Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : romancier

23 dissertations trouvées

Bergson: la pensée demeure incommensurable avec le langage.

Chacun de nous a sa manière d'aimer et de haïr et cet amour, cette haine, reflètent sa personnalité tout entière Cependant le langage désigne ces états par les mêmes mots chez tous les hommes; aussi n'a-t-il pu fixer que l'aspect objectif et impersonnel de l'amour, de la haine, et des mille sentiments qui agitent l'âme. Nous jugeons du...

3 pages - 1,80 €

Bergson: le mot comme étiquette collée sur les choses.

Nous ne voyons pas les choses mêmes ; nous nous bornons, le plus souvent, à lire des étiquettes collées sur elles. Cette tendance, issue du besoin, s'est encore accentuée sous l'influence du langage. Car les mots (à l'exception des noms propres) désignent des genres... Et ce ne sont pas seulement les objets extérieurs, ce sont aussi nos propres...

7 pages - 1,80 €

Bergson: L'art comme révélateur

A quoi vise l'art, sinon à nous montrer, dans la nature et dans l'esprit, hors de nous et en nous, des choses qui ne frappaient pas explicitement nos sens et notre conscience? Le poète et le romancier qui expriment un état d'âme ne le créent certes pas de toutes pièces; ils ne seraient pas compris de nous si...

4 pages - 1,80 €

Bergson: Le poète est ce révélateur

A quoi vise l'art, sinon à nous montrer, dans la nature et dans l'esprit, hors de nous et en nous, des choses qui ne frappaient pas explicitement nos sens et notre conscience ? Le poète et le romancier qui expriment un état d'âme ne le créent certes pas de toutes pièces ; ils ne seraient pas compris de...

4 pages - 1,80 €

Bergson: Langage et généralité

Enfin, pour tout dire, nous ne voyons pas les choses mêmes ; nous nous bornons, le plus souvent, à lire des étiquettes collées sur elles. Cette tendance, issue du besoin, s'est encore accentuée sous l'influence du langage, car les mots (à l'exception des noms propres) désignent tous des genres. Le mot, qui ne note de la chose que...

2 pages - 1,80 €

Alain: L'idée d'un progrès régulier et inéluctable est une illusion dangereuse.

« La route en lacets qui monte. Belle image du progrès. Mais pourtant elle ne me semble pas bonne. Ce que je vois de faux, en cette image, c'est cette route tracée d'avance et qui monte toujours ; cela veut dire que l'empire des sots et des violents nous pousse encore vers une plus grande perfection, quelles que...

5 pages - 1,80 €

Bergson: imagination et connaissance

« ... Laissons de côté l'imagination qui n'est qu'un mot et considérons une faculté bien définie de l'esprit, celle de créer des personnages dont nous nous racontons à nous-mêmes l'histoire. Elle prend une singulière intensité de vie chez les romanciers et les dramaturges... Ils nous font toucher du doigt l'existence... d'une faculté spéciale d'hallucination volontaire... La même faculté...

4 pages - 1,80 €

ALAIn: L'art de l'artiste et le métier d'artisan

"Il reste à dire en quoi l'artiste diffère de l'artisan. Toutes les fois que l'idée précède et règle l'exécution, c'est industrie. Et encore est-il vrai que l'oeuvre souvent, même dans l'industrie, redresse l'idée en ce sens que l'artisan trouve mieux qu'il n'avait pensé dès qu'il essaye ; en cela il est artiste, mais par éclairs. Toujours est-il que...

4 pages - 1,80 €

Bergson: Turner, Corot and Co !

A quoi vise l'art, sinon à nous montrer, dans la nature et dans l'esprit, hors de nous et en nous, des choses qui ne frappaient pas explicitement nos sens et notre conscience ? Le poète et le romancier qui expriment un état d'âme ne le créent certes pas de toutes pièces ; ils ne seraient pas compris de...

7 pages - 1,80 €

Alors qu'on pouvait lire dans la Revue « Le Réalisme », publiée vers 1860 : « Le Réalisme conclut à la reproduction exacte, complète, sincère du milieu social, de l'époque où l'on vit... », Montherlant a écrit : « Il ne faut pas qu'un écrivain s'intéress

||En présentant comme contradictoires la conclusion publiée dans la revue Le Réalisme (« Le Réalisme conclut à la reproduction exacte, complète, sincère du milieu social, de l'époque où l'on vit... ») et l'objection formulée par Montherlant (« Il ne faut pas qu'un écrivain s'intéresse trop à son époque, sous peine de faire des œuvres...

2 pages - 1,80 €

Croyez-vous que la romancière Colette ait raison d'écrire ceci : « Connaître ce qui lui était caché, c'est la griserie, l'honneur et la perte de l'homme » ?

||Vous pouvez consacrer un paragraphe d'introduction à la romancière Colette (1873-1954), si vous la connaissez suffisamment.  Colette est née en 1873 à Saint-Sauveur-en-Puisaye (la « Bourgogne pauvre... »), et décédée à Paris en 1954.  Si li' jury vous avait indiqué la date de la citation, cela aurait évidemment justifié quelques remarques spécifiques en introduction ou...

1 page - 1,80 €

G. Duhamel a dit : « Le romancier est l'historien du présent, alors que l'historien est le romancier du passé. » Dans quelle mesure ce jugement peut-il s'appliquer à l'oeuvre de Balzac et à celle de Michelet ?

||||Début — Depuis le romantisme certains rapports ont été aperçus entre l'histoire et le roman : l'historien, pour faire vivant, doit faire appel à l'imagination; le romancier, pour faire vrai, doit s'appuyer sur l'observation et le document. La définition proposée s'applique bien à Michelet et à Balzac. 1. Application à Michelet :  a) Michelet...

3 pages - 1,80 €

Quels sont, dans la littérature française, les romanciers qui vous ont paru parler de la terre et des paysans avec le plus de sympathie et de vérité ?

||||Début. — La terre et le paysan occupent peu de place dans la littérature classique : La Fontaine, La Bruyère, Fénelon, Rousseau. Avec le romantisme, ce thème s'introduit définitivement et largement dans notre littérature d'imagination et surtout dans le roman. 1. Les initiateurs, à l'époque romantique : Lamartine et George Sand. Le réalisme avec...

3 pages - 1,80 €

Parlant du métier de romancier, François Mauriac écrit : « Les personnages fictifs et irréels nous aident à nous mieux connaître et à prendre conscience de nous-mêmes... Et c'est sans doute notre raison d'être, c'est ce qui légitime notre absurde et étra

||  Parlant du métier de romancier, François Mauriac écrit : « Les personnages fictifs et irréels nous aident à nous mieux connaître et à prendre conscience de nous-mêmes... Et c'est sans doute notre raison d'être, c'est ce qui légitime notre absurde et étrange métier que cette création d'un monde irréel grâce auquel les hommes...

2 pages - 1,80 €

Si le romancier n'est pas là pour nous divertir et nous attendrir alors quel est son rôle ?

||  Les mouvements réaliste et naturaliste sont des courants littéraires qui s'étendent de 1848 à 1885 ; ils reflètent les tensions et les enjeux sociopolitiques des auteurs de cette époque et leurs préoccupations d'être les interprètes des situations de leur temps. Ces mouvements ont pour particularité de décrire de façon minutieuse des situations banales ou plus particulières (une...

2 pages - 1,80 €

Expliquez, puis jugez cette phrase de Georges Duhamel : « Je tiens que le romancier est un historien du présent, alors que l'historien est le romancier du passé. » (Nuit de la Saint-Jean, Préface, p. 10.) ?

||Introduction. — « L'histoire n'est pas un art, elle est une science », écrivait Fustel de Coulanges. Pour Spengler, à l'opposé, « la nature est objet de science, l'histoire objet de poésie ». Généralement, les historiens sont moins absolus : tout en refusant de ranger l'histoire au nombre des arts, ils refusent d'exclure tout...

3 pages - 1,80 €

On a dit que la véritable originalité des grands romanciers réalistes était « d'avoir transformé la réalité vulgaire en oeuvre d'art ». En vous appuyant sur l'étude précise d'un roman réaliste, vous justifierez ce jugement. ?

|| Le réalisme classique faisait du beau et du laid la matière de son art. Mais il en proscrivait le médiocre et comme le disait La Bruyère, on ne saurait représenter « un laquais qui siffle » ou « un homme dans sa garde-robe ». La grande originalité des écrivains réalistes fut d'admettre que tout...

3 pages - 1,80 €

Dans la préface de « Pierre et Jean », Maupassant s'en prend aux romanciers d'analyse qui s'attachent « à indiquer les moindres évolutions d'un esprit, les mobiles les plus secrets qui déterminent nos actions ». Il leur oppose la manière des « écrivains

|| Un écrivain objectif s'attache à nous donner des êtres une image aussi proche que possible de celle qu'ils nous offriraient dans la vie. Aussi s'interdit-il le plus souvent de les peindre de l'intérieur, en analysant dans toutes ses nuances leur personnalité. Il les fait seulement vivre devant nous. Ainsi Flaubert, dans Madame Bovary, décrit...

2 pages - 1,80 €

En analysant cette page de « Madame Bovary », vous tenterez d'apprécier le talent de Flaubert romancier.

" Emma descendit la première, puis Félicité, M. Lheureux, une nourrice, et l'on fut obligé de réveiller Charles dans son coin, où il s'était endormi complètement, dès que la nuit était venue.  Homais se présenta ; il offrit ses hommages à Madame, ses civilités à Monsieur, dit qu'il était charmé d'avoir pu leur rendre...

2 pages - 1,80 €

Dans une page demeurée célèbre du Manifeste du surréalisme, André Breton écrit à propos des romanciers et de leurs oeuvres : « Le caractère circonstanciel, inutilement particulier, de chacune de leurs notations, me donne à penser qu'ils s'amusent à mes d

||« Le seul mot de liberté est tout ce qui m'exalte encore », l'aveu flotte en étendard dès les premières pages du Manifeste du surréalisme. Car « liberté », tel est bien le maître-mot de cette « révolution surréaliste » dont André Breton va être le plus zélé promoteur. Il s'agit bien de rendre...

3 pages - 1,80 €

Le devoir du romancier ?

||Le romancier à un devoir, celui de faire rêver et de transporter ses lecteurs dans un autre monde. Mais il peut choisir la voie qu'il va nous faire emprunter, et par celle ci nous orienter vers une façon de voir et d'aborder son livre avec un point de vue qu'il aura prédéfini pour nous ...

2 pages - 1,80 €

L'amour occupe une place essentielle dans le roman. En quoi sa représentation est-elle révélatrice du regard porté par le romancier sur la société ?

||Problématique : L'amour occupe une place essentielle dans le roman. En quoi sa représentation est-elle révélatrice du regard porté par le romancier sur la société ?    Corpus de textes :    - Honoré de Balzac, La Femme de trente ans (1831)  - Delly, Comme un conte de fées (1935)  - Nathalie Sarraute, Le Planétarium...

2 pages - 1,80 €

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com