Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : sciences

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 >>

2749 dissertations trouvées

La science comme puissance ?

||C'est en somme de l'intérieur que nous venons de définir sommairement la pensée scientifique ; mais il serait inexact de se borner à la saisir comme un type abstrait de pensée ; elle est en même temps un facteur concret de la civilisation.  Le mot de « science » évoque aujourd'hui l'idée d'un pouvoir. Aux...

1 page - 1,80 €

La science comme méthode ?

||La signification véritable de la science, c'est d'être une méthode de pensée et d'action. On verra à propos de chacune des sciences particulières comment elle se diversifie dans chaque projet de connaissance. Nous nous bornerons ici à en indiquer quelques-uns des traits permanents.    1° La science refuse de s'en tenir aux apparences. —...

1 page - 1,80 €

Les deux sources de la science: démonstration et expérience ?

||Qu'il s'agisse du domaine des sciences mathématiques, des sciences de la nature ou des sciences dites morales, la mise en œuvre de ce triple projet de la pensée scientifique s'effectue par un recours à deux sources de connaissance : la démonstration et l'expérience.  La démonstration consiste à dégager un lien de nécessité rationnelle entre ...

1 page - 1,80 €

La conscience que j'ai de moi-même suffit-elle à définir qui je suis ?

||   Thèmes : Le thème général, ainsi que nous l’avons dit, porte sur le rapport de la conscience à la subjectivité, ou encore à la notion de sujet, corrélée à celle d’ego. Procédons à son analyse thématique – ceci doit permettre d’en structurer le problème en en explicitant les enjeux sous-jacents. (i) La conscience de soi :...

3 pages - 1,80 €

La physique est-elle la science du sensible ?

||Dans la science et la philosophie grecques, l'être était identifié à l'intelligible, et l'intelligible considéré comme le seul objet d'une science véritable. De ce fait, la science avait un objet éternel, immuable ; elle était, chez Platon par exemple, soit une mathématique, soit une dialectique atteignant les essences et les rapports entre les essences....

1 page - 1,80 €

Dans quelle mesure peut-on affirmer que la conscience n'est pas une donnée mais une tâche ?

||Pascal, dans ses Pensées, décrivait la noblesse de l'homme, ce faible "roseau  pensant", de la manière suivante "Quand l'univers l'écraserait, l'homme serait  encore plus noble que ce qui le tue, parce qu'il sait qu'il meurt.". L'être  humain a cette spécificité qu'il dispose d'une conscience réfléchie. La  conscience ainsi entendue représente une donnée proprement...

5 pages - 1,80 €

La conscience fait-elle de nous des sujets libres ?

||La notion de conscience est une invention, ou une découverte (comme l’on voudra), tardive dans l’histoire de la philosophie. Sa première occurrence à titre de concept philosophique a lieu dans le Livre I de l’Essai sur l’entendement humain de Locke (1690). Deux acceptions en caractérisent son opérativité en des domaines distincts de l’application...

3 pages - 1,80 €

L'art modifie-t-il notre conscience du réel ?

||  Est-ce que les oeuvres d'art paraissent sans finalité que l'on n'en finit pas de leur chercher une fonction ou une efficacité ? On a pu les considérer comme porteuses de contenus idéologiques, comme prophétiques, ou comme constituant un mode particulier de connaissance. Se demander si l'art modifie notre conscience du réel est en apparence plus modeste, puisqu'il...

4 pages - 1,80 €

Science et technique. ?

||L'étude du rapport entre Science et technique rencontre d'abord deux opinions contradictoires :    1 — La science est une connaissance désintéressée. La science, ainsi entendue, serait pure expression du besoin intellectuel, de savoir pour savoir. « Bien loin de sortir de l'action, c'est d'une attitude d'esprit radicalement différente qu'est née la Science »...

2 pages - 1,80 €

La science est-elle la seule voie d'accès à la vérité ?

||La science est une activité de connaissance construisant des théories ou hypothèses capables de rendre compte des choses et les lois de la nature. Elle diffère en cela à l'opinion (doxa) qui pose des choses pour vraies sans démonstration. Ce sont les « on dit », des « je pense que... »  et les idées reçues que l'on...

2 pages - 1,80 €

Existe-t-il de fausses sciences ?

 Qui plus est, contrairement aux sciences, les fausses sciences stagnent et n’évoluent plus. Elles ne permettent plus d’expliquer de nouvelles choses mais se référent plutôt perpétuellement à des textes anciens et donc tout naturellement à des pratiques anciennes. Pour les fausses sciences, la vérité est dans le passé en citant Couderc « ce qui...

2 pages - 1,80 €

La science se résume-t-elle au progrès technique ?

Par la science, l’homme va se rendre maître de la nature. La technique est liée à la maîtrise de la nature et des phénomènes naturels. L’homme subit tout de même la nature : ses forces sont limitées. Il  rencontre des obstacles pour subvenir à ses besoins ( ex : l’alimentation). Il doit donc inventer des techniques...

4 pages - 1,80 €

Prendre conscience, est-ce savoir ?

Certaines critiques sont donc possibles concernant le fait que prendre conscience et savoir soient synonymes.             En effet, nous avons formulé précédemment que l’on pouvait prendre conscience de son ignorance. Or si l’on prend conscience de son ignorance, cela signifie que l’on sait que l’on ne sait pas. Socrate a ainsi énoncé une parole célèbre...

3 pages - 1,80 €

Toute prise de conscience de soi est-elle un savoir sur soi ?

La question « prendre conscience est-ce savoir ? » amène donc quelques problèmes. En effet, dans un premier temps on a vu que prendre conscience et savoir étaient synonymes et que la prise de conscience précédait le savoir. Cependant, on a ensuite vu que le savoir pouvait également précéder la prise de conscience ce qui a amené...

3 pages - 1,80 €

A quelles conditions une science est-elle exacte ?

Cependant, une science doit pouvoir selon Platon être assez pure pour être déduite et pensée de façon purement intelligible en ne s'aidant que de simples représentations sensibles pour travailler plus facilement. Nous pouvons nous demander si l'expérience doit tendre à disparaître des sciences afin que celles-ci deviennent purement exactes, c'est-à-dire purement intelligibles. Nous ne...

4 pages - 1,80 €

La conscience peut-elle être trompeuse ?

On peut alors envisager qu'elle soit « aliénée ». Mais la conscience de classe elle-même n'est pas lucide : celle de la bourgeoisie s'imagine être la seule, celle du prolétariat est « aliénée » ou fausse dès lors qu'elle doit remplacer ses représentations par celles de la conscience bourgeoise. Toutes les deux sont donc fausses, et il appartient alors au philosophe (marxiste) d'en...

3 pages - 1,80 €

Science et neutralité ?

La considération de la morale est une limite posée à la recherche ; elle est une limite à l'action sur le monde, mais aussi et du même coup une limite à la connaissance de celui-ci, dans la mesure où toute connaissance est susceptible de recevoir une application. Subordonner la science à la morale, c'est influer sur le développement des...

2 pages - 1,80 €

Les niveaux de conscience.

La notion de « niveaux de conscience » n'est pas nouvelle. Sans doute a-t-elle reçu un regain d'actualité depuis que la physiologie (particulièrement avec Hughlings Jackson et Sherrington) a déterminé des niveaux fonctionnels dans le système nerveux, chacun de ces niveaux se trouvant normalement intégré par le niveau supérieur, capable aussi bien de l'utiliser que de l'inhiber. Maine de...

2 pages - 1,80 €

Caractéristiques de la conscience passionnée.

Tendance dominatrice et unificatrice, la passion est : 1 - Exclusive de tous les autres intérêts et de toutes les autres tendances dont elle semble avoir absorbé le dynamisme ou l'avoir détourné à son profit. Un homme normal a de multiples centres d'intérêt ; même le spécialiste qui s'occupe exclusivement d'un certain secteur du réel, reste père de famille,...

1 page - 1,80 €

Le rôle de la conscience dans la perception.

||1 — Des mécanismes complexes et hors des prises directes de la conscience fondent et permettent l'acte perceptif qui nous paraît si simple. Leur dérèglement le plus minime suffit à perturber la perception consciente. On sait aujourd'hui par exemple que la perception de relief est due, non pas à la parallaxe binoculaire comme on...

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com