Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : politique

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 >>

574 dissertations trouvées

Est-il dans la nature du pouvoir politique de mettre en péril les libertés ?

|| a) Remarque : Le « pouvoir politique » étant une expression assez vague, nous l'entendrons ici au sens d'Etat, lequel se définit comme « l'Autorité souveraine s'exerçant sur l'ensemble d'un peuple et d'un territoire déterminé» (Petit Robert).  b) Le problème : Le but poursuivi par l'Etat est en principe d'assurer la sécurité et la...

5 pages - 1,80 €

La politique se réduit-elle à l'art de la domination ?

||    Celui qui exerce une autorité politique est celui qui commande à un groupe, donne et fait respecter ses ordres de manière à ce que les autres agissent selon sa volonté. Ainsi, la politique est une technique, un art, qui permet d’imposer à différents individus d’une collectivité une conduite. Or comment appelle-t-on un tel...

5 pages - 1,80 €

L'action politique doit-elle être guidée par la connaissance de l'histoire ?

L'action politique doit-elle être guidée par la connaissance de l'histoire ?|| Bien définir les termes du sujet :   - « L’action politique » : est une action bien spécifique car réfléchie. L’action politique n’est pas une seule action accomplie au coup par cou, mais désigne un ensemble d’actions qui visent toutes le même but. Autrement dit,...

6 pages - 1,80 €

Faut-il être corrompu pour réussir en politique ?

||  On entend souvent que la politique est un milieu corrompu et qu'on ne peut réussir en politique sans être corrompu. Les hommes politiques doivent plaire au peuple, dans un système électoral, ils sont en concurrence les uns avec les autres, ce qui accroît les exigences de séduction. Ils doivent plaire et en même temps...

2 pages - 1,80 €

Que vaut-on, en politique, la règle de la majorité ?

|| -         La majorité principe d'expression de la volonté populaire. Le corps électoral est constitué de tous les citoyens et citoyennes en âge de voter à condition qu'ils ne soient pas privés de leurs droits civiques. La majorité au suffrage universel fonde la souveraineté du peuple dans un régime démocratique. -         Démocratie =...

3 pages - 1,80 €

La politique peut-elle contribuer au bonheur des individus ?

La politique peut-elle contribuer au bonheur des individus ?||  Oui, mais indirectement : elle doit garantir les conditions du bonheur pour chacun, c'est-à-dire les droits de chacun qui puissent lui permettre de mener une existence privée. On n'est citoyen que pour être homme ; tout n'est pas politique (l'affirmation du contraire définit une forme de totalitarisme)....

2 pages - 1,80 €

La politique doit-elle privilégier l'ordre à la liberté ?

La politique doit-elle privilégier l'ordre à la liberté ?||  La politique est, de manière très générale, l’organisation du « vivre ensemble » des hommes. Cette organisation consiste notamment dans la mise en place de règles qui ont pour but d’assurer la paix entre les hommes, et la justice de leurs échanges. L’objet propre de la politique n’est pas...

5 pages - 1,80 €

Le domaine politique est-il conditionné par le droit ?

Le domaine politique est-il conditionné par le droit ?|| Introduction :   Bien définir les termes du sujet : - « Le domaine politique » : Le terme « domaine » est ici ajouté pour insister sur le fait que le mot « politique » est utilisé au masculin, et non pas au féminin. Si la politique désigne la discussion toujours recommencée sur les choses communes...

4 pages - 1,80 €

L'action politique doit-elle être guidée par la connaissance ?

    La vie politique est devenue telle qu’aucun gouvernant, si éminent soit-il, ne pourrait admettre que, pour diriger son action, il lui suffit de s’inspirer du passé. Et même l’invoquer, ou prétendre y trouver quelque leçon engageant la conduite de ses concitoyens, risque de se révéler une arme à double tranchant. C’est que le ...

3 pages - 1,80 €

La politique est-elle la guerre continuée par d'autres moyens ?

|| Dans l’Histoire de la Guerre du Péloponnèse, III, 82, rapportant les événements survenus à Corcyre lors de la décision de la bonne alliance, lorsqu’il s’agit de savoir s’il est opportun de rester fidèle à Athènes pour combattre Corinthe ou s’il est préférable de renverser l’alliance et de passer du côté de Sparte...

24 pages - 1,80 €

Quels sont les fondements de l'autorité politique ?

||La question du fondement de l'autorité politique et de sa justification est au cœur de la philosophie politique. On doit pourtant constater qu'elle est pratiquement absente de la pensée grecque qui s'interroge plutôt sur la fonction et la finalité du politique. Deux raisons à cela : le Grec ne se conçoit pas existant en...

2 pages - 1,80 €

On parle beaucoup actuellement de littérature « engagée », c'est-à-dire de cette littérature qui prend parti, soit pour les défendre, soit pour les attaquer, pour ou contre certaines tendances politiques, sociales ou religieuses de l'époque. Certains pen

|| Introduction. — Le temps du dilettantisme semble bien passé. L'homme moderne ne peut guère se contenter d'assister en spectateur indifférent ou amusé aux luttes qui se livrent autour de lui. On le somme de prendre parti et d'entrer dans la bataille. Le littérateur ne fait pas exception. Il se voit refuser le droit de...

3 pages - 1,80 €

Un critique contemporain définit l'esprit du XVIIIe siècle en ces termes: "Il fallait édifier une politique sans droit divin, une religion sans mystère, une morale sans dogme." Dans quelle mesure et avec quelles nuances ce jugement se trouve-t-il vérifié

|| Introduction Quand on considère l'œuvre du XVIIIe siècle dans son ensemble, elle apparaît comme diverse, contradictoire, voire chaotique. Il semble presque impossible de lui trouver une unité, autrement dit de définir l'esprit du « siècle philosophique ». N'y aurait-il pas moyen, en se plaçant à la source créatrice de ses exigences intellectuelles, de...

4 pages - 1,80 €

La politique doit- elle être morale ?

||    Pour répondre à cette problématique, tout d’abord nous allons analyser le fait que la politique doit être morale, puis nous étudierons la politique lorsqu’elle ne peut ne pas être morale. Enfin, nous verrons différents régimes adoptant une politique morale ainsi que différentes visions de moralité politique.            Dans toute communauté, la...

2 pages - 1,80 €

Qu'est-ce que la science politique ?

|| L’objet de science politique est très difficile à définir précisément. Il faut comprendre les logiques propres à chaque réponse. On peut proposer trois éléments de réponse différents :   Partir de l’idée que la notion de discipline scientifique n’a aucun sens épistémologique (science de la connaissance) : le découpage entre disciplines est donné par les institutions....

12 pages - 1,80 €

Philippe Audoin écrit dans son ouvrage sur Breton (1970) : «Breton assignait au surréalisme l'objectif - suspect aux politiques comme aux philosophes - de contribuer à la formation d'un nouveau mythe. Il ne s'agissait certes pas d'agencer de toutes pièce

|| Après avoir rappelé qu'il faut démolir les églises, Breton, dans une Dédicace à Armand Hoog. écrivait: « Vive le mythe nouveau ! ». se révélant ainsi parfaitement conscient de l'aspect mythique de son œuvre, de sa volonté de retour aux grandes sources collectives de l'humain. Rompant avec la pensée classique, trop abstraitement universaliste ...

3 pages - 1,80 €

L'autorité politique peut-elle dériver d'une relation naturelle ?

||  L’autorité est une relation de personne à personne ; en effet, un objet n’a pas, semble-t-il, d’autorité sur un autre objet ou sur une personne. Plus précisément, l’autorité hiérarchise, spatialise les individus en les distinguant les uns des autres. On parle en effet de l’autorité d’un père « sur » ses enfants, d’un maître « sur » ses disciples...

4 pages - 1,80 €

Analyse du livre VIII (8) de la POLITIQUE d'ARISTOTE ?

|| I. — L'éducation des enfants doit spécialement attirer l'attention du législateur; car les mœurs individuelles sont le fondement des sociétés; il importe donc beaucoup que l'éducation soit une, et la même, pour tous les membres d'une nation, et que la direction en soit commune, et non pas abandonnée à chaque particulier. Quelle doit être...

1 page - 1,80 €

Peut-on ne pas s'intéresser à la politique ?

||              « La politique, entendons-nous dire, est une nécessité impérieuse pour la vie humaine, qu’il s’agisse de l’existence de l’individu ou de celle de la société » (Hannah Arendt, dans Qu’est-ce que la politique ?). Cette nécessité de la politique semble de premier ordre dans la mesure où nous vivons en société....

4 pages - 1,80 €

De quoi s'autorise le politique pour gouverner ?

|| Le politique, que ce soit la personne du monarque, un petit groupe de personnes (dans le cas d’une aristocratie), ou l’institution du gouvernement, a pour fonction de gouverner, c’est-à-dire d’organiser la vie d’une collectivité sur un territoire donné, et d’assurer sécurité, paix et satisfactions matérielles à cette communauté. Le politique a donc une fonction...

2 pages - 1,80 €

LE CONTRAT SOCIAL ou PRINCIPES DU DROIT POLITIQUE DE ROUSSEAU (ANALYSE DU LIVRE PREMIER).

|| J.-J. Rousseau se propose de rechercher la légitimité du fondement sur lequel reposent les lois politiques. Après avoir brièvement fait connaître ce but de son ouvrage, il entre aussitôt en matière. Il veut, dans le premier livre, établir que l'ordre social ne vient point de la nature, et étudier la convention qui l'a constitué...

4 pages - 1,80 €

Des relations politiques sans domination ni pouvoir sont-elles possibles ?

||La politique est l’art de conduire les affaires de l’État,  et les relations politiques, ce sont les rapports qui unissent les hommes ou les groupes d’homme dans le cadre de la gestion d’un État. Les relations politiques peuvent donc désigner le rapport des citoyens et des hommes chargés de mener la marche d’un ...

6 pages - 1,80 €

Que vaut en politique la règle de la majorité ?

|| Analyses préalables   -         La majorité principe d'expression de la volonté populaire. Le corps électoral est constitué de tous les citoyens et citoyennes en âge de voter à condition qu'ils ne soient pas privés de leurs droits civiques. La majorité au suffrage universel fonde la souveraineté du peuple dans un régime démocratique. -         Démocratie = du...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com