Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : nos

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 >>

5331 dissertations trouvées

Pensez-vous que le travail est une source d'épanouissement pour l'homme ?

Ce dernier, alors réduit à n?être que rouage dans le système, c?est-à-dire à se définir par sa disponibilité à être remplacé, se déshumanise (Tocqueville). Le travail ainsi présenté n?est que source d?aliénation et d?asservissement, brimant la possibilité d?une réalisation des virtualités les plus hautes de l?homme. En conséquence, le travail ne peut être source d?épanouissement que dans sa...

2 pages - 1,80 €

Devons-nous être heureux ?

Toutefois, nous devons prendre garde à ne pas renverser l?ordre des choses. En effet, poser la question « devons-nous être heureux ? », ce n?est pas se demander s?il faut imposer à l?homme, par un devoir, la recherche du bonheur. C?est plutôt se demander si l?homme a pour destination le bonheur ; dès lors, la question « devons-nous être heureux ? » entend remettre en...

3 pages - 1,80 €

L'art nous apprend-il à percevoir ?

Nous avons une vision partielle du réel et l?art est justement là pour compenser cette lacune. En effet, nous ne percevons des choses que ce que nous pouvons en faire ; notre vision du réel est pratique.   De plus, les concepts nous éloignent de la réalité. Avec le penseur abstrait, comme...

5 pages - 1,80 €

La politique peut-elle faire l'économie d'une réflexion philosophique ?

||Comment se situe la philosophie par rapport à la politique ? Est-elle sa norme idéale, sa conseillère, son reflet illusoire, ou sa réflexion nourricière ? Pour aborder ces interrogations de fond, il convient d'esquisser un tableau de ce que furent, dans l'histoire de la pensée occidentale, les relations successives de la philosophie et de...

3 pages - 1,80 €

Les religions nous comdamnent-elles au malheur ?

||Les religions sont des systèmes de croyances fondés sur la base de textes sacrés, et/ou de pratiques rituelles. Les religions sont constituées de règles, de pratiques, de normes, auxquelles les croyants doivent se soumettre. Il semble pour cela que les religions soient contraignantes, et enfreignent notre liberté. Est-ce à dire qu’elles nous condamnent au malheur ? Les religions n’ont-elles...

1 page - 1,80 €

Pouvons nous connaître quelque chose ?

              Descartes considère que cette première vérité qu?est le cogito peut servir de critère pour évaluer les autres choses que je crois être vraies. L?idée étant de penser qu?une chose ne peut être vraie que si elle accède au même degré d?évidence que le cogito. Mais on peut se demander s?il ne faut pas  remettre en cause la...

6 pages - 1,80 €

Les hommes peuvent-ils s'associer sans renoncer à leur liberté ?

L'individu atteste d'une certaine résistance aux contraintes collectives, et préfère parfois faire prévaloir ses intérêts propres. A partir de là on est tenté d'affirmer que la société amène toujours avec elle un certain nombre de contraintes et d'obligations. Devons-nous conclure à partir de là que la vie en société est perte de la liberté qui serait demeurer intacte...

2 pages - 1,80 €

Qu'est-ce que l'existence de la poésie nous apprend touchant l'essence du langage ?

  II. L?existence du langage  Mais si le langage peut se définir par la nature poétique de son acte originel (la nomination), il devient, en vertu de sa teneur poétique, ce qui toujours déjà est replié sur soi (le vers). Par cette réflexivité intrinsèque au langage, il se fait à lui-même son propre objet : le langage parle toujours d?abord de...

2 pages - 1,80 €

Disons-nous la vérité par respect de la vérité ?

||  Bien définir les termes du sujet :   - « la vérité » : c’est le caractère des jugements auxquels on peut accorder son assentiment, c’est-à-dire qui s’imposent à l’esprit, et qui est le fondement de l’accord universel entre tous les esprits. Ce sont des propositions dont est absente toute contradiction, quelle soit logique ou réelle. Il...

4 pages - 1,80 €

L'esprit scientifique doit se former contre la nature, contre ce qui est, en nous et hors de nous, l'impulsion et l'instruction de la nature, contre l'entraînement naturel, contre le fait coloré et divers. Bachelard, La formation de l'esprit scientifique

Par ailleurs, ne peut-on distinguer les notions de méthode et de contenu, en disant que même si nos intuitions naturelles sont fausses, dans leur contenu, au regard de la science, la méthode de pensée que nous utilisons dans la vie concrète et naturelle et dans la science est la même, contrairement à ce qu?affirme Bachelard ? Après avoir exposé...

2 pages - 1,80 €

Tout énoncé admet-il une interprétation ?

||  Introduction : Un énoncé est une expression linguistique ( un phonème, un mot, une phrase) que l'on prononce. Le sens des énoncés est arbitraire : il suffit de redéfinir les mots pour qu'un énoncé ait un sens différent ou bien simplement de changer le contexte dans lequel l'énoncé est proféré. En outre, chacun ne met...

2 pages - 1,80 €

Les religions nous condamnent-elles au malheur ?

La croyance en une transcendance, consolation pour les hommes A première vue, il est tout à fait paradoxal de prétendre que les religions nous condamnent au malheur. En effet, on a plutôt coutume de considérer que la religion permet à l'homme d'obtenir une consolation qui lui serait refusée sans elle. L'idée d'une transcendance, capable...

4 pages - 1,80 €

La liberté est-elle notre bien le plus précieux ?

    II/ La liberté fait de nous des hommes :     Quoi qu?il en soit, c?est notre liberté qui fait de nous des hommes, et nous rend différent des autres animaux. La liberté est ce qui fonde notre spécificité, et c?est la raison pour laquelle elle est notre bien le plus précieux. Ainsi, renoncer à sa liberté reviendrait à renoncer à...

4 pages - 1,80 €

La cohésion d'une société ne repose-t-elle que sur les échanges économiques ?

|| Analyse du sujet   ·        Eléments de définition → Cohésion = Force en vertu de laquelle les différentes parties d'un corps adhèrent les unes aux autres. Caractère d'une chose dont toutes les parties sont unies.   → Société = 1-     Au...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com