Dernières dissertations visitées sur Aide-en-philo.com http://aide-en-philo.com Les derniers sujets corrigés visités sur Aide-en-philo.com Rss by Imagin'air for Aide-en-philo.com fr © Aide-en-philo.com Aide-en-philo.com http://www.aide-en-philo.com/images/book.png http://www.aide-en-philo.com Quelle est la valeur éducative des mathématiques ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/1095.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Peut-il vraiment y avoir une raison d'Etat ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/5636.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT A quoi reconnaît-on qu'une théorie est scientifique? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/11068.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Pourquoi l'humanité seule a-t-elle une histoire ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/2017.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Ce qui appartient à l'histoire est-il par là-même inactuel ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/2697.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT La culture n'est-elle qu'une seconde nature ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/3692.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Peut-on considérer la danse comme une philosophie ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/18606.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT La connaissance est-elle toujours utile ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/16616.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Quels sont les moyens dont la volonté dispose pour agir sur les passions? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/5039.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Le bonheur est-il inaccessible à l'homme ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/762.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT La révolte est-elle un droit ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/10675.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Philosophie et religion http://www.aide-en-philo.com/dissertations/1470.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT L'inconscient est le psychisme lui-même et son essentielle réalité (Freud). Qu'en pensez-vous ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/1046.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT A quelles conditions un dialogue est-il véritable ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/393.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT La connaissance du vivant doit-elle renoncer à l'idée de finalité ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/2610.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/613.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Peut-il y avoir des idées la ou il n'y a pas de débat ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/18523.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Le travail n'est-il pour l'homme qu'un moyen de subvenir à ses besoins ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/366.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Connaît-on la vie ou bien connaît-on le vivant ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/1747.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT L'existence de la logique dément-elle la liberté de l'esprit ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/5321.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT L'homme est-il un loup pour l'homme ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/7049.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Une religion rationnelle est-elle possible ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/4180.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Sensation et perception http://www.aide-en-philo.com/dissertations/1564.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT La mort ôte-t-elle tout sens à l'existence humaine ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/1748.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Tout pouvoir s'accompagne-t-il de violence ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/1524.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Peut-on distinguer de vrais et de faux besoin ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/5494.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT La beauté d'une oeuvre d'art résulte-t-elle de l'application des règles de l'art ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/2532.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Comment définir le vivant ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/2604.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Peut-on apprendre à penser ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/569.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Respecter autrui, est-ce s'interdire de le juger ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/55.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT l'homme a émit et émet encore le désir de revenir à une vie naturelle. ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/18102.htm HOMME Le plus évolué des êtres vivants, appartenant à la famille des hominidés et à l'espèce Homo sapiens (« homme sage »). Traditionnellement défini comme « animal doué de raison », l'homme est aussi, selon Aristote, un « animal politique ». Ce serait en effet pour qu'il puisse s'entendre avec ses semblables sur le bon, l'utile et le juste que la nature l'aurait pourvu du langage. NATURE (lat. natura; de nasci, naître) Terme équivoque qui connaît deux grandes acceptions selon qu'il désigne la nature d'un être ou la nature en général. Désignant la nature d'un être, le terme renvoie d'abord à l'idée d'une existence qui se détermine d'elle-même, sans l'intervention d'une cause étrangère : 1. s'oppose à ce qui résulte de l'art ou de la technique : « La nature est principe dans la chose même » (Aristote); 2. est synonyme d'essence d'un genre dès lors qu'il désigne l'ensemble des propriétés qui le définissent : « La nature d'un gouvernement est ce qui le fait être tel » (Montesquieu); 3. désignant ce qui est inné, s'oppose à l'acquis, c.-à-d. chez l'homme à la culture ; désignant ce qui est spontané, s'oppose à ce qui est réfléchi. Désignant la nature en général, le terme renvoie à l'idée d'un ensemble organisé et régi par des lois : 1. ainsi la nature comme ensemble des choses qui présentent un ordre et réalisent des types s'oppose pour Aristote au hasard : « La nature ne fait rien en vain » ; 2. la Nature en tant que s'y exprime une Absolue nécessité s'oppose au Monde - humain soumis à la contingence; 3. la nature où toute cause est elle-même l'effet d'une cause extérieure s'oppose pour Kant à la liberté qui suppose l'autonomie morale de l'agent. DÉSIR (lat. de-siderare, regretter l'absence d'un astre -sidus) Désirer, c'est tendre consciemment vers ce que l'on aimerait posséder. Le désir est conscience d'un manque. Comme conscience, il est le propre de l'homme dans la mesure où seul celui-ci est capable de représentations intellectuelles (l'animal a des besoins»). « Le désir est l'idée d'un bien que l'on ne possède pas mais que l'on espère posséder » (Malebranche). Comme manque, il est aussi spécifiquement humain dans la mesure où ne manque jamais que ce qu'on a le souvenir d'avoir possédé et le regret d'avoir perdu. Le désir se définit donc paradoxalement comme nostalgie, en son essence insatisfait; impossible espoir de retrouver ce qui appartient à un passé révolu. Le désir, en définitive, se nourrit du fantasme de ressusciter le bonheur enfui : il est une impuissante révolte contre l'irréversible. NATUREL : Qui concerne la nature,se rapporte à elle ou lui est conforme. Ce qui est naturel s'oppose à ce qui est acquis. Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Le matérialisme est-il une négation de l'esprit ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/1865.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT KANT: Le génie et le talent http://www.aide-en-philo.com/dissertations/69036.htm Le génie est le talent (don de nature) qui donne à l'art sa règle. Dès là que le talent, comme faculté productive innée de l'artiste, appartient lui-même à la nature, on pourrait encore s'exprimer ainsi : le génie est la disposition innée de l'esprit par laquelle la nature donne à l'art sa règle [...]. . En effet, tout art suppose des règles sur la base desquelles une production, si on doit la dire faite avec art, est tout d'abord représentée comme possible. Mais la notion de beaux-arts ne permet pas que le jugement sur la beauté de ses productions soit dérivé de quelque règle qui ait un concept comme principe déterminant, ni par suite que leur soit imposé comme fondement un concept de la manière dont elles sont possibles. C'est pourquoi les beaux-arts ne peuvent eux-mêmes imaginer la règle selon laquelle ils doivent réaliser leurs productions. Toutefois, étant donné que sans règle préalable une production ne pourrait s'appeler art, il faut que ce soit dans le sujet lui-même (et par l'accord de ses facultés) que la nature donne ses règles à l'art, c'est-à-dire que les beaux-arts ne sauraient être que la production du génie. On voit par là que le génie 1) est le talent de produire ce à quoi on ne saurait donner de règle déterminée et non pas une habile aptitude à ce qui peut. être appris suivant quelque règle; par suite, que l'originalité doit être sa qualité première. 2) Que ses productions, étant donné que l'absurde aussi peut être original, doivent être en même temps des modèles, c'est-à-dire être exemplaires; que, par conséquent, sans provenir eux-mêmes de l'imitation, ils doivent pourtant servir aux autres comme étalon de mesure ou règle de jugement. 3) Qu'il ne peut lui-même indiquer scientifiquement comment il amène sa production à l'accomplissement, mais que c'est en tant que nature qu'il donne la règle; et qu'ainsi le créateur d'une production qu'il doit à son génie ne sait pas lui-même comment les idées s'en trouvent en lui et qu'il n'est pas non plus en son pouvoir d'en concevoir de pareils à son gré ou suivant un plan, ni de les communiquer à d'autres dans des préceptes tels qu'ils les mettraient à même de réaliser des productions semblables (car c'est aussi pourquoi sans doute le mot génie est dérivé de genius, l'esprit particulier dont est doté un homme à sa naissance pour le protéger et le guider, et sous l'inspiration duquel lui viennent ces idées originales). 4) Que la nature, par le génie, ne prescrit pas des règles à la science, mais à l'art, et encore uniquement dans la mesure où il s'agit des beaux-arts. KANT Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Une éducation sans contrainte est-elle possible ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/2717.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Qui commande le devoir ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/8676.htm Qui commande le devoir Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT La psychanalyse n'est-elle qu'une science de l'interprétation ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/8705.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Quelle est la fonction de l'art ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/2081.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Les machines travaillent-elles ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/1180.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT L'histoire de l'humanité obéit-elle à une finalité supérieure ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/5271.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Peut-on dire : «je n'ai pas d'inconscient» ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/1837.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT L’Etat est-il nécessaire aux hommes ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/883.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT L'internationalisme est-il autre chose qu'un mot creux ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/5306.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Pour bien penser, faut-il n'aimer personne ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/5537.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT L’imagination est-elle nécessairement trompeuse ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/989.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Peut-on dire qu'il existe des passions inutiles ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/18680.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT L'art est-il un luxe? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/10090.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Peut-on vouloir ce qu'on ne désire pas ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/876.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT La volonté est-elle, à votre avis, la résultante de forces psychiques, le fruit de la discipline sociale ou un pouvoir spirituel autonome ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/110440.htm ||(Sujet assez ordinairement traité dans les cours, mais que les mots « à votre avis » conseillent de développer de façon surtout personnelle.) Il semble, au premier abord, que l'acte volontaire soit extrêmement complexe : mon choix final ne dépend-il pas souvent de mon état de santé. de l'influence du milieu où je me trouve ou de ceux que j'ai fréquentés P Ne dépend-il pas surtout de l'attrait des mobiles variés et de l'examen attentif et prolongé de motifs parfois nombreux ? Mais me voici au n'ornent de la décision : après la longue délibération, un acte net, bref, simple : le conflit est tranché en un sens ou en l'autre... Devant ce double aspect, une question se pose d'elle-même, la volonté est-elle une simple résultante d'agents physiologiques, psychiques ou sociaux ? Ou bien est-elle une force simple jouissant d'une certaine autonomie ? Nous pouvons laisser de côté la conception biologique de la volonté envisagée par RIBOT : ce n'est qu'un aspect spécial de l'épiphénomisme : sa valeur est ici à tout le moins aussi illusoire que celle des divers points du système, qui fait ordinairement l'objet d'une réfutation de base et d'ensemble : le choix raisonné et motivé de la volonté est loin du réflexe, si perfectionné qu'on le dise. Il reste à envisager les autres hypothèses. || Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Le travail de l'artiste peut-il constituer le modèle de tout travail ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/17766.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Défendre ses droits, est-ce la même chose que défendre ses intérêts ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/1972.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Sommes-nous libres vis-à-vis de notre passé ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/19824.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Pourquoi l'homme transforme-t-il la nature? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/12096.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT avons-nous besoin des autres pour prendre conscience de nous-même http://www.aide-en-philo.com/dissertations/11281.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Peut-on parler de « fin de l'Histoire » ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/1735.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT La science a-t-elle le monopole de la vérité ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/6892.htm ||Que faut-il entendre, dans cet intitulé de sujet, par la science? Ce terme désigne, par opposition à la connaissance « vulgaire », une connaissance rationnelle obtenue, soit par la voie démonstrative (ex : les mathématiques), soit par observation ainsi que par vérification expérimentale (ex : la physique). Ce type de connaissance est rigoureux, objectif, incontestable et « vrai ». Sa démarche rationnelle et sa visée d'objectivité le caractérisent. Par opposition aux connaissances philosophiques, où ne saurait régner l'accord entre les esprits, la science suppose cet accord ; non seulement elle est accessible à tous en droit, sinon en fait, mais elle se donne comme universellement valable, pour tout esprit. Sur cette « objectivité » et cette « universalité » de la science, il faudra, bien entendu, revenir ultérieurement.   Que signifie, maintenant, l'expression « avoir le monopole de » ? Posséder le monopole d'une chose, c'est en détenir le privilège exclusif, l'exclusivité en quelque sorte. Quant à la vérité, elle désigne ce à quoi l'esprit peut et doit donner son assentiment, par suite d'un rapport de conformité avec l'objet de pensée, ce qui est en correspondance avec un « donné » et semble ainsi « réel ».   • L'intitulé du sujet possède donc le sens suivant : la connaissance discursive établissant des rapports nécessaires, caractérisée par sa démarche rationnelle et sa visée d'objectivité et d'universalité, représente-t-elle le seul type de connaissance valable, auquel nous puissions donner notre assentiment et qui dégage un savoir réel ?   • Toutefois, cette idée que seule la science détiendrait le vrai pose problème. En effet, la notion de vérité et celle de vrai n'ont rien d'univoque. Bien au contraire, elles se donnent à nous de manière équivoque et ambiguë et elles peuvent désigner des axes de réalités multiples. En effet, je puis parler de la vérité de mes sens, de celle d'une proposition morale, historique, etc... Tout ceci exprime des ordres de réalité fort différents. Par conséquent, l'idée d'un « monopole » de la vérité, détenu par la science, peut être, en première apparence, soumise au soupçon et questionnée. Loin d'être évidente, elle pose problème, pour le philosophe attentif aux ambiguïtés du vrai, qui s'interrogera sur le thème d'une vérité une et exclusive.|| Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Pensez-vous que c'est l'illusion et non le savoir qui rend heureux ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/10179.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Le temps est-il ce qui passe ou ce en quoi tout se passe ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/1052.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Un homme sans passé peut-il être un homme libre ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/972.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT L'humain et l'inhumain http://www.aide-en-philo.com/dissertations/1312.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Peut-on penser sans images ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/2487.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT A quoi l'homme doit-il renoncer pour vivre en société ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/752.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Est -ce rationnel de définir l'homme comme libre ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/11679.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Commentez cette pensée de Nietzsche« Ce n'est pas le doute, c'est la certitude qui rend fou. » ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/1705.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Le temps libre est-il le temps de notre liberté ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/763.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT La religion est-elle une consolation pour les faibles? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/10906.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Le droit à la différence est-il sans limite ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/15374.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Une société sans droit est-elle concevable ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/20070.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT La télévision est-elle un instrument de censure et de domination ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/6268.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT L'homme doit-il limiter son désir de connaissances ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/6337.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT La connaissance nous délivre-t-elle du mal et de l'ignorance ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/16618.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Faut-il considérer la liberté comme absences de contraintes ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/10641.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Est-il légitime de faire prévaloir les exigences de la conscience sur celles de l'État ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/1128.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Un problème moral admet-il une solution certaine ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/15411.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Tout est-il historique ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/3240.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT La conscience de soi est-elle une connaissance ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/866.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT La fin de l'art est-elle la vérité ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/15320.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Penser est-ce simplement calculer ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/18445.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT En quel sens nos parole peuvent-elles dépasser nos pensées? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/10798.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Les paroles engagent-elles tout autant que les actes ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/545.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Un homme sans passé peut-il être libre ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/723.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT L'idée de Dieu est-elle nécessaire aux Hommes? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/10898.htm HOMME Le plus évolué des êtres vivants, appartenant à la famille des hominidés et à l'espèce Homo sapiens (« homme sage »). Traditionnellement défini comme « animal doué de raison », l'homme est aussi, selon Aristote, un « animal politique ». Ce serait en effet pour qu'il puisse s'entendre avec ses semblables sur le bon, l'utile et le juste que la nature l'aurait pourvu du langage. NÉCESSAIRE (lat. necessarius, inévitable) Gén. Qui ne peut pas ne pas être, ou ne peut être autrement qu'il n'est. D'où : qu'on ne peut concevoir comme n'étant pas, ou qu'on ne peut pas concevoir autrement. Opp. à contingent. Crit. Syn. d'apodictique. Kant appelle vérités nécessaires les propositions dont les contradictoires impliquent toujours contradiction, ou sont connues comme fausses a priori . Par ex., « le tout est plus grand que la partie ». Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Comment sait-on qu'un autre être est conscient ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/10130.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT La conscience de soi suppose-t-elle autrui ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/11018.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT L'interrogation métaphysique est-elle d'actualité ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/1505.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Y a-t-il des droits sans devoirs ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/764.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Ne travaille-t-on que par intérêt ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/4608.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Y a-t-il contradiction entre être libre et être soumis aux lois ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/790.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Faut-il préférer la justice a l'inégalité ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/16471.htm ÉGALITÉ (lat. de aequare, aplanir, rendre égal à) Math. Caractère des grandeurs ou quantités substituables l'une à l'autre. Dr. L'égalité de droit ou juridique est le principe selon lequel tous les individu quelles que soient leurs particularités empiriques (naturelles ou culturelles) sont égaux devant la loi. Ainsi, l'identité des droits se fonde sur une identité ontologique entre les hommes (tous les hommes ont la faculté de penser) qui transcende les différences naturelles (sexe, force...) et culturelles (religion, langue...). L'égalité de droit ne se fonde pas sur une égalité de fait : être égal en droit n'est pas être identique en fait. Ce principe suppose une conception universaliste du droit. Tous les hommes en tant qu'hommes se valent : ils ont les mêmes droits et les mêmes devoirs. personne. Pol. L'égalité politique est le principe selon lequel « tous les citoyens sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics selon leur capacité » (Déclaration des droits de l'homme, 1789). Les seules différences reconnues ne sont pas celles dont on hérite mais celles qu'on mérite. Soc. L'égalité sociale est le principe selon lequel les avantages sociaux sont répartis en proportion des mérites. Il s'agit de légitimer les différences, non de les nier. équité. JUSTICE (lat. justifia, conformité au droit; sentiment d'équité) Gén. Terme qui connaît maintes acceptions : il faut en effet d'abord distinguer la justice comme institution de fait (droit positif) de la justice en tant que conformité au droit naturel ou rationnel. La justice institution peut régir de façon injuste une société donnée : ce qui est légal n'est pas forcément légitime. Or, la justice peut encore se définir comme équité, c.-à-d. non plus simplement comme conformité au droit, mais comme juste application de la règle générale au cas particulier : elle est alors la vertu même de celui qui juge. Dr. L'institution judiciaire, composée des institutions publiques (tribunaux, ...) et des individu dont la fonction sociale est d'appliquer le droit positif. Mor. Si le droit positif peut être injuste, il faut distinguer légalité et légitimité ".La justice se définit alors plutôt comme respectueuse et garante de la dignité humaine. moralité. Phi. Aristote définit la justice comme cette vertu civique ou « disposition à accomplir des actions qui produisent et conservent le bonheur pour une communauté politique ». Or, la perfection de la justice est alors l'équité qui se soucie plus de l'esprit de la loi que de sa lettre. La vraie justice peut ainsi modifier la règle générale pour y substituer un décret. Elle est donc corrective en son essence. Voir: justice distributive. FAUT-IL : Ce genre de sujet interroge sur la nécessité. * Distinguez nécessité objective et nécessité subjective. * La nécessité implique soit un rapport logique, soit un rapport moral avec le sujet; parfois les deux. Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Peut-on s'attendre à tout ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/210.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Peut-on se fier à la raison ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/2151.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Qu'est-ce que la conscience psychologique ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/3367.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT En quoi le sentiment esthétique se distingue-t-il du sentiment religieux ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/4628.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Peut-on reconnaître à l'homme une place particulière dans la nature ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/940.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Il n'est pas de tyran qui aime la vérité. La vérité n'obéit pas ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/15293.htm VÉRITÉ FORMELLE Cohérence. Validité logique d'un raisonnement considéré abstraction faite de la vérité matérielle des propositions qui le composent. Ainsi, un raisonnement peut être cohérent dans la forme (vrai formellement) malgré la fausseté matérielle d'une ou plusieurs de ses propositions. Par ex., le syllogisme suivant : « Tous les Chinois sont français, or je suis chinois, donc je suis français. » La logique formelle contemporaine exprime en langage d'implication ce que nous voulons dire lorsque nous affirmons que la validité d'une inférence est indépendante de son contenu : si tout f est g et si tout x est f, alors tout x est g. La vérité formelle est donc l'absence de contradiction, l'accord de la pensée avec elle-même. VÉRITÉ MATÉRIELLE Celle qui consiste dans l'accord de la pensée avec l'Expérience . A distinguer de vérité formelle; ainsi, le syllogisme : « Tous les Français sont européens, or je suis européen, donc je suis français » ne comporte que des propositions vraies matériellement, mais est faux formellement. Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT L'attitude philosophique peut-elle être définie par la décision de ne jamais croire ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/568.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Peut-on étudier l'homme comme un objet scientifique ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/6028.htm HOMME Le plus évolué des êtres vivants, appartenant à la famille des hominidés et à l'espèce Homo sapiens (« homme sage »). Traditionnellement défini comme « animal doué de raison », l'homme est aussi, selon Aristote, un « animal politique ». Ce serait en effet pour qu'il puisse s'entendre avec ses semblables sur le bon, l'utile et le juste que la nature l'aurait pourvu du langage. PEUT-ON : Ce genre de sujet interroge sur la capacité, la faculté, la possibilité de faire ou de ne pas faire quelque chose, d'être ou de ne pas être. Il faudra distinguer la possibilité technique et la possibilité morale. Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT L'apparence est-elle mensonge ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/1017.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT La démocratie implique-t-elle le capitalisme ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/5207.htm DÉMOCRATIE (gr. dèmos, le peuple; kratos, puissance) Gén. La démocratie est le régime politique dans lequel la souveraineté appartient à l'ensemble du peuple, c.-à-d. à tous les citoyens sans distinction. Phi. On distingue la démocratie directe (par ex., à Athènes au ve siècle) où le peuple exerce le pouvoir sans intermédiaire, et la démocratie indirecte ou représentative où le peuple gouverne par le truchement de ses représentants (élection dans les démocraties parlementaires modernes). La démocratie suppose pour nous la loi de la majorité, la liberté et l'égalité des citoyens. Or, par égalité le libéralisme entend simplement l'égalité des droits (égalité formelle) alors que le socialisme entend aussi celle des conditions réelles (égalité de fait, égalité matérielle). On peut donc encore distinguer les démocraties libérales ou politiques et les démocraties sociales. CAPITAL (lat. capitalis, qui concerne la tête) Éco. Richesse destinée à l'investissement et non à la consommation et qui procure à son propriétaire un revenu. Phi. Si l'on distingue traditionnellement capital et travail, le marxisme les oppose. Marx fait du travail le fondement de la valeur , et définit en conséquence le capital comme du travail accumulé, matérialisé. Il montre que ce travail accumulé, au lieu de servir à la satisfaction des besoins humains, a fait du travail vivant un moyen d'accroître le profit. En effet, le propriétaire du capital n'achète pas à l'ouvrier le produit de son travail mais sa force de travail, en échange d'un salaire. Or, le profit réalisé par l'utilisation de cette force est toujours supérieur au salaire : ce mécanisme de la plus-value est le ressort du capitalisme. Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Les résistants à Freud http://www.aide-en-philo.com/dissertations/1350.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT Le respect n'est-il dû qu'à la personne ? http://www.aide-en-philo.com/dissertations/2350.htm Mon, 25 Jun 2018 00:00:00 GMT