selon vous, l'explication d'un fait historique ?

C'est ainsi qu'Henri BERR (La Synthèse en histoire, éd. de 1953, p. 43 et suiv.) distingue : 1° la « causalité brute» qui porte sur les « faits contingents » : ceux-ci ne sont pas sans cause ; mais, comme ils ne se reproduisent pas identiquement, le rapport de cause à effet n'y est pas «instructif », il...

2 pages - 1,80 €

Qu'est-ce Qu'une loi statistique ?

Aussi repousse-t-il la méthode statistique comme un pis-aller qui ne peut jamais « donner la vérité scientifique ». « La statistique, écrit-il (Ibid., 2e partie, chap. II, § IX), ne peut donner qu'une probabilité, mais jamais une certitude. J'avoue que je ne comprends pas pourquoi on appelle lois les résultats qu'on peut tirer de la statistique ; car...

2 pages - 1,80 €

Comment l'existence de lois statistiques s'accordent-elle avec le principe du déterminisme ?

, 2e partie, chap. II, § IX), ne peut donner qu'une probabilité, mais jamais une certitude. J'avoue que je ne comprends pas pourquoi on appelle lois les résultats qu'on peut tirer de la statistique ; car la loi scientifique, suivant moi, ne peut être fondée que sur une certitude et sur un déterminisme absolu, non sur une probabilité....

2 pages - 1,80 €

Comment expliquez-vous que la science, qui recherche la certitude, fasse usage de la notion de probabilité ?

Elles exprimaient simplement ce fait qu'à l'échelle corpusculaire, il est nécessaire d'avoir recours à des procédés d'observation et de mesure qui modifient le phénomène observé. Tel est le sens du principe de complémentarité énoncé par BOHR : « L'interprétation dernière [de ce principe] était que l'observable était une propriété, non pas du système tout seul, mais du couple...

2 pages - 1,80 €

La diffusion croissante des résultats scientifiques et techniques a-t-elle La diffusion croissante des résultats scientifiques et techniques a-t-elle permis aux êtres humains de mieux vivre ?

-          Par contre, les sciences et les techniques font apparaître de nouveaux besoins. L'homme ne se contente plus des désirs naturels, car les sciences et les techniques repoussent ses besoins au-delà de ses capacités naturelles. Ainsi, alors qu'à l'état de nature il pouvait facilement satisfaire ses désirs (ceux-ci n'étant constitués que de « la nourriture, une femelle et le...

3 pages - 1,80 €

Les réprésentations de la technique au cours des siècles ?

Au lieu d'être le médiateur entre deux marchandises, l'argent devient le moteur qui tend à tout transformer en capital (ou valeur d'échange). Le fétiche de tous les fétiches est en définitive l'argent lui-même. Aujourd'hui, après deux siècles d'un prodigieux développement des sciences et des techniques en relation avec l'essor de l'industrie, la technique est à la fois : ADMIREE : -...

2 pages - 1,80 €

Le fétichisme moderne de la technique ?

Le fétichisme moderne de la technique FÉTICHISME DE LA MARCHANDISE CHEZ MARX Dans les sociétés primitives, le fétiche est un objet sacré qui concentre tous les pouvoirs et confère à celui qui le possède la toute-puissance. Pareillement, dans le capitalisme, la marchandise prend une individualité et une autonomisation si forte qu'elle nous fait oublier ses origines...

1 page - 1,80 €

L'antique mépris pour la technique.

L'antique mépris pour la technique AVANT LA REVOLUTION INDUSTRIELLE En Occident, jusqu'à la Révolution industrielle (2e moitié du XVIIIe siècle), la technique a fait l'objet d'un mépris assez général de la part des élites intellectuelles et politiques. Ces dernières fondaient leur pouvoir et leur distinction sur le fait de ne pas prendre part à la production matérielle et de se...

1 page - 1,80 €

La technique contribue-t-elle à faire le bonheur de l'humanité ?

La technique contribue-t-elle à faire le bonheur de l'humanité ? Ou l'entraîne-t-elle au contraire vers sa perte ? La technique est-elle libératrice ou asservissante ? En un mot, faut-il avoir peur des machines ? NON Pour certains, la technique assurera le bonheur de l'humanité. Elle a déjà considérablement amélioré ses conditions de vie, en rendant l'homme capable de mieux maîtriser...

3 pages - 1,80 €

La technique est-telle libératrice ou asservissante ?

La technique contribue-t-elle à faire le bonheur de l'humanité ? Ou l'entraîne-t-elle au contraire vers sa perte ? La technique est-elle libératrice ou asservissante ? En un mot, faut-il avoir peur des machines ? NON Pour certains, la technique assurera le bonheur de l'humanité. Elle a déjà considérablement amélioré ses conditions de vie, en rendant l'homme capable de mieux maîtriser...

1 page - 1,80 €

COMMENT EXPLIQUER LA CREATION ARTISTIQUE ?

EXPOSÉ L'APPROCHE PSYCHOLOGIQUE Selon une idée courante, le secret de la création artistique résiderait dans la personnalité de l'artiste. Approfondissant cette idée, la psychanalyse a cru découvrir à la base de toute création artistique un processus de sublimation : la transposition sur un plan culturel de pulsions, de désirs, de passions qui ne peuvent se réaliser dans la vie ordinaire. L'APPROCHE...

2 pages - 1,80 €

Qu'EST-CE QUE LA BEAUTE ?

1) La thèse de sens commun EXPOSÉ Le beau serait essentiellement affaire subjective : chaque individu serait « libre » de trouver beau ce qui lui plaît, le goût personnel serait le seul critère du beau. En un mot : « Les goûts et les couleurs ne se discutent pas ». CRITIQUE Ce subjectivisme esthétique détruit le concept de beau, en le...

1 page - 1,80 €

L'objectivité de la connaissance historique ?

DE LA RECONSTITUTION DUPASSE... La connaissance historique se veut connaissance du passé, donc d'une réalité qui n'existe plus et n'existera plus jamais. La première tâche de l'historien est donc de reconstituer le passé par la recherche de traces, de documents, de témoignages. Ces derniers doivent cependant être soumis à une sévère critique : - une critique externe, pour s'assurer de...

1 page - 1,80 €

COMMENT EXPLIQUER l'HISTOIRE ?

COMMENT EXPLIQUER L'HISTOIRE ?   DE MULTIPLES DÉTERMINISMES - d'ordre géographique, Ex : l'insularité de l'Angleterre ; - d'ordre climatologique, Ex : sécheresse prolongée entraînant de mauvaises récoltes ; - d'ordre démographique, Ex : taux de croissance rapide de la population ; - d'ordre économique, Ex : alternance de phases d'expansion et de récession ; etc. Cependant, ces déterminismes sont partiels, et aucun ne peut expliquer...

1 page - 1,80 €

Y A-T-IL UN SENS DU DEVENIR HISTORIQUE ?

Cf. Condorcet (1743-1794) A. Comte (1798-1857), pour qui l'Humanité passe du stade théologique (prédominance de la religion) au stade positif (prédominance de la science). Voir le positivisme.     HEGEL (1770-1831)   L'Histoire a pour fin de réaliser la Raison (soit les principaux idéaux philosophiques : le Vrai, le Beau, le Bien, la Justice) dans le cadre de l'État moderne.   MARX (1818-1883)   L'Histoire doit s'achever dans...

1 page - 1,80 €

Le progres technique a-t-il élargi le champ de la morale ?

||  Le progrès technique et la morale sont un couple de notions qui ne va pas immédiatement de soi. En effet, le progrès technique concerne les avancées technologiques, le développement des connaissances grâce au développement des compétences et il est directement en lien avec le travail. Dès lors, comment cette activité éminemment concrète peut-elle...

2 pages - 1,80 €

Une action déraisonnable peut-elle être authentiquement humaine ?

On s?interroge donc ici sur la liberté d?action de l?homme par rapport à la norme du raisonnable ainsi que sur le critère même du raisonnable pour juger de l?humanité d?une action.   Proposition de plan :   1- Apparemment, une action humaine est une action conforme à la raison. La raison est le propre de l?homme, ce qui définit le mieux son caractère d?homme,...

3 pages - 1,80 €

La puissance du langage peut-elle être redoutable ?

.../... III. La relation du langage à l'homme    On pourra alors cerner les limites de cette idée d'une efficace redoutable du langage, en montrant que cette efficace est limitée par le fait que le langage suppose un récepteur doué de raison, capable de sens critique, en montrant que l'usage du langage peut difficilement...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com