Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Toutes les dissertations

La vérité peut-elle avoir une histoire ?

o Introduction à l'histoire des sciences. Objet. Méthode. Exemples. - Texte de Suchodoloki intitulé L'Histoire des Sciences, histoire du vrai et du faux. Citation : « Il résulterait de ces réflexions que l'histoire de la science ne saurait être rationnellement conçue ni comme histoire de la vérité ni comme histoire du faux. L'histoire de la vérité n'existe pas, car la...

1 page - 1,80 €

L'histoire peut-elle nous donner des leçons de morale ?

ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION ? Les premiers historiens (par exemple Plutarque, « Vie des hommes illustres ») firent en quelque sorte de l'histoire un recueil de récits édifiants, de vie de « héros » (voire un peu plus tard de « saints ») destinés à servir d'exemples. Jusqu'au XVIIIe siècle y compris, l'histoire est conçue ? pour l'essentiel ? comme...

1 page - 1,80 €

Que peut signifier pour l'homme la nostalgie de la nature ?

Là est toujours la parfaite religion, la parfaite police, parfait et accompli usage de toutes choses... » Selon Lévi-Strauss, la « révolution rousseauiste préforme et amorce la révolution ethnologique », notamment en ce qu'elle consiste à « refuser des identifications obligées », par exemple d'un individu à un « personnage ou à une fonction sociale ». Dans le Discours sur l'origine de l'inégalité, d'une part,...

3 pages - 1,80 €

L'expression « langage mathématique » a-t-elle un sens rigoureux ?

Ils sont univoques, de pures relations. Ils sont de pures créations logiques et en vue d'un discours logique. ? Ne pourrait-on dire qu'à l'inverse, dans une certaine mesure, les langages communs sont plongés dans un contexte de significations qui passent en elles sans qu'elles les explicitent. Comme le dit Merleau-Ponty dans Signes : dans...

2 pages - 1,80 €

Y a-t-il de l'incommunicable ?

Prétention de l'ineffable à dénoncer. Selon la métaphore architecturale d'une construction où il y a un haut et un bas (et par là même une fondation, « un fondement ») la croyance  répandue (« ordinairement ») en l'ineffable (ce qui échappe à l'expression) est celle d'un haut sur-valorisé (« ce qu'il y a de plus haut »), mais qui ne s'appuie sur rien (« sans...

5 pages - 1,80 €

L'expérimentation consiste-t-elle à forcer la nature à répondre aux questions qu'on lui pose ?

||  On a coutume d’attribuer à la science la nécessité d’une méthode expérimentale, c'est-à-dire de ne considérer comme vérité scientifique que ce qui a été confirmé par une expérience rigoureusement conduite et en mesure d’être répétée à l’identique. La méthode expérimentale fait partie de la démarche scientifique, car elle vient terminer et confirmer le...

3 pages - 1,80 €

Qu'est-ce qu'un être vivant ?

Tant que nous nous bornons à dresser un catalogue de phénomènes isolés, nous sommes incapables de découvrir aucune distinction fondamentale entre le vivant et le non-vivant. Certes, les molécules organiques sont beaucoup plus compliquées que les molécules inorganiques, mais rien de radical ne permet de les distinguer des composés bruts. Même des processus complexes, longtemps considérés comme spécifiquement...

14 pages - 1,80 €

Qu'est-ce qu'un malade ?

Freud. Introduction à la psychanalyse, Payot, p. 337. Méditez aussi cette citation de Françoise Roussel : « Nous sommes tous autant de variations sur le grand thème de la folie. J'ai souvent perçu l'infime différence qui me distinguait provisoirement de ceux que l'on désigne comme malades. » ? L'évaluation positive de malade comme lieu d'expérimentation et comme perspective nouvelle sur...

2 pages - 1,80 €

Faut-il dire des sciences de l'homme qu'elles peuvent être « inhumaines » ?

DIRECTIONS DE RECHERCHE ? Si « l'homme » est l'objet de plusieurs sciences, cela ne signifierait-il pas que « l'homme » n'est pas à proprement parler un objet scientifique ? Il est sans doute bon en effet de se demander si l'instauration d'une problématique proprement scientifique n'est pas solidaire de l'instauration d'objet(s) scientifique(s). ? La constitution de « sciences humaines »...

1 page - 1,80 €

La pensée humaine peut-elle refuser l'irrationnel ?

? Rationnel : « qui appartient à la raison, ou qui lui est conforme, en particulier aux sens B et D ». ? Irrationnel : A. Étranger ou même contraire à la raison, particulièrement aux sens B et H. ? La pensée humaine peut-elle refuser l'irrationnel au sens où elle ne pourrait le comprendre ? Mais pourrait-elle alors se comprendre elle-même...

1 page - 1,80 €

Le réel est-il totalement intelligible ?

Le monde, entrevu avec les yeux de la pensée, en est le témoignage. Si la vie qui se déploie à travers ce monde n'était pas essentielle, il n'existerait pas. C'est ce que Hegel a voulu dire quand il a dit que « tout ce qui est rationnel est réel, et tout ce qui est réel est rationnel ». Il...

1 page - 1,80 €

La recherche de la vérité explique-t-elle à elle seule l'histoire et le développement des sciences ?

THÈMES DE RÉFLEXION ? Remarquer que le libellé exact du sujet est « la recherche de la vérité explique-t-elle à elle seule l'histoire et le développement des sciences ? ». Des considérations, visant à établir que la recherche de la vérité est bien impliquée ? entre autres ? dans l'histoire et le développement des sciences, sont donc ici oiseuses. ? Peut-être...

1 page - 1,80 €

En quoi la rencontre d'autrui peut-elle enrichir la connaissance de soi ?

Notre monde presque immédiat n'est donc pas pour Sartre le monde de la nature, il est le monde humain composé de l'ensemble des sujets si intensément reliés les uns aux autres qu'on peut parler d'intersubjectivité (« un monde que nous appellerons intersubjectivité »). C'est le règne humain, propre aux hommes, constitué de cette valeur...

4 pages - 1,80 €

Peut-on dire de la nature qu'elle est féminine ?

Nous animons la nature en disant qu'elle est féminine. Paul Eluard écrit ; « Il ne faut pas voir la réalité telle que je suis ». Il faut tout un travail de l'esprit pour la voir comme elle est.   Dire de la nature qu'elle est féminine, c'est le signe d'une « mentalité primitive ».    Lévy-Bruhl a forgé cette notion pour souligner « l'immaturité mentale » des sociétés...

2 pages - 1,80 €

La domination de l'homme par l'homme se réduit-elle à l'exploitation du travail ?

Or, tandis qu'il est dans cet embarras, arrive Prométhée pour contrôler la distribution ; il voit les autres animaux convenablement pourvus sous tous les rapports, tandis que l'homme est tout nu, pas chaussé, dénué de couvertures, désarmé. Déjà, était même arrivé cependant le jour où ce devait être le destin de l'homme, de sortir à son tour de...

4 pages - 1,80 €

Le Beau est-il le véritable but de la création artistique ?

xxx ?||QUELQUES DIRECTIONS DE RECHERCHE    • Hegel, Esthétique ( Vrin).  « Le besoin général et absolu qui donne naissance à l'art (du point de vue forme) vient de ce que l'homme est conscience pensante, c'est-à-dire qu'il fait pour soi ce qu'il est et ce qui est... Cette conscience de soi, l'homme l'atteint de deux...

4 pages - 1,80 €

De quelle liberté l'art témoigne-t-il ?

? L'art comme liberté à l'égard de notre besoin de vivre et d'agir et de la perception qu'impose ce besoin. L'art comme recul et possibilité de détachement, liberté par rapport au milieu (ce qui permettrait de comprendre qu'il n'y a d'art que de l'homme). « Auxiliaire de l'action (la perception) isole, dans l'ensemble de la réalité, ce qui nous...

1 page - 1,80 €

La recherche du bien-être peut-elle être une fin morale ?

|| Le bien-être est le sentiment général d’agrément, d’épanouissement procuré par la pleine satisfaction des besoins du corps et de l’esprit. Il peut donc être considéré comme un bonheur modeste : bien qu’il se rapproche beaucoup de l’idée de bonheur, il est défini par l’absence de besoin ou de souffrance, par l’apaisement des...

4 pages - 1,80 €

Peut-on se mettre à la place de l'autre ?

Or même dans la société civile, la peur demeure, la peur de l'autre, de celui qui n'est pas nous, de l'étranger. La peur d'être volé nous encourage à fermer nos portes, la peur d'être tué nous encourage à porter une arme -          Stirner : l'unique et la propriété : Autrui s'oppose à moi, à mon égoïsme primitif , il est un obstacle...

3 pages - 1,80 €

« L'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté ». Que pensez-vous de cette affirmation?

Voilà pourquoi les impératifs sont seulement des formules qui expriment le rapport de lois objectives du vouloir en général à l'imperfection subjective de la volonté de tel ou tel être raisonnable, par exemple de la volonté humaine. » Kant, Fondements de la métaphysique des moeurs, p. 125 (Éd. Delagrave). Kant reconnaît la transcendance du...

2 pages - 1,80 €

L'homme prenant conscience de ce qui le détermine renonce-t-il à devenir libre ?

||  Introduction : Leibniz dit que l'aiguille d'une boussole qui aurait une conscience croirait qu'elle se déplace librement parce qu'elle ignorerait les forces magnétiques qui la meuvent. L'homme est une partie de la nature et, en tant que tel, il est soumis à des lois. D'autre part, le monde proprement huamin de la société...

5 pages - 1,80 €

1 2 3 4 5 6 ... 728 729 730 731 732 733 734 735 736 737 738 739 740 741 742 743 744 745 746 747 748 749 750 751 752 753 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 764 765 766 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 779 780 781 782 783 784 785 786 787 788 789 790 791 792 793 794 795 796 797 798 799 800 801 802 803 804 805 806 807 808 809 810 811 812 813 814 815 816 817 818 819 820 821 822 823 824 825 826 827 828 829 830 831 832 833 834 835 836 837 838 839 840 841 842 843 844 845 846 847 848 849 850 851 852 853 854 855 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 ... 1418 1419 1420 1421 1422 1423