Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : ame

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 >>

755 dissertations trouvées

La vie sans examen mérite-t-elle d'etre vécue ?

Remarques générales : · L'affirmation à questionner, « une vie sans examen ne vaut pas la peine d'être vécue », est située dans l'histoire de la philosophie : elle est prononcée par Socrate dans L'apologie de Socrate de Platon (en 38 a). · ...

3 pages - 1,80 €

Sans la liberté de blâmer, il n'y a pas d'éloge flatteur (Beaumarchais). Qu'en pensez-vous ?

Cette phrase est tirée du Mariage de Figaro de Beaumarchais. Elle a à cette époque une importance considérable. La liberté de parole et de critique n'est pas encore véritablement acquise. Il n'est pas permis de critiquer ni le pouvoir et ni les nobles et aristocrates. Beaumarchais est un auteur de théâtre qui écrit au siècle des Lumières, courant...

2 pages - 1,80 €

La technique n'est elle qu'un moyen d'assouvir nos besoins fondamentaux ?

La technique peut se définir comme usage ou l'emploi d'une habileté particulière : d'un certain art de faire en vue de produire quelque chose de façon plus efficace et plus rapide. En ce sens, la notion de technique a principalement un aspect économique : économie de temps, de moyens etc. La technique est effectivement l'ensemble des procédés ou méthodes d'un...

4 pages - 1,80 €

Puis-je être amené à désirer ce qu'autrui désire que je désire ?

Le désir est censé être ce qu'il y a de plus personnel, de plus secret, profond et propre à chaque sujet. En cela, il se distingue du besoin, qui est également un manque, mais un manque qui peut être assouvi ; bien souvent on donne pour exemples typiques des besoins les besoins physiologiques : boire, manger, dormir, se protéger des...

3 pages - 1,80 €

Puis-je être amené à désirer ce qu'autrui désire que je désire ?

Puis-je être amené à désirer ce qu'autrui désire que je désire ? Nous avons donc vu que, non seulement les mécanismes du désir font que l’on peut effectivement être amené à désirer ce qu’autrui désire que l’on désire (la séduction et la publicité en sont les meilleurs exemples), mais que cela est au cœur...

3 pages - 1,80 €

L'instinct peut-il se ramener à une habitude devenue héréditaire ?

« Oui, » disent les philosophes de l'école évolutionniste anglaise, Darwin, Herbert Spencer, Lewes, Murphy, d'après lesquels les individus de chaque espèce vivante ayant pris à l'origine des habitudes conformes à leur nature et à leurs besoins, ces habitudes, fortifiées par le temps, se sont transmises et se transmettent de génération en génération comme le patrimoine commun de...

1 page - 1,80 €

Réclamer justice, est-ce défendre seulement ses intérêts ou vouloir faire respecter le droit ?

Lorsqu'un individu se dit victime d'une injustice, celui-ci affirme l'idée d'un droit. En effet, parler d'injustice signifie toujours déjà la référence à son contraire. Tout droit se définit en effet comme pouvoir, moralement reconnu, d'exiger quelque chose. Dans ce cadre, ce quelque chose sera conforme soit à une règle précise, soit à un principe de légitimité. Dès lors,...

2 pages - 1,80 €

La matière vivante a-t-elle une âme ?

La matière vivante a-t-elle une âme ?||   L'âme est aujourd'hui une notion dont les connotations religieuses ou métaphysiques semblent l'avoir bannies du terrain de l'explication scientifique, et à fortiori si on l'on rapporte l'âme à la matière vivante. La matière et la vie nous semble être des objets scientifiques qui vont de soi, tandis que l'âme se voit...

3 pages - 1,80 €

Peut-on ramener le droit à la force ?

||Une analyse célèbre de Rousseau dans le Contrat social se conclut par la réflexion suivante : « Convenons donc que force ne fait pas droit... ». L'auteur vient, en effet de montrer que si l'on obéit par la force on n'obéit pas par devoir et que la notion de droit n'ajoute rien à l'exercice...

2 pages - 1,80 €

L'âme est-elle plus facile à connaître que le corps ?

|| « O Seigneur, s'il y a un Seigneur ; sauvez mon âme, si j'ai une âme. » écrit E. Renan, exprimant les incertitudes au sujet de la connaissance de l'âme. Pourtant, Descartes soutient que cette connaissance est bien plus facile à obtenir et plus assurée que celle du corps. Nous sommes donc face à...

6 pages - 1,80 €

Comment définir l'âme humaine ?

Comment définir l'âme humaine ?||« Passons aux attributs de l'âme... Les premiers sont de me nourrir et de marcher... Un autre est de sentir... Un autre est de penser. » Cette formule de Descartes (2e Méditation) rassemble les divers aspects que prit et conserve le concept d'âme. De l'inanimé à l'animal, la réflexion chercha un...

2 pages - 1,80 €

Les passions : une servitude de l'âme «clouée au corps » ?

||Le sujet percevant et agissant dispose-t-il d'une emprise sur ce qui affecte le corps, ou bien ne fait-il que subir? La problématique des passions est ici en cause. «Qu'il n'y a point d'âme si faible qu'elle ne puisse, étant bien conduite, acquérir un pouvoir absolu sur ses passions » (Les Passions de l'âme, §...

1 page - 1,80 €

« Il y eut un temps où le voyage confrontait le voyageur à des civilisations radicalement différentes de la sienne et qui s'imposaient d'abord par leur étrangeté. Voilà quelques siècles que ces occasions deviennent de plus en plus rares. Que ce soit dans

||Un temps n'est plus ! Celui où le voyage comblait le goût de l'exotisme que nourrissait la fascination exercée par les pays lointains — l'appel de Tailleurs se traduisant sinon par un départ effectif, du moins par une curiosité avide pour les mœurs étrangères en même temps qu'étranges.  Ce temps est idéalement illustré, aux...

2 pages - 1,80 €

G. Duhamel a dit : « Le romancier est l'historien du présent, alors que l'historien est le romancier du passé. » Dans quelle mesure ce jugement peut-il s'appliquer à l'oeuvre de Balzac et à celle de Michelet ?

||||Début — Depuis le romantisme certains rapports ont été aperçus entre l'histoire et le roman : l'historien, pour faire vivant, doit faire appel à l'imagination; le romancier, pour faire vrai, doit s'appuyer sur l'observation et le document. La définition proposée s'applique bien à Michelet et à Balzac. 1. Application à Michelet :  a) Michelet...

3 pages - 1,80 €

André Chénier a dit : « De toutes les nations de l'Europe, les Français sont ceux qui aiment le moins la poésie et qui s'y connaissent le moins. » Renchérissant sur ce jugement, Baudelaire écrivait : « La France éprouve une horreur congénitale de la poés

||||Début. — Trois jugements qui étonnent par leur sévérité. Essayons de voir ce qui a pu les motiver aux yeux de leurs auteurs et de déterminer la nature de la poésie en France, d'après quelques exemples. 1. André Chénier, à une époque de décadence de la poésie, essaie de la renouveler (« sur des pensers...

2 pages - 1,80 €

La télévision peut-elle améliorer le niveau de culture des téléspectateurs ?

||Depuis son avènement, la télévision suscite un débat passionné. Moyen exceptionnel de vulgarisation pour les uns, elle endort pour d'autres le sens critique. Certains y voient même l'essentiel de la civilisation actuelle. Des affrontements accompagnent ses changements : récemment encore la privatisation a fait crier à l'assassinat de la culture. En 1980, dans...

3 pages - 1,80 €

Quelles réflexions vous suggèrent ces deux affirmations de Zola : « Si vous me demandez ce que je viens faire en ce monde, moi artiste, je vous répondrai : je viens vivre tout haut. ». « Ma définition de l'oeuvre d'art serait, si je la formulais : une oe

|| On a récemment exhumé les œuvres et les papiers intimes d'Emile Zola. On a discrètement fêté le cinquantenaire de sa mort. Certains contemporains ont évoqué le souvenir de sa noble figure ; de très jeunes écrivains ont nié son influence. On ne lit plus guère Zola dans les petites chapelles littéraires. Mais un simple...

3 pages - 1,80 €

« Les lettres nourrissent l'âme, la rectifient, la consolent. » Expliquez cette maxime de Voltaire. Peut-on la discuter ? Dans quelle mesure votre approche des oeuvres littéraires vous permet-elle de vérifier cette triple vocation des lettres ?

||« Les lettres nourrissent l'âme, la rectifient, la consolent. » Que penser de cette maxime de Voltaire ? Elle semble assez bien s'appliquer au rôle de la littérature, si l'on admet évidemment que le philosophe en parlant de « lettres » désigne les chefs-d'oeuvre de la littérature, et non les innombrables écrits produits chaque...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com