Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : montaigne

1 2 >>

49 dissertations trouvées

1 page - 1,80 €

MONTAIGNE: «Nous n'avons aucune communication à l'être.»

MONTAIGNE: «Nous n'avons aucune communication à l'être.» ...

1 page - 1,80 €

Montaigne: Peut-on se fier à la raison ?

La participation que nous avons à la connaissance de la vérité, quelle qu'elle soit, ce n'est pas par nos propres forces que nous l'avons acquise. Dieu nous a assez appris cela par les témoins qu'il a choisis du vulgaire, simples et ignorants, pour nous instruire de ses admirables secrets : notre foi, ce n'est pas notre acquêt', c'est...

3 pages - 1,80 €

Montaigne: L'ignorance s'oppose-t-elle à la vérité ?

Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance, et que nous sommes tenus d'accepter tout ce que nous ne pouvons réfuter. Nous parlons de toutes choses par précepte et résolution. Le style à Rome portait...

3 pages - 1,80 €

Montaigne: La mort est-elle une limite à la liberté ?

[...] N'ayons rien si souvent en la tête que la mort. À tous instants représentons-la à notre imagination et en tous visages. Au broncher d'un cheval, à la chute d'une tuile, à la moindre piqûre d'épingle, remâchons soudain : « Eh bien, quand ce serait la mort même ? » et là-dessus, raidissons-nous et efforçons-nous. Parmi les fêtes...

2 pages - 1,80 €

Montaigne: la vie et la mort

Il m'est avis que c'est le bout (la mort), non pourtant le but de la vie... et des plus légers si notre crainte ne lui donnait poids. Montaigne||Introduction : Cette phrase pourrait être considérée comme une maxime, qui tend à donner au lecteur une règle de conduite, ou plutôt à rectifier un comportement habituel qui n’est pas justifié. Ici,...

1 page - 1,80 €

Montaigne: Mère nature

Or je trouve, pour revenir à mon propos, qu'il n'y a rien de barbare et de sauvage en cette nation, à ce qu'on m'en a rapporté, sinon que chacun appelle barbarie ce qui n'est pas de son usage ; comme de vrai, il semble que nous n'avons autre mire de la vérité et de la raison que l'exemple...

2 pages - 1,80 €

Montaigne: vanité et imagination

C'est par la vanité de cette même imagination qu'il [l'homme] s'égale à Dieu, qu'il s'attribue les conditions divines, qu'il se trie soi-même et sépare de la presse des autres créatures, taille les parts aux animaux, ses confrères et compagnons, et leur distribue telle portion de faculté et de force que bon lui semble. Comment connaît-il par l'effort de...

1 page - 1,80 €

Montaigne: Barbarie et sauvagerie

Or je trouve [...] qu'il n'y a rien de barbare et de sauvage en cette nation, à ce qu'on m'en a rapporté, sinon que chacun appelle barbarie ce qui n'est pas de son usage ; comme de vrai il semble que nous n'avons autre mire de la vérité et de la raison que l'exemple et idée des opinions...

2 pages - 1,80 €

DESCARTES: Les animaux parlent-ils ?

Enfin il n'y a aucune de nos actions extérieures qui puisse assurer ceux qui les examinent que notre corps n'est pas seulement une machine qui se remue de soi-même, mais qu'il y a aussi en lui une âme qui a des pensées, excepté les paroles, ou autres signes faits à propos des sujets qui se présentent, sans se...

4 pages - 1,80 €

DESCARTES: Le langage comme signe de la pensée.

Enfin il n'y a aucune de nos actions extérieures, qui puisse assurer ceux qui les examinent, que notre corps n'est pas seulement une machine qui se remue de soi-même, mais qu'il y a aussi en lui une âme qui a des pensées, excepté les paroles, ou autres signes faits à propos des sujets qui se présentent, sans se...

3 pages - 1,80 €

Pascal, doute et scepticisme

Il met toute chose dans un doute universel et si général, que ce doute s'emporte soi-même, c'est-à-dire s'il doute ; et doutant même de cette dernière proposition, son incertitude roule sur elle-même dans un cercle perpétuel et sans repos, s'opposant également à ceux qui assurent que tout est incertain et à ceux qui assurent que tout ne l'est...

4 pages - 1,80 €

«Chaque homme porte la norme entière de l'humaine condition» MONTAIGNE

«Chaque homme porte la norme entière de l'humaine condition» MONTAIGNE ...

1 page - 1,80 €

L'IRRATIONNEL ET L'IMAGINATION

L'IRRATIONNEL ET L'IMAGINATION "Il est vraisemblable que le principal crédit des miracles, des visions, des enchantements, et de tels effets extraordinaires, vienne de la puissance de l'imagination agissant principalement contre les âmes du vulgaire, plus molles." Montaigne, Essais, 1580-1595. ...

1 page - 1,80 €

L'OPINION ET LA MORALE

L'OPINION ET LA MORALE "Les lois de la conscience, que nous disons être de nature, naissent de la coutume : chacun ayant en vénération interne les opinions et moeurs approuvées et reçues autour de lui, ne s'en peut déprendre sans remords, ni s'y appliquer sans applaudissement." Montaigne, Essais, 1580-1595. ...

1 page - 1,80 €

Montaigne: Qui est un Barbare ?!

«Chacun appelle barbarie, ce qui n'est pas de son usage. Comme de vrai nous n'avons autre mire de la vérité, et de la raison, que l'exemple et idée des opinions et usances du pays où nous sommes. Là est toujours la parfaite religion, la parfaite police, parfait et accompli usage de toutes choses. Ils sont sauvages de même,...

2 pages - 1,80 €

La double mémoire de l'Occident - Armand Abécassis

La double mémoire de l'Occident - Armand Abécassis La civilisation européenne est incompréhensible si on oublie qu'a coté de l'héritage gréco-romain,qui lui a légué la raison philosophique et juridique celui de Jérusalem a fauconné sa spiritualité son âme. Nous traversons tout le cursus des études,depuis l'enfance jusqu'aux diplôme universitaires sans avoir entendu parler de l'histoire biblique sinon comme...

5 pages - 1,80 €

Montaigne: De la coutume et de ne changer aisément d'une loi reçue

||C'est en 1572 que Michel De Montaigne (philosophe et homme politique français de la Renaissance qui vécu de 1553 à 1592) entreprit de dicter ses Essais qui l'occuperont jusqu'à sa mort. Humaniste par son goût des lettres antiques, il l'est encore plus par sa haute idée de la personne humaine et du respect qui lui est dû. Cet...

2 pages - 1,80 €

Levi-Strauss et la barbarie

« Chacun appelle barbarie ce qui n'est point de son usage » nous explique déjà, au XVIe siècle, Michel de Montaigne dans ses Essais. Le barbare, c'est étymologiquement, l'étranger (βαρβαρος) pour les grecs, celui qui s'exprime par onomatopées - bar-bar - au lieu de s'exprimer dans le logos, le langage grec. Et il faut réfléchir à cet idée...

4 pages - 1,80 €

Montaigne : scepticisme et sagesse

Montaigne est-il un philosophe ? Les Essais (1580-1588) ne se présentent pas comme un système, mais ils sont la réflexion d'un homme sur lui-même et sur son temps ; ils témoignent de l'effort de sagesse accompli par cet homme, qui est donc bien, au sens étymologique du terme (« recherche de la sagesse »), un philosophe. ...

1 page - 1,80 €

Vie et oeuvre de MONTAIGNE

Michel Eyquem de Montaigne naquit en Périgord an 1533. Il reçoit une solide formation humaniste, étudie la philosophie à Bordeaux et le Droit à Toulouse. En 1554, il devient Conseiller à la Cour des Aides à Périgueux et passe en 1557 au Parlement de Bordeaux (où il rencontre son fameux ami La Boétie). Marié en...

3 pages - 1,80 €

1 2 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com