Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : nos

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 >>

5331 dissertations trouvées

Y a -t-il quelque chose que les méchants ont compris et que les bons ignorent ?

Supposer que les méchants détiennent un savoir dont seraient privés les bons constitue une pensée paradoxale. Un para-doxe désigne une proposition provocante qui vient contredire ce qui est communément reçu. Cette proposition nous choque en un double sens . Tout d'abord les individus qualifiés de méchants commettent des actions qui violent les règles de justice en recherchent leur...

4 pages - 1,80 €

« Nous avons une impuissance de prouver, invincible à tout dogmatisme. Nous avons une idée de la vérité, invincible à tout le pyrrhonisme ». Comment comprenez-vous cette phrase de Pascal ?

Pascal, dans Les Pensées, essaie de convaincre les libertins que la raison humaine a des limites et que la foi nous donne sous forme de mystères des réponses aux questions métaphysiques. Le pyrrhonisme est une forme de scepticisme qui affirme que la vérité est une illusion et que tout n'est qu'apparence. Mais à bon droit, Pascal fait remarquer...

2 pages - 1,80 €

En quoi est-il important de souligner que: Nous avons tous été enfants avant que d'être hommes ?

o Remarquer qu'il n'est pas question ici de juger de l'importance ou non de l'affirmation (toute cette problématique est ici hors-sujet). m Remarquer qu'il ne s'agit même pas de la réalité de « la chose » en tant que telle mais de l'importance de la « souligner ». (Certes une réflexion sur la réalité de « la chose »...

4 pages - 1,80 €

La technique nous libère-t-elle du labeur ?

    Le travail est le plus souvent considéré comme une contrainte avant d'être perçu comme étant une activité libératrice ou plaisante. Cela peut-être parce que le travail est pour l'homme une nécessité, et non un choix volontaire. Mais il apparaît que beaucoup aime travailler pour améliorer leur vie, comme le bricoleur qui se plait à élaborer ou à...

2 pages - 1,80 €

SOMMES-NOUS ENTIEREMENT MAITRES DE NOS PENSEES ?

La philosophie antique se présente comme l'amour du savoir autant que le désir de la sagesse. Mais il s'agit de deux aspects d'une même réalité. La sagesse est une fin désirable. Elle désigne la forme de vie la plus accomplie. En effet, elle consiste dans la maitrise de soi, c'est-à-dire de sa propre conduite. Mais celle-ci exige un effort...

3 pages - 1,80 €

Faut-il se méfier de nos désirs ?

« Faut-il se méfier de nos désirs ? » est une question très difficile à répondre. « Faut-il » ? Il ne s'agissait pas tellement ici de déterminer si un désir est bien ou pas, mais de décider entre deux options selon ce qui paraît raisonnable et recommandable. En effet, cela dépend de plusieurs données telles que...

1 page - 1,80 €

L'hypothèse de l'inconscient nous rend-telle transparent à nous-même ?

L'inconscient, si on considère sa formation, se compose du préfixe négatif -in et du radical « conscient ». L'inconscient semble donc dans un premier temps désigner ce qui est privé de la conscience. Il s'agit donc dans un premier temps de définir la conscience. On peut donner deux interprétations un peu différentes de l'étymologie de la conscience. On peut l'appréhender...

5 pages - 1,80 €

Une vérité digne de ce nom est-ce une vérité démontrée ?

Démontrer quelque chose, c'est établir une vérité par un raisonnement rigoureux. En tant que telle, la démonstration relève en priorité du champ des mathématiques, et elle exclut la subjectivité ou la particularité de ce qui est énoncé. Démontrer, c'est donner la preuve, cette dernière conduisant de façon indubitable à admettre la vérité d'une proposition. La démonstration rejette donc...

4 pages - 1,80 €

Est-il juste d'attendre que l'Etat règle tous nos problèmes ?

Est-il juste d'attendre que l'Etat règle tous nos problèmes ?|| Pour que les hommes puissent vivre en paix et en sécurité à l’intérieur d’un territoire donné, ils ont institué l’Etat, dont la mission s’étend ensuite au maintien de la cohésion sociale, au développement et la prospérité de la nation. L’Etat s’érige donc comme garant du « bien vivre...

2 pages - 1,80 €

Afin de diminuer les risques et évacuer certaines craintes suscitées dans notre société, la recherche scientifique doit-elle fixer des limites à ses investigations ?

Afin de diminuer les risques et évacuer certaines craintes suscitées dans notre société, la recherche scientifique doit-elle fixer des limites à ses investigations ?   La recherche et le progrès sont inhérents à l'espèce humaine, en conséquence, les risques le sont aussi car le progrès entraîne inexorablement des risques. Est-ce que le...

2 pages - 1,80 €

Quelles réflexions vous suggère cette remarque de Paul Valéry :« CHAQUE HOMME SAIT UNE QUANTITÉ PRODIGIEUSE DE CHOSES QU'IL IGNORE QU'IL SAIT. SAVOIR TOUT CE QUE NOUS SAVONS ? CETTE SIMPLE RECHERCHE ÉPUISE LA PHILOSOPHIE ». ?

Pour Socrate, le savoir philosophique est la conscience d'un non-savoir : « je ne sais qu'une chose, c'est que je ne sais rien ». Arislolr. en revanche, identifiera la philosophie à un savoir encyclopédique : « j'appelle philosophe, celui qui, dans la mesure du possible, possède la totalité du savoir ». C'est dire que les relations entre la...

3 pages - 1,80 €

SI LES NAVETTES MARCHAIENT TOUTES SEULES ON POURRAIT SE PASSER D'ESCLAVES ». Cette boutade d'Aristote annonce-t-elle deux millénaires en avance le machinisme contemporain ?

Il y a, disait Aristote - dès le début de la Politique -, deux sortes de machines : celles qui sont inanimées et celles qui sont animées ; ces dernières sont les esclaves. Pour lui l'esclavage est une loi naturelle, car il faut bien manipuler les outils, faire tourner la meule, accomplir toutes les besognes matérielles indignes de...

2 pages - 1,80 €

La culture nous rend-elle vraiment plus humain ?

La culture est propre à l'homme, on ne parlera pas de culture chez les animaux. En ce sens, on comprend que la culture puisse caractériser l'humain. Mais peut-elle rendre « plus » humain ? Cela signifierait deux choses : qu'on puisse être humain sans culture ; qu'il puisse y avoir des degrés d'humanité. Comment un être humain peut-il être plus ou moins humain...

6 pages - 1,80 €

Parler d'une conscience inconsciente n'invalide-t-il pas dramatiquement notre rapport à la liberté donc à la responsabilité ?

||  La conscience définit un état de lucidité et d’attention à soi et autour de soi. Dès lors la conscience nous permet d’agir et de réagir librement en tant que nous pouvons nous déterminer librement. Or être libre c’est responsable en tant que nos actions et nos choix nous sont imputables. On oppose communément...

4 pages - 1,80 €

« Il est bien peu de monstres qui méritent la peur que nous en avons » (André Gide). Commentez. ?

Cette citation est extraite du troisième livre des Nouvelles nourritures, ouvrage de Gide qui fait suite à l'une de ses oeuvres de jeunesse, les Nourritures Terrestres, où un auteur d'aphorismes et de poèmes en prose instruit le lecteur, nommé Nathanaël, à prendre garde à la beauté du monde et à jouir des biens que l'existence humaine procure, plutôt...

3 pages - 1,80 €

La notion d'inconscience introduit-elle la fatalité dans la vie de l'homme ?

La notion d'inconscience introduit-elle la fatalité dans la vie de l'homme ?|| Freud a révolutionné la vision du psychisme humain en  remettant en question tous les principes établis jusqu’ici sur la domination intérieure de l’homme. Il établit que l’homme ne serait pas gouverné par un élément dont il est averti (la conscience) mais au contraire...

7 pages - 1,80 €

La philosophie nous détache-t-elle de la vie ?

xxx ?||HTML clipboard Trouver son chemin dans l'existence est peut être la tache la plus importante qui nous incombe. Mais ne risque-t-on pas justement de perdre notre vie à trop vouloir lui donner un sens ? Le sujet ainsi nous met devant une alternative en convoquant un lieu commun : ce que vivent généralement les...

3 pages - 1,80 €

La non-violence relève-t-elle de la fiction ?

Incipit : La non-violence s’est certainement pour la première fois manifestée avec ampleur dans la mise en pratique de Gandhi (marche du sel 1950 – indépendance de l’Inde) d’un corps de doctrine appartenant à la tradition bouddhique. Elle se caractérise comme une attitude de délégitimisation de la violence, sur la base du respect de l'autre dans le conflit. Dans...

3 pages - 1,80 €

L'art est-il synonyme de liberté ?

L'art est-il synonyme de liberté ?||L'activité artistique est un des points de convergence de l'individu et de la société, s'il est vrai que l'artiste est un être humain exceptionnel, mais que pourtant, son oeuvre, sa valeur, sont inséparables d'une insertion et d'une reconnaissance sociale. D'autre part, comprendre l'activité artistique engage la question de sa réductibilité...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com