Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : demontrable

16 dissertations trouvées

NIETZSCHE: Comment les concepts sont-ils formés ?

Repensons particulièrement au problème de la formation des concepts. Chaque mot devient immédiatement un concept par le fait qu' il ne doit pas justement servir comme souvenir pour l'expérience originelle, unique et complètement singulière à laquelle il doit sa naissance, mais qu'il doit s'adapter également à d'innombrables cas plus ou moins semblables, autrement dit, en toute rigueur, jamais...

1 page - 1,80 €

Arendt: Liberté politique

Arendt Liberté politique Le champ où la liberté a toujours été connue, non comme un problème certes, mais comme un fait de la vie quotidienne, est le domaine politique. (...) En dépit de la grande influence que le concept d'une liberté intérieure non politique a exercée sur la tradition de la pensée, il semble qu'on puisse affirmer que...

4 pages - 1,80 €

Les vérités métaphysiques sont-elles démontrables ?

La métaphysique est la discipline qui s'occupe des premiers principes, c'est-à-dire de l'être dans ce qu'il a de plus général (c'est-à-dire ce qu'ont en commun toutes les choses qui sont) et d'autres objets non accessibles aux sens tels l'âme, Dieu ou le monde. Or, à part la vérification empirique par les sens, le seul autre mode de découverte...

3 pages - 1,80 €

Y-a-t-il des vérités indémontrables ?

||Dans les sciences de la nature, l'accord de la pensée et de la réalité peut être vérifié expérimentalement. Le critère de la vérité est donc indépendant de la réflexion philosophique.En revanche, en mathématiques, le chercheur ne peut procéder à aucune expérience lui permettant de confronter ses découvertes avec la réalité des choses. La vérité des mathématiques est purement...

2 pages - 1,80 €

N'existe t-il que le démontrable et l'illusoire ?

Le démontrable nous situe directement dans un champ épistémologique ou plus exactement dans le champ de la connaissance, c'est-à-dire dans l'appréhension que nous pouvons avoir du monde. Le démontrable peut se définir comme la méthode, celle de la démonstration, d'essence logique, de l'acquisition d'un savoir sûr donc d'une certitude sur le réel. Tout ce qui serait vrai serait...

4 pages - 1,80 €

La vérité relève-t-elle de ce qui est démontrable ?

||Celui qui recherche la vérité, et c’est là l’un des grands enjeux du philosophe, se trouve rapidement devant l’impossibilité de la reconnaître aisément lorsqu’il la rencontre : en effet, celle-ci se définit d’après Saint Thomas d’Aquin comme « adéquation entre l’intellect et la chose », entre l’objet et sa réalité. Or la réalité d’un...

4 pages - 1,80 €

Tout est-il démontrable ?

||   Problématique : Peut-on alors tout démontrer, c’est-à-dire tout expliquer par des relations logiques relevant de la connaissance, pour aboutir à une vérité universelle, ou bien, la raison déductive est-elle limitée et bornée à un certain domaine de connaissance ?   I. Tout n’est pas démontrable car certaines choses n’entrent pas dans les catégories de la logique. II. Les...

4 pages - 1,80 €

L'inconscient est-il démontrable ?

||La notion d’inconscient suppose en partie l’invention de la notion de conscience comme concept philosophique. Cette dernière intervient dans l’Essai de Locke (1690). Mais à vrai dire, les linéaments en sont posés avec l’invention cartésienne de la subjectivité moderne. Pour Descartes, il n’y a de pensées que conscientes, ainsi d’ailleurs se définissent les idées (présence à l’esprit sur...

3 pages - 1,80 €

Le vrai peut-il ne pas être démontrable ?

La démonstration est la manifestation de la vérité d'une proposition, elle consiste à établir la vérité d'une proposition en la déduisant de propositions déjà démontrées ou admises comme vraies, en se conformant aux règles de la déduction. On la dira rigoureuse, au sens où l'enchainement logique des propositions sera certain et où aucun saut logique ne sera fait,...

8 pages - 1,80 €

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com