Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : tout

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 >>

2848 dissertations trouvées

Toute vérité est-elle culturelle ?

Toute vérité est-elle culturelle ?||Parler de vérités culturelles reviendrait en un sens à dire qu’il existe une culture qui prédomine, l’emporte sur les autres. Or, il semble évident que toute culture est relative et que personne n’est apte à juger sa propre culture ni celle des autres. En revanche, s’il n’existe pas une culture vraie,...

2 pages - 1,80 €

Toute contrainte sociale n'est-elle pas source d'oppression ?

La vie en société représente pour l'homme un grand nombre de contraintes. Les exigences de l'ordre social, qu'elles soient d'ordre politique (lois, institutions...), économique (division du travail, rapports sociaux de production, mode de circulation des richesses,...), ou culturel (croyances, traditions,...), s'imposent aux membres de toutes les sociétés humaines. Ces nécessités peuvent être vécues comme des contraintes quand elles...

4 pages - 1,80 €

Est-il légitime d'exclure de la science toute reflexion sur la finalité des choses ?

Il semble y avoir une contradiction dans les termes quand on rapproche le mot positif qui caractérise habituellement la science et la notion de finalité qui appartient habituellement à la métaphysique. La science est positive dans la mesure où elle se limite aux faits. Elle établit entre eux des relations de cause à effet qui, lorsqu'elles sont constantes,...

3 pages - 1,80 €

Obéir à la convention est-ce l'essentiel de toute éducation ?

Analyse: - Une convention est un accord passé entre plusieurs membres d'une communauté et qui fixe certaines règles que tous acceptent de  respecter. La convention de travail, par exemple, fixe les modalités de rapport entre un patron et un employé. Une convention n'est pas nécessairement passée effectivement et volontairement par tous ceux qui s'y plient. Ainsi, nous pouvons dire...

4 pages - 1,80 €

Tout savoir n'est-il au fond qu'une croyance ?

Quelle différence peut-il y avoir entre savoir et croire que l'on sait ? La différence consiste essentiellement dans  le fait que celui qui sait détient une vérité, tandis que celui qui croit quelque chose ou croit en quelque chose peut se tromper. Pourtant, il arrive aussi que l'on croit avec justesse : la croyance ne se distingue donc pas du...

3 pages - 1,80 €

Vouloir tout expliquer de l'homme, est-ce nier sa liberté ?

Aux côtés des « sciences exactes » ou « sciences dures », il existe des « sciences humaines » dont on se demande parfois si elles portent bien leur nom de science. On appelle sciences humaines l'histoire, la philosophie, la psychologie, la sociologie, l'économie, en un mot, toutes ces disciplines qui ont pour objet d'étude l'homme et les productions de son esprit. Qu'elles...

3 pages - 1,80 €

Toute communication est-elle indirecte ?

Toute communication repose sur une communication directe première : la présupposition du sens commun est nécessaire à l'élaboration d'un monde pensable par tous. Mais cette communication directe se révèle parfois moins féconde qu'une communication indirecte qui, au lieu de livrer son objet immédiatement, privilégie le cheminement, le tâtonnement et la formation progressive. Avant toute réflexion, cette question surprend tant...

5 pages - 1,80 €

Toutes les croyance sont-elles fausses ?

Qu'elle soit religieuse, idéologique, superstitieuse, la croyance est l'adhésion à une thèse sans justification rationnelle. La croyance est une conviction qui n'est pas fondée en raison, dont on ne saurait rendre compte par une démonstration, un argument théorique ou une preuve par l'expérience. La croyance semble donc s'opposer à la vérité, car elle ne peut être démontrée, et...

3 pages - 1,80 €

L'exploitation est-elle la condition de toute société ?

|| L'exploitation se définit, au sens le plus général du terme, comme l'action d'abuser et d'utiliser quelqu'un à son profit et, en une signification plus restreinte, comme le fait, pour un groupe, de tirer une « plus-value » du travail des autres hommes. Quelle que soit l'acception retenue, notons que l'exploitation consiste à se servir de quelqu'un en n'ayant...

2 pages - 1,80 €

« Tout le monde, dit un moraliste, se plaint de sa mémoire, et personne ne se plaint de son jugement. » Sur quoi se fonde cette préférence donnée au jugement ?

Descartes affirme au commencement de son Discours de la méthode que « chacun pense être si bien pourvu de bon sens ou de jugement que ceux mêmes qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose, n'ont point coutume d'en désirer plus qu'ils n'en ont ». C'est à cette présomptueuse confiance des hommes en leur sens...

2 pages - 1,80 €

Expliquer cette pensée de Leibniz : « Que les principes entrent dans toutes nos pensées, et qu'ils sont nécessaires pour penser, comme les muscles et les tendons le sont pour marcher, quoiqu'on n'y pense point. » ?

Les principes dont parle Leibniz sont les vérités premières, vérités évidentes par elles-mêmes, universelles et nécessaires, qui constituent comme le fond de l'entendement ou de la raison humaine. Le principe d'identité : ce qui est, est ; le principe de contradiction : la même chose ne peut pas en même temps être et n'être pas; le principe de substance...

2 pages - 1,80 €

Des rapports authentiques avec autrui, supposent-ils de supprimer tout secret ?

Des rapports authentiques avec autrui, supposent-ils de supprimer tout secret ?|| Pour être authentiques, les rapports avec autrui doivent tendre à la transparence. On ne doit pas avoir de secrets l'un pour l'autre. Autrui conservera toujours une part de mystère pour moi, et cela est bien ainsi. Il serait affolant de ne pas pouvoir avoir de secrets...

1 page - 1,80 €

Les différences entre les hommes sont-elles toutes des inégalités, voire des injustices ?

o Dire que toute différence entre les hommes est inégalité, ne serait-ce pas faire reposer l'égalité sur l'identité ? Cette conception de l'égalité ne serait-elle pas celle des ni a thématiques ? Ne serait-elle pas une conception (voire un idéal) du quantitatif? Une telle conception, idéelle et abstraite comme l'être mathématique, peut-elle penser et rejoindre la réalité humaine ? o...

4 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com