Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : moliere

14 dissertations trouvées

« Figaro est, a-t-on dit, le roi et le dernier des valets de comédie. » Après avoir expliqué comment s'est transformé le type du valet de comédie depuis Molière jusqu'à Beaumarchais, montrez en quoi Figaro s'en distingue et les surpasse tous ?

|| Début. — Le valet de comédie est un type traditionnel qui remonte à la comédie antique. Notre théâtre comique le lui empruntera et s'inspirera aussi de la comédie italienne. 1. De Molière à Beaumarchais.  a) Molière, grand observateur, ne se contente pas des traits conventionnels (friponnerie, insolence), il individualise un Mascarille, un Maître Jacques,...

2 pages - 1,80 €

Comparez la Comédie de Molière à celle de Beaumarchais d'après le Barbier de Séville ou le Mariage de Figaro.

|| Début. — L'évolution de la comédie après Molière : Regnard, Marivaux, Sedaine, La Chaussée, Diderot. Beaumarchais ranime le rire, mais un rire différent de celui de Molière. 1. Psychologie et portée sociale. L'essentiel est pour Molière le comique de caractères et de mœurs. Beaumarchais ne peint que des types sociaux. Le premier songe surtout...

2 pages - 1,80 €

« Peut-être faut-il être jeune pour s'égayer habituellement à la lecture de Molière et en général des poètes comiques. Oui, la comédie en elle-même est plus triste que la tragédie. » Vinet. ?

||Que la comédie de Molière laisse un arrière goût d'amertume, la remarque a été souvent faite. Quelle mâle gaîté si triste... Vinet dit plus : il compare avec la tragédie, il généralise. Sous un air paradoxal, cette pensée a un grand fond de vérité, elle sent, d'ailleurs, son époque ; le romantisme nous a...

1 page - 1,80 €

La pensée dramatique de Molière ?

|| Pour savoir ce que pense Molière de son art, comment il conçoit le « drame », c'est-à-dire le genre théâtral (par opposition aux autres genres littéraires), il faut s'adresser en premier lieu à certaines de ses préfaces, mais surtout à deux pièces : La critique de l'Ecole des Femmes (1663) et L'Impromptu de Versailles...

4 pages - 1,80 €

On a cru longtemps que la société des Quatre amis, que La Fontaine met en scène au début de sa Psyché, comprenait Boileau et Racine. Mais il est à peu près certain qu'il ne s'agit ni de Racine ni de Boileau (ni de Molière). L'erreur venait en partie de c

||C'est avant tout un sujet qui demande des connaissances historiques et dont la discussion peut suivre, en grande partie, l'ordre narratif ou historique.  Boileau ne commence pas à s'occuper activement de critique littéraire avant 1659 ou 1660. A cette date tous les principes et même tous les détails de la critique classique sont établis...

1 page - 1,80 €

Un des ennemis de Molière, Boursault, s'affligeait de ce que le succès de ses comédies et particulièrement de ses farces portait le plus grand tort au théâtre digne de ce nom, au théâtre « noble ». Molière abaissait l'art au niveau de la « canaille ». Qu

||Vous fausseriez le sens de ce sujet si vous vous borniez à examiner les farces pures telles que le Médecin malgré lui ou le Mariage forcé. Boursault et beaucoup de ses contemporains critiquaient aussi bien les éléments de farce qui se trouvaient dans l'Ecole des femmes, Don Juan, le Bourgeois gentilhomme, etc., ou même...

2 pages - 1,80 €

Discuter cette opinion de Jules Lemaître : « Si, parmi les hommes morts depuis deux siècles, vous cherchez celui qui, revenu parmi nous, aurait le moins l'air d'un étranger, celui qui nous comprendrait le plus vite », ce ne serait ni Pascal, ni Bossuet,

||Sujet assez difficile parce que le sens du jugement de Jules Lemaître n'est pas évident à première lecture. Il faut donc commencer par le bien comprendre. Jules Lemaître ne veut évidemment pas dire que Molière serait moins surpris que Pascal, Bossuet, etc., par le cinématographe, le téléphone ou les automobiles; ni même peut-être qu'il...

2 pages - 1,80 €

« Prenons-y garde, écrit le critique L. Moland. Dans le « Dom Juan » de Molière, il ne reste pas grand-chose des éléments mélodramatiques si complaisamment développés par ses devanciers. En dépit de certaines apparences, il s'est plu à y peindre son époq

||INTRODUCTIONComme il sied à un auteur classique, Molière ne se fait pas scrupule d'emprunter à d'autres écrivains la matière de ses pièces et, selon son propre aveu, il prend son bien partout où il le trouve. Mais son imitation n'est pas un plagiat. Même quand il traite un thème aussi traditionnel que celui de...

3 pages - 1,80 €

En conclusion d'un article sur « Dom Juan » de Molière un critique du XIXe siècle écrit : « C'est une oeuvre de polémique dans laquelle je me refuse à trouver une profession d'athéisme... mais le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle n'est pas chrétienne

||INTRODUCTIONParmi les pièces de Molière, Dom Juan est la plus audacieuse. Il ne se contente pas en effet d'y mener, plus vigoureusement que jamais, la lutte contre le parti des dévots qui vient de faire suspendre les représentations de Tartuffe, il met sur la scène un grand seigneur libertin qui fait hautement profession d'athéisme....

2 pages - 1,80 €

Résumé du Tartuffe de Molière ?

Résumé de Tartuffe, Molière Cette comédie en cinq actes et en vers de Molière a été créée au théâtre du Palais Royal à Paris le 5 février 1669 et a été publiée la même année chez Pierre Ribou. Acte I Acte I : La vieille et atrabilaire Madame Pernelle, rangée du côté de son fils Orgon, reproche à...

2 pages - 1,80 €

Réalisez un commentaire composé de scène V de l'acte III de L'Ecole des Femmes de Molière.

* La scène V de l'acte III de l'école des femmes de Molière est un monologue du personnage d'Arnolphe. Tout d'abord, dans un premier temps, nous étudierons les sentiments d'Arnophe, cette partie sera développée en deux grandes phases, sa colère envers Agnès puis la jalousie qu'il éprouve pour à l'encontre d'Horace. Ensuite, dans un second paragraphe, nous...

2 pages - 1,80 €

Commenter ces vers de Molière : Raisonner est l'emploi de toute ma maison, Et le raisonnement en bannit la raison.

I. - Molière a bien vu que le raisonnement est autre chose que la raison. La raison perçoit les rapports de deux manières : 1) par intuition ; 2) discursivement, c'est-à-dire par la voie laborieuse du raisonnement. II. - A cause de sa complication (liaison de termes éloignés au moyen de termes intermédiaires), le raisonnement est sujet...

1 page - 1,80 €

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com