Aide personnalisée en philo. Devoir à la demande : dissertations philosophiques et explication de texte (au niveau TL, TS, TES, TSTG).

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Toutes les dissertations

Le développement de la science mettra-t-il fin à la barbarie ?

  Le développement de la science avait un bon fondement à la fin du 19ème siècle. Cet essor laissait entrevoir un avenir éblouissant pour le monde entier. Les progrès de la science devaient conduire les hommes vers une société idéale. A cette époque, Ernest Renan affirmait de façon très optimisme sa foi dans le progrès. Ainsi en 1886, il...

2 pages - 1,80 €

Explication de texte : Nietzsche, Humain, trop humain, paragraphe 611, Tome I

INTRO Nietzsche est reconnu comme l'un des génies ayant façonné le visage du XX° s. il publie humain trop humain en 1878. Cette oeuvre ébranle alors les théories de la métaphysique. Dans le texte étudié, Nietzsche s'intéresse au travail, et à la façon dont il mène au bonheur, le bonheur vu par les artistes et les philosophes. Dans les sociétés modernes, l'organisation...

2 pages - 1,80 €

Connaissance de soi et sincérité ?

La problématique du sujet ne peut pas être réduite à un problème de conscience, même si le travail de la conscience est impliqué à tous les stades de ladite connaissance. En effet la sincérité si elle pose problème, dans le rapport de soi à soi qu'il soit cognitif ou non, c'est qu'elle provient de la conscience que j'en...

1 page - 1,80 €

La Liberté (CAPES)

||  Introduction  Selon l’opinion commune, être libre signifie pouvoir faire ce que l’on veut – qui saurait le nier ?  N’avons-nous pas tous le sentiment d’être libres, lorsque nous disposons de notre temps et de notre personne ? Il semble donc que la liberté soit la coïncidence du vouloir avec le pouvoir, une coïncidence qui...

1 page - 1,80 €

LE DESIR (cours - niveau Terminale)

  Le désir peut être considéré comme un problème pour un humain qui veut cultiver en lui la raison, la prise recul. Le désir vient contrecarrer la maîtrise de soi, c’est une force qui semble faire échapper à soi-même. « Je vois le meilleur, je l’approuve et je fais le pire » Ovide. On pourrait penser que...

1 page - 1,80 €

Pourquoi  l'Homme a-t-il besoin de se transposer dans un monde qui n'est pas réel ?

||               Le merveilleux – qui vient du latin mirabilia signifie « choses étonnantes, admirables » - désigne tout d’abord ce qui est extraordinaire, ce qui peut s’éloigner du cours ordinaire des choses ou ce qui parait miraculeux. Dès le XVIIIème, l’adjectif merveilleux sert à qualifier une personne ; ainsi à la Révolution...

3 pages - 1,80 €

Commentaire de texte : La Crise de la culture, Hannah Arendt: Culture, travail et loisir

Dans La Crise de la culture, Hannah Arendt tente de nous montrer comment la culture est en contradiction avec la notion de loisirs. Ainsi, elle pense que dans toute société il existe une séparation entre oeuvre d'art et objet d'usage, donc entre le beau et l'utilitaire, leur seul point commun réel étant leur appartenance à la création humaine....

2 pages - 1,80 €

L'éducation est-elle le fondement de la morale ?

Tout homme est doué d'une conscience, c.-à-d. d'une faculté qu'il a de savoir que c'est lui qui pense quand il pense, que c'est lui qui agit quand il agit, ... Mais cette conscience, dans le cas présent morale, pourrait être apprivoisée, d'où la question suivante : la conscience morale n'est elle que le résultat de l'éducation ? Est-ce...

3 pages - 1,80 €

René Descartes : une fille un peu « louche »

Explication de texte Nous avons tous, lors de notre quête du grand amour, des critères bien précis en tête pour déterminer ce à quoi il devra ressembler. Ces attentes sont elles dues à notre vécu ou sont elles issues d'un mécanisme inconscient ?  C'est sur cette question que s'interroge Descartes dans sa lettre à Chanut du 6 juin 1947. En...

2 pages - 1,80 €

FONTENELLE et le dent d'or

Globalement, le texte traité est composé de 3 paragraphes ; le préambule, le récit et l'épilogue.    Lorsque l'on s'intéresse au récit, on constate que Fontenelle utilise un apologue, un récit amusant pour distraire le lecteur.    En effet, ce récit repérable pas l'utilisation du passé simple et l'absence de modalisateurs, est plutôt court et facile à comprendre grâce au langage...

1 page - 1,80 €

De la démocratie en Amérique, Tocqueville: Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde

«Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde ; je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs dont ils remplissent leur âme. Chacun d'eux retiré à l'écart est comme étranger à la destinée de tous les autres ;...

3 pages - 1,80 €

TEXTE DE BERGSON: "Les variations d'intensité de notre conscience semblent donc bien correspondre à la somme plus ou moins considérable de choix ou, si vous voulez, de création, que nous distribuons sous notre conduite".

Le terme clé du texte est le mot conscience, terme désignant la propriété qu'a l'individu de posséder une représentation du monde et de soi. La réflexion de Bergson porte ici sur les variations d'intensité de la conscience et a trait à leur origine. En effet Bergson met en question le caractère uniforme de la conscience....

1 page - 1,80 €

Commentaire: BERGSON: A quoi vise l'art ?

Dans ce texte, le philosophe Henri Bergson tente de nous faire réfléchir à propos de l'art. Sous une apparente simplicité, la question du rôle de l'Art se dévoile comme étant difficile, pour ne pas dire redoutable. Est-ce finalement, une forme d'expression de l'indicible ou seulement la représentation d'une réalité individuelle ? L'art, souvent agressé par des clichés :...

1 page - 1,80 €

Bergson, "le possible et le réel": "l'imprévisible nouveauté"

L'objet du texte de Bergson, tiré de l'essai "le possible et le réel" est la conception et la définition même du temps ainsi que son rôle au sein de l'existence. Pour cela, Bergson apparente notre univers à une succession d'images indépendantes afin de s'interroger sur ce qui permet le déroulement de ces états succéssifs et le perpétuement de...

5 pages - 1,80 €

Comment une oeuvre d'art nous touche-t-elle ?

Une phénoménologie de la contemplation esthétique met en lumière la part de plaisir éprouvé par la subjectivité dans son rapport à l'oeuvre. Mais tout en étant un plaisir des sens, celui-ci n'est pas sensuel puisque le sentiment esthétique semble désintéressé. Le rôle de l'imagination semble ici fondamental puisqu'il fait de la contemplation une rupture dans le mode d'existence du sujet. Le plaisir dans...

2 pages - 1,80 €

HUME - « Enquête sur les principes de la morale » : La loi judiciaire peut-elle aller à l`encontre de la loi morale ?

A travers ce texte, tiré de l' « Enquête sur les principes de la morale », l'auteur, HUME, essaye de répondre à la question suivante : La loi judiciaire peut-elle aller à l`encontre de la loi morale ? La loi judiciaire est instaurée par les hommes aux hommes. La loi morale est la différenciation du bien du mal. Ce texte évolue tout au long,...

2 pages - 1,80 €

Commentaire Merleau-Ponty: L'homme est-il un être libre ou une simple chose ? esprit absolu ou conscience nue ?

Dans ce texte argumentatif, Maurice Merleau-Ponty (1908-1961) nous donne son approche de la liberté, il présente cette liberté à partir des contraintes qui s'exercent sur le sujet, entre déterminisme et choix d'absolu. Ainsi, il met en lumière les différents aspects, les caractéristiques de la liberté. De ce fait, nous posons la problématique suivante : L'homme est-il un être...

2 pages - 1,80 €

Lucrèce: Piété et Religion

« La piété ce n'est pas se montrer à tout instant couvert d'un voile et tourné vers une pierre, et s'approcher de tous les autels ; ce n'est pas se pencher jusqu'à terre en se prosternant, et tenir la paume de ses mains ouvertes en face des sanctuaires divins ; ce n'est point inonder les autels du sang...

1 page - 1,80 €

Jusqu'à quel point « possédons »-nous notre conscience et dans quelles limites nous échappe-t-elle ?

« Le pire état de l'homme, c'est quand il perd la connaissance et gouvernement de soi », affirme Montaigne. La conscience est ainsi, pour ce qui concerne la pensée comme pour la conduite de la vie, promue au rang de ce qu'il y a d'essentiel dans l'humain - ce dont chacun doit prendre le plus grand soin. Pourtant cette possession...

2 pages - 1,80 €

LA LIBERTE PEUT-ELLE ETRE UN FARDEAU TROP LOURD A PORTER ?

            La liberté est précieuse; c'est une valeur pour laquelle nous sommes prêts à nous battre, car nous estimons qu'elle concourt au plus haut point au bonheur et que notre individualité ne peut s'affirmer et se construire que dans et par la liberté. Nous la désirons tous. Et pourtant, combien l'expérience de la liberté peut être parfois douloureuse...

3 pages - 1,80 €

LA LUTTE CONTRE LES PREJUGES A-T-ELLE UNE FIN ?

 Le mot préjugé vient du verbe latin praejudicare qui signifie juger préalablement. Préjuger consisterait ainsi à juger avant d'être en mesure de le faire. Ainsi lorsqu'on dit d'une personne qu'elle est pleine de préjugés, on signifie qu'elle est pleine d'idées toutes faites, d'opinions ou encore d'a priori. On oppose alors le préjugé au jugement fondé, au savoir, à...

3 pages - 1,80 €

« Suis-je l'auteur de mes pensées ? »

1/ l'évidence que mes pensées émanent de moi s'impose spontanément au titre d'un constat 2/ Cependant l'objection d'un inconscient -pulsionnel ou cérébral- ne peut être évacuée : Descartes lui-même admettait un déterminisme cérébral obérant notre pure liberté de sujet pensant ( les passions de l'âme : exemple de la 'petite fille louche'...

4 pages - 1,80 €

L'inconscient est-il un objet scientifique ?

            L'inconscient fait partie des points les plus complexes de l'être humain. Nous savons que l'inconscient se manifeste de plusieurs manières, telles que par nos rêves, ou encore par nos phobies les plus intenses, ou même par des erreurs de prononciations comme les lapsus. Cependant, l'inconscient est un mécanisme très mystérieux dont nous ne connaissons pour  ainsi dire...

1 page - 1,80 €

Le corps est-il du domaine de l'être ou de l'avoir ?

Ce corps m’appartient . Il me définit en tant qu’homme. En effet il fait partit du Moi objet, il m’accorde les caractéristiques indéniables qui fait de moi un homme dans ce monde. C’est à dire aussi bien physiquement tel que le fait de se déplacer sur deux jambes et d’avoir une ossature verticale qui...

4 pages - 1,80 €

Etude du texte de HOBBES : Léviathan (chapitre XVIII): "On objectera peut-être ici que la condition des citoyens est misérable..."

Ainsi, pour vivre en paix, il faut accepter d'échanger quelques libertés individuelles contre des libertés collectives. Mais, étant réticent à la suite de chaque nouvelle limite fixée allant à l'encontre de certaines libertés, les citoyens accusent de plus en plus l'Etat comme étant le seul responsable de tous les maux. Dès que la délégation du pouvoir par le...

1 page - 1,80 €

1 2 3 4 5 6 ... 1324 1325 1326 1327 1328 1329 1330 1331 1332 1333 1334 1335 1336 1337 1338 1339 1340 1341 1342 1343 1344 1345 1346 1347 1348 1349 1350 1351 1352 1353 1354 1355 1356 1357 1358 1359 1360 1361 1362 1363 1364 1365 1366 1367 1368 1369 1370 1371 1372 1373 1374 1375 1376 1377 1378 1379 1380 1381 1382 1383 1384 1385 1386 1387 1388 1389 1390 1391 1392 1393 1394 1395 1396 1397 1398 1399 1400 1401 1402 1403 1404 1405 1406 1407 1408 1409 1410 1411 1412 1413 1414 1415 1416 1417 1418 1419 1420 1421 1422 1423