Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : moraliste

19 dissertations trouvées

2 pages - 1,80 €

Nietzsche: La foi nous empêche-t-elle d'être libre ?

Erreur du libre arbitre. - Il ne nous reste aujourd'hui plus aucune espèce de compassion avec l'idée du « libre arbitre : nous savons trop bien ce que c'est - le tour de force théologique le plus mal famé qu'il y ait, pour rendre l'humanité « responsable à la façon des théologiens, ce qui veut dire : pour...

2 pages - 1,80 €

FREUD: Etat et injustice

Les peuples sont représentés à peu près par les États qu'ils forment; les États, par les gouvernements qui les dirigent. Chaque ressortissant d'une nation peut, avec horreur, constater au cours de cette guerre ce dont il avait déjà une vague intuition en temps de paix, à savoir que si l'État interdit à l'individu le recours à l'injustice, ce...

1 page - 1,80 €

Nietzsche: un bouleversement radical des valeurs

Mais ne devrions-nous pas aujourd'hui sentir enfin la nécessité de procéder à un bouleversement radical des valeurs grâce à un nouveau retour sur nous-mêmes, à un approfondissement nouveau de l'homme? Ne sommes-nous pas arrivés au seuil d'une nouvelle période que l'on pourrait, négativement d'abord, qualifier d'extra-morale, puisque chez nous au mois, immoralistes, on commence à soupçonner que la...

3 pages - 1,80 €

Nietzsche: la necessite de proceder a un bouleversement radical des valeurs

Mais ne devrions-nous pas aujourd'hui sentir enfin la nécessité de procéder à un bouleversement radical des valeurs grâce à un nouveau retour sur nous-mêmes, à un approfondissement nouveau de l'homme? Ne sommes-nous pas arrivés au seuil d'une nouvelle période que l'on pourrait, négativement d'abord, qualifier d'extra-morale, puisque chez nous au mois, immoralistes, on commence à soupçonner que la...

3 pages - 1,80 €

ROUSSEAU: Entendement et passions

Quoi qu'en disent les moralistes, l'entendement humain doit beaucoup aux passions... l'homme ait faites en s'éloignant de la condition animale. ROUSSEAU||Dans le Traité des sensations, Condillac avait affirmé que le besoin, source des désirs, était, contrairement à la thèse des moralistes traditionnels, le moteur du développement des connaissances humaines, Rousseau reprend à son compte l'affirmation d'une puissance propre...

4 pages - 1,80 €

HUME: Votre blé est mûr

Votre blé est mûr aujourd'hui ; le mien le sera demain. C'est notre avantage que je travaille aujourd'hui avec vous et que vous m'aidiez demain. Je n'ai aucune bienveillance pour vous et je sais que vous en avez peu pour moi. Je ne me donnerai donc aucune peine pour vous ; et je travaillerai avec vous pour moi-même, dans l'attente...

4 pages - 1,80 €

Rousseau contre les moralistes et pour les passions !

«Quoi qu'en disent les moralistes, l'entendement humain doit beaucoup aux passions, qui, d'un commun aveu, lui doivent beaucoup aussi: c'est par leur activité que notre raison se perfectionne; nous ne cherchons à connaítre que parce que nous désirons de jouir, et il n'est pas possible de concevoir pourquoi celui qui n'aurait ni désirs ni craintes se donnerait la...

2 pages - 1,80 €

Expliquer et discuter ce mot d'un moraliste : « c'est bien souvent la liberté qui asservit et la loi qui délivre ».

Expliquer et discuter ce mot d'un moraliste : « C'est bien souvent la liberté qui asservit et la loi qui délivre ». Ce paradoxe s'énonce, comme de coutume, sous la forme symétrique ; ainsi tendrait-il à nous conseiller le plan en deux parties. Comment échapper à cette espèce de tentation ? Nous tâcherons de découvrir une troisième idée qui...

1 page - 1,80 €

« Tout le monde, dit un moraliste, se plaint de sa mémoire, et personne ne se plaint de son jugement. » Sur quoi se fonde cette préférence donnée au jugement ?

Descartes affirme au commencement de son Discours de la méthode que « chacun pense être si bien pourvu de bon sens ou de jugement que ceux mêmes qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose, n'ont point coutume d'en désirer plus qu'ils n'en ont ». C'est à cette présomptueuse confiance des hommes en leur sens...

2 pages - 1,80 €

Un historien de la littérature française écrit : « La Bruyère, dans ses Caractères, imite bien les grands moralistes classiques, mais il innove par les raffinements et les nouveautés de son style, par le souci du détail concret, par les portraits et la p

||« La Bruyère, remarque Taine, n'apporte aucune vue d'ensemble, ni en morale, ni en psychologie. » Si on le compare aux grands moralistes qui l'ont précédé, on voit que Montaigne, La Rochefoucauld, Pascal ont eu une manière originale de juger la vie; chacun d'eux voit les actions humaines dans une face qu'on n'avait pas...

2 pages - 1,80 €

Étudiez et comparez les trois grands moralistes du XVIIe siècle : La Rochefoucauld, Pascal, La Bruyère. ?

||||  Début. — Le XVII8 siècle est, par excellence, le siècle des moralistes : toute la littérature est une immense enquête sur l'homme. Dans le sens plus précis du terme, nous avons : La Rochefoucauld, Pascal, La Bruyère. 1. Qu'ont-ils de commun? Une vue réaliste de la nature humaine : ils l'ont considérée sous un jour...

2 pages - 1,80 €

Alors que la plupart des moralistes recommandent à l'homme de limiter ses besoins, économistes et sociologues s'accordent assez communément pour voir, dans la multiplication des besoins, le signe d'une civilisation plus avancée. S'agit-il là, à votre avi

||Introduction. — Nous sommes les témoins, et les victimes, de mouvements revendicatifs dont l'arme essentielle est la grève. Or que demandent généralement ces grévistes ? Une augmentation de salaire, à cause de besoins nouveaux dont nos aïeux n'avaient même pas l'idée.Faut-il se réjouir de cette multiplication des besoins ou devons-nous, au contraire, la déplorer...

3 pages - 1,80 €

Faites le procès de l'imagination. Les moralistes incriminent cette « maîtresse d'erreur et de fausseté ». Les poètes volent à son secours. Évoquez le réquisitoire, la défense, et prononcez vous-même le jugement définitif.

||« Où cours-tu si vite, Philathlos ? — Je vais au Pirée, Philologos, je suis fort pressé, car un de mes parents doit arriver aujourd'hui d'Éphèse, et je crains que le procès auquel je viens d'assister ne m'ait mis en retard. Adieu donc, ne me retiens pas. Une autre fois je te raconterai cette affaire...

3 pages - 1,80 €

Un bon moraliste ne doit-il pas être un bon psychologue ?

||La question semble assez claire. Cependant, il est préférable de préciser, dans l'introduction, le sens des mots « moraliste » et « psychologue ».La psychologie scientifique, avec ses recherches de laboratoire et ses mesures, n'est pas encore bien utile pour la vie pratique. Il n'en est pas de même de la psychologie vulgaire, qui...

3 pages - 1,80 €

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com