Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : jeunesse

22 dissertations trouvées

FREUD: L'homme n'est point cet etre debonnaire

L'homme n'est point cet être débonnaire, au coeur assoiffé d'amour, dont on dit qu'il se défend quand on l'attaque, mais un être, au contraire, qui doit porter au compte de ses données instinctives une bonne somme d'agressivité. Pour lui, par conséquent, le prochain n'est pas seulement un auxiliaire et un objet sexuel possibles, mais aussi un objet de...

3 pages - 1,80 €

Aristote: Nécessité des lois

L'homme qui vit selon ses passions ne peut guère écouter ni comprendre les raisonnements qui cherchent à l'en détourner. Comment serait-il possible de changer les dispositions d'un homme de cette sorte : Somme toute, le sentiment ne cède pas, semble-t-il, à la raison, mais à la contrainte. Il faut donc disposer d'abord d'un caractère propre en quelque sorte...

4 pages - 1,80 €

Platon: L'ascension de l'âme vers le Beau en soi

Il faut, sache-le, quand on va droitement à cette fin, que, dès la jeunesse, on commence par aller à la beauté physique, et que, tout d'abord, si droite est la direction donnée par le dirigeant de l'initiation, on commence par n'aimer qu'un unique beau corps, et par engendrer à cette occasion de beaux discours. Mais ensuite il faut...

3 pages - 1,80 €

KANT et les prescriptions de la raison

L'homme doit de bonne heure être habitué à se soumettre aux prescriptions de la raison. Si en sa jeunesse on laisse l'homme n'en faire qu'à sa volonté et que rien ne lui est opposé, il conserve durant sa vie entière une certaine sauvagerie. Et il ne sert en rien à certains d'être en leur jeunesse protégés par une...

5 pages - 1,80 €

KANT: enfance et méchanceté

Il y a des cas où des hommes, même avec une éducation qui a été profitable à d'autres, montrent cependant dès l'enfance une méchanceté si précoce, et y font des progrès si continus dans leur âge mûr qu'on les prend pour des scélérats de naissance et qu'on les tient, en ce qui concerne leur façon de penser, pour...

3 pages - 1,80 €

Sénèque, La vie heureuse, XIII, 1, 2, 3

« ... Qu'on cesse donc de joindre deux choses incompatibles, de lier la volupté à la vertu, méthode vicieuse qui flatte les hommes les plus mauvais. L'homme qui s'abandonne aux voluptés, toujours dans les hoquets de l'ivresse, parce qu'il sait qu'il vit avec la volupté croit vivre aussi avec la vertu ; car il entend dire que la...

3 pages - 1,80 €

BACHELARD et la pensée objective.

Il suffit que nous parlions d'un objet pour nous croire objectifs. Mais par notre premier choix, l'objet nous désigne plus que nous le désignons et ce que nous croyons nos pensées fondamentales sur le monde, ne sont que des confidences sur la jeunesse de notre esprit. Parfois nous nous émerveillons devant un objet élu ; nous accumulons les...

3 pages - 1,80 €

HEGEL: Il faut apprendre à penser.

La démarche mise en oeuvre dans la familiarisation avec une philosophie riche en contenu n'est bien aucune autre que l'apprentissage. La philosophie doit nécessairement être enseignée et apprise, aussi bien que toute autre science. Le malheureux prurit qui incite à éduquer en vue de l'acte de penser par soi-même et de produire en propre, a rejeté dans l'ombre...

4 pages - 1,80 €

NIETZSCHE: No future !

L'histoire est en second lieu le bien de l'homme qui veut conserver et vénérer le passé, de celui qui jette un regard fidèle et aimant vers ses origines, vers le monde où il a grandi ; par cette piété il s'acquitte en quelque sorte de sa dette de reconnaissance envers le passé. Entretenir d'une main pieuse, au profit de...

3 pages - 1,80 €

NIETZSCHE: Quand on est jeune

Quand on est jeune, on vénère ou on méprise sans y mettre encore cet art de la nuance qui forme le meilleur acquis de la vie, et l'on a comme de juste à payer cher pour n'avoir su opposer aux hommes et aux choses qu'un oui et un non. Tout est agencé dans le monde pour que le...

3 pages - 1,80 €

PLATON et la géométrie

- Or il est une chose, repris-je, que tous ceux qui sont tant soit peu versés dans la géométrie ne nous contesteront pas, c'est que cette science a un objet entièrement différent de ce que disent d'elle ceux qui la pratiquent. - Comment demanda-t-il. - Ils en parlent en termes ridicules et mesquins ; car c'est toujours en praticiens...

2 pages - 1,80 €

Kant et l'éducation

« Les prescriptions que doit suivre le médecin pour guérir radicalement son homme, celles que doit suivre un empoisonneur pour le tuer à coup sûr, sont d'égale valeur, en tant qu'elles leur servent les unes et les autres à accomplir parfaitement leurs desseins. Comme dans la première jeunesse on ne sait pas quelles fins pourraient s'offrir à nous...

1 page - 1,80 €

Epicure et la nécessité de la philosophie

« Quand on est jeune il ne faut pas hésiter à s'adonner à la philosophie, et quand on est vieux il ne faut pas se lasser d'en poursuivre l'étude. Car personne ne peut soutenir qu'il est trop jeune ou trop vieux pour acquérir la santé de l'âme. Celui qui prétendrait que l'heure de philosopher n'est pas encore venue...

5 pages - 1,80 €

Faut-il admirer la jeunesse ?

C?est pourquoi le vieil homme peut admirer l?énergie de la jeunesse et son idéalisme face à un monde qui n?a pas encore eu l?occasion de le décevoir. Le pendant de cette approche, c?est l?angoisse de la mort que le temps qui coule nous fait entrevoir par anticipation.     II.                  La conscience du temps est ce qui garantit l?unité de l?individu   Dans la...

2 pages - 1,80 €

Un critique a dit : « On a raison de mettre Le siècle de Louis XIV aux mains de la jeunesse. Tant qu'il sera un livre d'enseignement, je n'ai pas peur que les Français aiment médiocrement leur pays. C'est le meilleur ouvrage et peut-être la meilleure act

|||| Début. — Le jugement de Nisard n'est guère contestable : l'œuvre historique de Voltaire, si mêlée, nous offre dans le Siècle de Louis XIV ce qu'il y a de plus solide, de plus juste et de plus bienfaisant. 1. C'est le meilleur ouvrage de Voltaire. a) Mérites : Intérêt et nouveauté du sujet. Documentation large...

2 pages - 1,80 €

« Pas d'oeuvres littéraires qui vieillissent aussi vite que les comédies », a-t-on dit. D'où vient ce déclin rapide? D'où vient aussi que certaines y échappent et gardent une éternelle jeunesse ?

||||Début. — Même si la tragédie ou le drame vieillissent plus vite que la comédie, est certain que des comédies vieillissent vite, tandis que d'autres fort anciennes r stent toujours jeunes. Pourquoi ? 1. Ce vieillissement est dû à la nature du comique. — Le comique est le sens de la disproportion, le ridicule...

2 pages - 1,80 €

On voulait démontrer à Alain que les Fables de La Fontaine ne conviennent pas aux écoliers : « Ils ne peuvent en saisir tout la beauté. » «Je l'espère bien ! » répondit-il. Comment comprenez-vous ce paradoxe ? A un âge où vous êtes capable de lire de faç

||Qui n'a pas connu le bonheur du premier livre, qui n'était pas le premier lu — celui-là est oublié à jamais, disparu dans les oubliettes de la mémoire —, mais celui qui, le premier, nous a fait aimer la lecture ? Et si nous n'en gardons plus qu'un souvenir diffus, un parfum de féerie,...

2 pages - 1,80 €

La jeunesse. Exposez ses principaux avantages et inconvénients. Concluez. ?

||Eloge de la jeunesse, âge des enthousiasmes et des espérances, de la santé physique (en général) et intellectuelle, mais aussi, généralement, de la présomption, parfois de la dureté envers autrui. Dire en terminant que les autres âges ont aussi leurs avantages, qu'il faut savoir apprécier en se repliant sur soi-même. Quels dons du ciel, quelles beautés, quels...

1 page - 1,80 €

L'amitié est-elle l'expérience la plus enrichissante pour la jeunesse ?

||Introduction Si l'amitié est une expérience fondamentale de la jeunesse, peut-on pour autant penser qu'elle est « la plus enrichissante » ? On discutera cet avis de F. Mauriac, en l'illustrant tout d'abord, puis en le contestant, au moyen des autres expériences de la jeunesse.   I. Une expérience réellement enrichissante A. Apprentissage...

2 pages - 1,80 €

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com