Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : henri

1 2 3 >>

52 dissertations trouvées

Henri Bergson: La mémoire est-elle indispensable à la conscience ?

En réalité, le passé se conserve de lui-même, automatiquement. Tout entier, sans doute, il nous suit à tout instant : ce que nous avons senti, pensé, voulu depuis notre première enfance est là, penché sur le présent qui va s'y joindre, pressant contre la porte de la conscience qui voudrait le laisser dehors. Le mécanisme cérébral est précisément...

2 pages - 1,80 €

Henry: Le travail est-il uniquement un concept économique ?

Tout procès de production est double : il se déroule sur deux plans qu'il convient de distinguer soigneusement si on ne veut pas se mouvoir, comme le font en général les économistes, dans la confusion. C'est d'une part un procès réel, d'autre part un procès économique. En tant que procès réel il contient deux sortes d'éléments : en...

3 pages - 1,80 €

KANT et la pure moralité

Si l'on demande quelle est donc à proprement parler la pure moralité, à laquelle, comme à une pierre de touche, on doit éprouver la valeur morale de chaque action, alors je dois avouer que seuls des philosophes peuvent rendre douteuse la solution de cette question; car dans la raison commune des hommes elle est, non à la vérité...

4 pages - 1,80 €

Bergson: imagination et connaissance

« ... Laissons de côté l'imagination qui n'est qu'un mot et considérons une faculté bien définie de l'esprit, celle de créer des personnages dont nous nous racontons à nous-mêmes l'histoire. Elle prend une singulière intensité de vie chez les romanciers et les dramaturges... Ils nous font toucher du doigt l'existence... d'une faculté spéciale d'hallucination volontaire... La même faculté...

4 pages - 1,80 €

HENRI BERGSON, Le Rire

"Entre nous et notre propre conscience, un voile s'interpose, voile épais pour le commun des hommes, voile léger, presque transparent, pour l'artiste et le poète. Quelle fée a tissé ce voile ? Fut-ce par malice ou par amitié ? Il fallait vivre, et la vie exige que nous appréhendions les choses dans le rapport qu'elles ont à nos...

4 pages - 1,80 €

Bergson: la métière, l'intelligence et la vie

Le monde, laissé à lui-même, obéit à des lois fatales. Dans des conditions déterminées, la matière se comporte de façon déterminée, rien de ce qu'elle fait n'est imprévisible : si notre science était complète et notre puissance de calculer infinie, nous saurions par avance tout ce qui se passera dans l'univers matériel inorganisé, dans sa masse et dans...

1 page - 1,80 €

Bergson et le philosophe

Le philosophe étudie le plus souvent une chose que le sens commun a déjà désignée par un mot. Cette chose peut n'avoir été qu'entrevue ; elle peut avoir été mal vue ; elle peut avoir été jetée pêle-mêle avec d'autres dont il faudra l'isoler. Elle peut même n'avoir été découpée dans l'ensemble de la réalité que pour la...

2 pages - 1,80 €

Bergson: Conscience et Inconscience

«Mais il faut signaler ici une différence, trop peu remarquée, entre deux espèces d'inconscience, celle qui consiste en une conscience e et celle qui provient d'une conscience annulée. Conscience e et conscience annulée sont toutes deux égales a zéro ; mais le premier zéro exprime qu'il n'y a rien, le second qu'on a affaire à deux quantités égales...

4 pages - 1,80 €

RUSSELL: Croyance et connaissance

On imaginerait facilement d'abord que la connaissance puisse se définir comme " la croyance vraie". Quand ce que nous croyons est vrai, on pourrait supposer que nous avons la connaissance de ce que nous croyons. Mais cela ne s'accorderait pas avec la manière dont le mot est employé communément. Pour prendre un exemple très vulgaire: si un homme...

3 pages - 1,80 €

BERGSON : L'Homo Faber

Dans des milliers d'années, quand le recul du passé n'en laissera plus apercevoir que les grandes lignes, nos guerres et nos révolutions compteront pour peu de chose, à supposer qu'on s'en souvienne encore ; mais de la machine à vapeur, avec les inventions de tout genre qui lui font cortège, on parlera peut-être comme nous parlons du bronze...

4 pages - 1,80 €

« On dit toujours : laissez parler les faits; le malheur, c'est que ces faits ne disent rien. » Commentez ces paroles d'Henri Poincaré.

« On dit toujours : laissez parler les faits; le malheur, c'est que ces faits ne disent rien. » Commentez ces paroles d'Henri Poincaré. INTRODUCTION. ? Au XIXe siècle, les sciences de la nature avaient fait, en se fondant sur l'expérience, des progrès spectaculaires qui avaient renforcé les tendances positivistes : pas de spéculations ou de systèmes a priori;...

1 page - 1,80 €

« On dit toujours : laissez parler les faits; le malheur, c'est que ces faits ne disent rien. » Commentez ces paroles d'Henri Poincaré.

« On dit toujours : laissez parler les faits; le malheur, c'est que ces faits ne disent rien. » Commentez ces paroles d'Henri Poincaré. INTRODUCTION. ? Au XIXe siècle, les sciences de la nature avaient fait, en se fondant sur l'expérience, des progrès spectaculaires qui avaient renforcé les tendances positivistes : pas de spéculations ou de systèmes a priori;...

1 page - 1,80 €

Discutez cette formule de Henri Poincaré: On ne peut pas dire que l'action, la réussite soient le but de la science. c'est la connaissance qui est le but et l'action qui est le moyen.

Formules de Comte et de Bacon : on ne commande à la nature qu'en se soumettant à ses lois. 2°) On peut donc admettre, contre H. Poincaré, que la science a un but pratique, à condition d'entendre par là qu'elle doit être utilisée, non pour le bien-être ou le profit d'un petit nombre de privilégiés, mais au service des...

1 page - 1,80 €

« Le rire châtie certains défauts à peu près comme la maladie châtie certains excès » Henri Bergson, Le Rire, essai sur la signification du comique ?

xxx ?||Cette citation de Bergson est extraite du dernier chapitre du Rire. Dans ce texte, Bergson a cherché à déterminer les procédés de fabrication du risible et l’intention de la société quand elle rit. Or il s’agit pour nous ici de comprendre le sens même de ce rapport entre le rire et la maladie, ce...

3 pages - 1,80 €

Vie et oeuvre de Henri BERGSON

— I — Vie. Bergson, dont Paul Valéry disait à l'Académie, qu'il était la « ... très haute, très pure, très supérieure figure de l'homme pensant, et peut-être l'un des derniers hommes qui auront exclusivement, profondément et supérieurement pensé, dans une époque du monde où le monde va pensant et méditant de...

5 pages - 1,80 €

Commentez cette opinion d'Henry de Montherlant : « Aucune preuve d'intelligence ne surpasse celle de voir le monde tel qu'il est, et de le trouver bon, c'est-à-dire en termes familiers, de se sentir bien dans sa peau ». ?

|| Définition - définir les termes du sujet, - situer l'auteur, si vous le connaissez. Conception générale Vous pouvez approuver purement et simplement cette opinion de Montherlant et montrer comment vous l'appliquez dans votre vie personnelle. Vous avez aussi le droit (ou peut-être même le devoir) de la discuter ou de la condamner. C'est ce que nous...

1 page - 1,80 €

Henry Miller écrit : « A quoi servent les livres, s'ils ne nous ramènent pas vers la vie ?... Notre espoir à tous, en prenant un livre, est de rencontrer un homme selon notre coeur, de vivre des tragédies et des joies que nous n'avons pas le courage de p

||Henry Miller émet ici un jugement catégorique : « A quoi servent les livres, s'ils ne nous ramènent pas vers la vie ?» En effet, cette interrogation n'est qu'oratoire. Toutefois, il est incontestable qu'une partie importante de la littérature n'assume pas ce rôle ; et nous nous demanderons pour quelles raisons. D'autre part, si...

3 pages - 1,80 €

Que ce soit dans le domaine du roman, de l'autobiographie, du théâtre ou de la poésie, la littérature fait souvent de larges emprunts à l'Histoire : Corneille fait revivre dans ses pièces des héros romains, Mme de La Fayette nous dépeint dans La Princess

||Une oeuvre littéraire exige parfois un solide support historique. Le romancier comme l'auteur de théâtre créent ou animent des personnages divers. Ils doivent alors s'efforcer de les replacer dans leur époque. Ainsi Flaubert ne s'est-il pas transformé en archéologue pour faire revivre Salammbô ? Le poète, lui, veut parfois exalter un événement ou un...

2 pages - 1,80 €

Discutez cette pensée d'Henri Poincaré : » Le savant n'étudie pas la nature parce que cela est utile ; il l'étudie parce qu'il y prend plaisir ; et il y prend plaisir parce qu'elle est belle ».

|| Introduction. — On se demande si la science doit, avant tout, être utilitaire, ou, au contraire, désintéressée4. Sur cette question, le grand savant et philosophe Henri Poincaré prend nettement position lorsqu'il écrit : ... 1e partie. — On peut s'étonner de la première affirmation si l'on se rappelle:  A. — l'importance du rôle pratique...

1 page - 1,80 €

Qui était Henri BERGSON ?

||BERGSON, Henri (1859-1941). — Philosophe français spiritualiste. Selon Bergson, la vision directe de l'esprit par l'esprit (= introspection) découvre que le moi se dissocie en un moi «profond» et un moi «superficiel». Le premier, identique à la «durée réelle», ne peut être communiqué ; a fortiori, il ne saurait être objet de science. Langage,...

1 page - 1,80 €

Connaissez-vous Henri BERGSON ?

|| BERGSON (Henri) : 1859-1941 Philosophe français. Né à Paris, il entra à l'École normale supérieure en 1878. Agrégé de philosophie, il fut professeur à Angers, Clermont-Ferrand, Paris et nommé au Collège de France en 1900. Adversaire du positivisme et du matérialisme de son temps, il privilégie une connaissance intuitive directe qui permet de saisir la...

2 pages - 1,80 €

Expliquer et discuter ce texte de Henri Poincaré : « Peu nous importe que l'éther existe réellement, c'est l'affaire des métaphysiciens; l'essentiel pour nous, c'est que tout se passe comme s'il existait, et que cette hypothèse est commode pour l'explica

||L'auteur prend exemple de la notion d'éther, milieu hypothétique conçu par la science moderne pour expliquer les différentes formes de l'énergie. Il veut par là caractériser la valeur des hypothèses : sens général du texte. Mais cette question de valeur a besoin d'être précisée.Les hypothèses en effet se justifient scientifiquement si elles rendent compte...

2 pages - 1,80 €

1 2 3 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com