Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Toutes les dissertations

Commentaire du texte de Emile Durkheim. Les règles de la méthode sociologique , Chapitre 5

« Une explication purement psychologique des faits sociaux ne peut donc manquer de laisser échapper tout ce qu'ils ont de spécifique, c'est-à-dire de social. Ce qui a masqué aux yeux de tant de sociologues l'insuffisance de cette méthode, c'est que, prenant l'effet pour la cause, il leur est arrivé très souvent d'assigner comme conditions déterminantes aux phénomènes sociaux...

1 page - 1,80 €

En finir avec les préjugés ?

|| I – PRESENTATION DE LA QUESTION ET DE SES DIFFICULTES ● Il s'agit d'un sujet tout à fait classique relatif au pouvoir de la raison. Les notions du programme qui y sont impliquées sont : la raison, le réel, la vérité, le désir, la conscience et, éventuellement, l'inconscient. Il faut bien analyser le sens du...

1 page - 1,80 €

« En quel sens peut-on dire que l'homme est un être culturel ? »

              L'homme est tout d'abord un être naturel car, au même titre que les autres animaux, il naît, meurt, et doit subvenir à des besoins vitaux tels que se nourrir, dormir et se reproduire. Cependant, il est évident que l'homme, grâce à son évolution, décrite avec précision par Rousseau dans son Discours sur l'origine et les fondements de...

1 page - 1,80 €

 L'impossible est-il le seul objet du désir ?

||   Dans Faust, de l’écrivain allemand Goethe, le personnage principal se voit offrir le désir le plus convoité de tous les temps. Depuis, tout comme le docteur Faust de nombreux personnages de films et de livres ont eu le même désir et sont prêts à tout entreprendre pour l’obtenir. En effet,  Faust  devait passer un...

1 page - 1,80 €

HOBBES ET LA FELICITE

Celui dont les désirs ont atteint leur terme ne peut pas davantage vivre que celui chez qui les sensations et les imaginations sont arrêtées. La félicité est une continuelle marche en avant du désir, d'un objet à un autre, la saisie du premier n'étant encore que la route qui mène au second. La cause en est que l'objet...

3 pages - 1,80 €

HEGEL: La double existence de l'homme

Les choses de la nature n'existent qu'immédiatement et d'une seule façon, tandis que l'homme, parce qu'il est esprit, a une double existence ; il existe d'une part au même titre que les choses de la nature, mais d'autre part, il existe aussi pour soi. Il se contemple, se représente à lui-même, se pense et n'est esprit que par...

1 page - 1,80 €

Faut-il ne désirer que le possible ?

Le désir, par définition est l'ensemble des efforts, des tendances qui sont faits par les Hommes afin de réaliser quelque chose qu'ils croient bon. Nous pouvons, dès lors, distinguer deux genres de désirs: ceux qui sont possibles et ceux qui, au contraire, ne le sont pas. Comment définir le possible? Le possible, c'est ce qui peut être, ce...

2 pages - 1,80 €

KANT : les deux types d'ignorance, une savante, une vulgaire

||  Le texte qui est proposé à notre réflexion porte sur la connaissance, et plus précisément sur les limites de la connaissance, sur l’ignorance, dont Kant distingue deux types, et sur l’attitude appropriée de celui qui cherche sincèrement et qui par conséquent cherche à prendre conscience de ce qu’il ignore et ne prétend pas savoir...

4 pages - 1,80 €

L'art a-t-il pour finalité que la beauté ?

I-                   Pour l'esthétique classique, l'art doit donner une image visible du beau absolu. II-                Pour l'esthétique moderne, l'art doit reproduire la vérité ou la subjectivité de l'artiste.     I- Chaque société, chaque culture a sa notion du beau, et nous attendons que l'art soit conforme à cette idée. Mais le beau de l'artiste ne correspond pas forcément aux goûts du spectateur. A...

1 page - 1,80 €

L'humanité n'est-elle qu'une espèce animale parmi les autres ?

  Introduction :   L'espèce humaine appartient au règne animal. Pour un zoologiste, cela ne fait aucun doute. L'homme est un être parfaitement identifiable au sein du monde des vivants et localisable dans la classification des animaux. Mais, d'un autre côté, il semble occuper une place à part dans la nature. Après tout, c'est lui, et non pas la fourmi ou...

1 page - 1,80 €

Si les cultures sont multiples, l'humanité peut-elle être une ?

L'homme est il lié à son milieu, et il entretient avec lui des relations qui paraissent spécifiques. D'une part sa nature désignant sa spécificité, sa singularité, ses caractères apparemment innés qui lui sont propres. D'une autre part l'existence de ce que l'on nomme culture comme synonyme de civilisation, un ensemble de particularismes d'une langue, de traditions, de moeurs,...

2 pages - 1,80 €

La liberté est-elle le pouvoir de faire ce que l'on veut ?

Le premier point de vue est celui du déterminisme selon lequel l'homme ne serait pas responsable de ses jugements et de ses décisions mais qu'ils seraient soumis à des forces extérieures qui pèseraient de façon déterminante sur eux. Dans ce cas, l'homme pourrait se revendiquer libre, il aurait en effet l'impression de n'obéir qu'à lui-même, et que ses...

2 pages - 1,80 €

Le désir est-il l'expression de la faiblesse de l'homme ou de sa puissance ?

          Nous passons toute notre vie à désirer, le sens de notre existence semble dépendre exclusivement de l'accomplissement de nos désirs. Mais ce désir est-il l'expression de la faiblesse de l'homme ou de sa puissance ? Nous allons nous interroger sur cette question. L'origine étymologique du mot désir vient des verbes latins « considerare » et  « desiderare » ces deux verbes appartient...

5 pages - 1,80 €

Parler n'est-ce que communiquer ?

Communiquer est la chose la plus répandue du monde : nous communiquons pour exprimer nos émotions, nos sentiments, nos opinions, pour échanger des idées, mais aussi pour ordonner, pour expliquer pour persuader, pour nouer du lien social. Et pour communiquer, nous nous servons d'un outil : le langage. Mais le langage sert-il qu'à communiquer ? Cette question nous...

4 pages - 1,80 €

Le travail fait-il l'essence de l'homme ?

||Etre humain, c'est posséder de nombreuses qualités distinctives. Chacun éprouve son humanité en pensant, en parlant, en vivant dans des sociétés régies par des lois, etc. Or, comme le remarque Marx, les hommes « eux-mêmes commencent à se distinguer des animaux dès qu'ils commencent à produire leurs moyens d'existence ». Est-ce à dire que le...

4 pages - 1,80 €

LEIBNIZ: Préface aux Nouveaux Essais sur l'entendement humain

« les sens, quoique nécessaires pour toutes nos connaissances actuelles, ne sont point suffisants pour nous les donner toutes, puisque les sens ne donnent jamais que des exemples, c'est-à-dire des vérités particulières ou individuelles. Or tous les exemples qui confirment une vérité générale, de quelque nombre qu'il soient, ne suffisent pas pour établir la nécessité universelle de cette même...

1 page - 1,80 €

Les preuves de l'existence de Dieu.

  I  La certitude. II L'existence de Dieu est-elle évidente ? III  L'existence de Dieu est-elle démontrable ? IV  Les preuves de l'existence de Dieu V  L'athéisme   I - LA CERTITUDE   Problématique : L’esprit de l’homme peut-il connaître la réalité des choses et arriver...

16 pages - 1,80 €

Les sens sont-ils le commencement et la fin de toutes nos connaissances ?

Les sens semblent être la fonction par laquelle nous percevons le monde. Ils paraissent être parmi les données les plus élémentaires, les plus précoces et les plus universelles : dès la naissance, nous sommes en relation avec le monde et avec lui-même par la sensation, au travers duquel le monde semble se donner de lui-même, se présenter de...

5 pages - 1,80 €

Sans les sens pourrions-nous connaître ?

Les sens sont les fonctions qui nous relient au monde qui nous entoure. Ce sont les sens qui réceptionnent toutes les données, toutes les informations dont nous pouvons ensuite faire usage. Nous allons donc nous demander si les sens sont suffisants pour nous fournir toutes nos connaissances, ou si certaines ne semblent pas venir d'autres sources. Et même...

3 pages - 1,80 €

Le travail est-il source de libération ?

.../... De plus, l’étude de l’idée de travail à notre époque hors travail de l’ouvrier ne nous donne pas une idée meilleure du travail. Au contraire, on demande à l’Homme de répondre à de nombreuses exigences. L’homme, bien qu’on lui attribue une petite dose de pouvoir décisionnel, n’en reste pas moins à un stade...

3 pages - 1,80 €

Etre libres et égaux est-il possible aux hommes ?

 L’égalité entre les hommes est assurée par les lois. Cette dernière impose aux citoyens une ligne de conduite de laquelle il ne faut pas diverger. La liberté naturelle est, elle, par définition, la possibilité d’employer ses facultés comme on l’entend. En conséquence, de ces deux définition découle l’observation que la liberté naturelle et l’égalité sont...

3 pages - 1,80 €

L'oeuvre d'art a-t-elle quelque chose à nous dire ?

  L'art désignait autrefois aussi bien le travail de l'artisan que la création de l'artiste. Depuis, ils se sont différenciés par leur fonction : l'artisan produit un objet d'une utilité définie, tandis que l'artiste crée un objet beau, une oeuvre d'art. La beauté et la contemplation de cette beauté sont donc les finalités de l'oeuvre d'art, mais sont-elles les seules ?...

2 pages - 1,80 €

Le projet de devenir « maitre et possesseur de la nature » à-t-il encore un sens de nos jours ?

  Depuis toujours l'homme rêve de dominer la nature et tout ce qui l'entoure.  Il tend à la modifier afin qu'elle « s'adapte » aux désirs et volontés de l'homme et non que l'homme s'adapte à elle. Bien que la nature soit présente depuis l'origine des temps et qu'elle constitue notre berceau, l'homme ne cesse de la défier.  Il la...

3 pages - 1,80 €

Malebranche : La raison est-elle universelle ?

Commentaire de texte : Les hommes sont parvenus dans les domaines des sciences ,à établir des vérités universelles et nécessaires, particulièrement dans le domaine mathématique, mais aussi dans celui de la physique, et à les énoncer sous forme de lois. Dans d'autres domaines, moral, mais aussi politique, ils tentent aussi de légitimer des énoncés universels. La Déclaraion universelle...

2 pages - 1,80 €

L'ÉDUCATION NÉGATIVE CHEZ J-J. ROUSSEAU ET CHEZ A. S. NEILL

|| L'éducation pose les bases de la vie de l’enfant : quand celui-ci devient adulte à son tour, ses valeurs seront vraisemblablement celles que son éducation lui aura conférées. Développement de l’être humain et formation de l’esprit, l’éducation consiste à façonner l’individu en vue de réaliser au mieux son humanité. C’est un apprentissage adapté progressivement...

1 page - 1,80 €

1 2 3 4 5 6 ... 1324 1325 1326 1327 1328 1329 1330 1331 1332 1333 1334 1335 1336 1337 1338 1339 1340 1341 1342 1343 1344 1345 1346 1347 1348 1349 1350 1351 1352 1353 1354 1355 1356 1357 1358 1359 1360 1361 1362 1363 1364 1365 1366 1367 1368 1369 1370 1371 1372 1373 1374 1375 1376 1377 1378 1379 1380 1381 1382 1383 1384 1385 1386 1387 1388 1389 1390 1391 1392 1393 1394 1395 1396 1397 1398 1399 1400 1401 1402 1403 1404 1405 1406 1407 1408 1409 1410 1411 1412 1413 1414 1415 1416 1417 1418 1419 1420 1421 1422 1423